Les musulmans de France invités à reporter le Hajj à l’année prochaine

12 juin 2020 - 09h00 - France - Ecrit par : I.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

En tenant compte du contexte actuel lié au covid-19 et face « à l’incertitude qui entoure les conditions d’organisation du pèlerinage cette année », les risques liés à son accomplissement sont assez grands. Dans un communiqué publié sur son site internet, le Conseil français du culte musulman (CFCM), a invité les musulmans de France à reporter leur projet du (Hajj) à l’année prochaine.

"Compte tenu du contexte de la pandémie COVID-19 et de l’incertitude qui entoure les conditions d’organisation du pèlerinage cette année, le CFCM appelle les personnes désireuses d’accomplir le Hajj à l’extrême vigilance et leur conseille fortement de ne pas s’engager auprès d’un opérateur ou d’un quelconque intermédiaire qui exige le versement d’un acompte. Il convient de préciser que dans le contexte actuel, la souscription à une assurance n’aura aucun effet dans le cas d’une annulation", indique le CFCM dans un communiqué.

"Compte tenu des délais trop courts qui nous séparent du début du pèlerinage et l’absence d’informations officielles des autorités saoudiennes ainsi que des conditions inconnues de l’ouverture des frontières internationales (dates, quarantaine, etc…), le CFCM recommande vivement aux musulmans de France de différer leur projet de pèlerinage à l’année prochaine", est-il précisé.

"Le CFCM appelle solennellement les opérateurs du Hajj, dont la responsabilité morale et juridique est immense, à renoncer cette année à l’organisation du pèlerinage afin de préserver la vie de leurs candidats qui sont souvent d’un âge avancé et donc davantage vulnérables au COVID-19", lit-on encore.

Et de rappeler que "de nombreux pays musulmans ont d’ores et déjà annoncé la suspension du pèlerinage pour leurs ressortissants, et de nombreux savants musulmans ont salué cette décision qui trouve sa justification dans le principe fondamental de la préservation de la vie.".

Sujets associés : France - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Santé - Hajj

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Vous ne verrez pas cette image cette année

L’Arabie saoudite ne va pas accueillir des étrangers sur son territoire en raison de sa situation épidémiologique. Par conséquent, elle annule le Hadj, pour la première fois, cette...

Nous vous recommandons

France

Chelsea veut Kays Ruiz-Atil

Le nouvel entraîneur de Chelsea se donne comme mission de réussir à débaucher certains joueurs afin de rendre plus performants les Blues. En dehors du Marocain Achraf Hakimi, Thomas Tuchel a jeté son dévolu sur le joueur franco-marocain Kays Ruiz-Atil qui...

Les MRE devront effectuer un test PCR à leur arrivée en France

Face à la hausse des contaminations dans l’hexagone, les autorités françaises ont confiné à nouveau la population. Pour ne pas prendre de risque, elles imposent dès le 7 novembre prochain aux passagers en provenance de l’extérieur de l’Europe, notamment le...

Maroc : les chirurgiens esthétiques s’indignent contre un reportage de TF1

La société marocaine de chirurgie plastique réparatrice et esthétique (SMCPRE) s’est indignée, jeudi 11 février, du reportage relatif à la chirurgie esthétique au Maroc, et diffusé sur la chaîne française TF1 dans l’émission «  Sept à huit ...

Les Marocains en tête des demandeurs de visas d’étude en France

Les Marocains arrivent en tête des demandeurs de visas d’étude en France. Ils sont suivis par l’Algérie et le Sénégal.

Le Marocain Rachid El Morabity remporte le nouveau marathon Trail

Nouvelle consécration pour Rachid El Morabity. Après avoir remporté neuf fois le Marathon des Sables au Maroc, il s’est imposé sur le nouveau Marathon Trail, organisé par l’Aquaterra (Corrèze - France).

Conseil Français du Culte Musulman (CFCM)

Mohammed Moussaoui : « Le slogan du “tous pourris” a frappé l’instance représentative du culte musulman »

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) traverse une crise profonde ces derniers mois. Son président Mohammed Moussaoui se désole de constater que « le slogan du “tous pourris” a frappé l’instance représentative du culte musulman...

Le CFCM veut consolider ses acquis

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a souligné la nécessité de « capitaliser » sur son expérience « avec ses réussites et ses échecs ». C’était à l’issue d’une réunion du bureau exécutif visant à « faire le point sur la situation et le devenir des instances...

Le CFCM expose les difficultés des musulmans en ces temps de Covid-19

Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) affirme que les familles musulmanes sont toujours confrontées au manque d’emplacements spécifiques pour enterrer leurs morts dignement en cette période de...

Incendie de la cathédrale de Nantes : les musulmans solidaires avec les catholiques

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) et autres organisations musulmanes ont témoigné leur solidarité à la communauté catholique après l’incendie de la cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul de Nantes, samedi 18...

Comment le CFCM veut avancer sur l’organisation et le financement du culte musulman

Le Conseil français du Culte musulman (CFCM) veut avancer sur l’organisation et le financement du culte musulman de France. L’organisation vient d’élaborer un plan d’action dans lequel la priorité est donnée à la formation des cadres religieux et des cadres...

Santé

Maroc : des établissements français fermés à cause du Covid-19

Plusieurs enseignants ont été testés positifs au Covid-19 au lycée Descartes de Rabat. En conséquence, l’administration a décidé dimanche, de fermer provisoirement le lycée afin de protéger les élèves et le reste des enseignants d’une probable...

Le Covid-19 entraîne des dommages au cerveau (étude)

Le Covid-19 infecte bien les neurones et bouleverse la vascularisation du cerveau. C’est ce qui ressort d’une étude de l’Inserm, publiée dans le Journal of Experimental Medicine.

Maroc : le gouvernement promet jusqu’à 100 000 dh par mois pour les médecins

Dans le PLF 2022, le gouvernement a alloué un budget de 23,5 MMDH au ministère de la Santé et de la protection sociale, incluant la revalorisation de l’exercice du métier de médecin.

Covid-19 : le Maroc étend la vaccination aux 45-50 ans

Le ministère de la Santé a annoncé, dimanche 16 mai, que la campagne de vaccination est élargie aux personnes âgées entre 45 et 50 ans. Une décision qui intervient juste après la réception, par le Maroc, de 650 000 doses du vaccin AstraZeneca dans le cadre du...

Harcèlement sexuel à l’hôpital Moulay Abdellah de Mohammedia

Le responsable de la société de nettoyage de l’hôpital Moulay Abdellah de Mohammedia est poursuivi en état de liberté provisoire après des accusations de harcèlement sexuel portées contre lui par une de ses...

Hajj

Vous ne verrez pas cette image cette année

L’Arabie saoudite ne va pas accueillir des étrangers sur son territoire en raison de sa situation épidémiologique. Par conséquent, elle annule le Hadj, pour la première fois, cette année à tous les pèlerins qui se trouvent hors de son territoire, dont les...

Hajj 2021 sous haute surveillance sanitaire

Tout comme l’année dernière, le hajj se tient avec un nombre limité de fidèles et sous haute surveillance sanitaire en raison de la pandémie de Covid-19. Seuls 60 000 pèlerins participent au grand pèlerinage qui a commencé samedi 17...

Maroc : les précisions sur le pèlerinage du Hajj cette année

Les Marocains désireux d’accomplir le pèlerinage du Hajj cette année, sont désormais fixés sur les mesures prises par les autorités saoudiennes. Le ministère des Habous et des Affaires Islamiques les a publiées lors d’une réunion avec la commission royale...

Omra : les Marocains vaccinés avec Sinopharm en grandes difficultés

Les Marocains ayant reçu le vaccin Sinopharm et désireux d’accomplir leur pèlerinage doivent encore se soumettre aux restrictions sanitaires imposées par l’Arabie Saoudite. Le gouvernement saoudien n’a toujours pas reconnu l’efficacité du vaccin...

Le Hajj aura-t-il lieu cette année ?

Le ministère saoudien de l’Intérieur a annoncé la fin de toute forme de couvre-feu à partir du 21 juin, sauf dans la ville sainte de La Mecque. S’achemine-t-on vers la tenue du Hajj ?