Aid Al Adha au Maroc : quantité suffisante et prix modérés

19 juin 2022 - 10h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Pour l’Aid Al Adha, le Maroc dispose d’une offre suffisante et les prix affichent un niveau stable, selon le ministère de l’Agriculture. Le marché des produits agricoles et alimentaires reste bien approvisionné, en dépit des conditions climatiques défavorables durant la dernière campagne.

Dans une évaluation prévisionnelle de l’offre et de la demande à l’occasion de l’Aid Al Adha, le ministère a fait état de la disponibilité des produits agricoles et alimentaires à même de couvrir le marché marocain, dans un contexte marqué par la sécheresse et la hausse des prix à l’international.

Ainsi, « à l’approche de cette fête, qui coïncide cette année avec la saison estivale où la demande sur les produits alimentaires connait habituellement une légère augmentation par rapport à la normale, le marché des produits alimentaires reste bien approvisionné et les prix des principaux légumes et fruits affichent une tendance baissière ou stable », indique un communiqué du département, précisant que cette tendance est attribuable aux efforts conjugués de l’État, des agriculteurs et des professionnels du secteur.

A lire : Aid al Adha : pourquoi le mouton est-il si cher au Maroc ?

Le ministère a cité les prix des farines de blé tendre qui n’ont subi aucun changement, malgré les hausses vertigineuses sur le marché mondial. Le prix du sucre demeure également fixe et sans variation grâce également au soutien de l’État, a fait remarquer le ministère, notant que pour les huiles de table, les prix restent aux niveaux enregistrés depuis 2021.

Évoquant les principaux produits maraichers les plus consommés, tels que la tomate, les pommes de terre, l’oignon, etc., le département a indiqué qu’ils affichent un niveau de disponibilité très satisfaisant et suffisant tant en quantité qu’en qualité grâce notamment à l’entrée en production du maraichage de saison.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Aïd al-Adha 2024 - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aller plus loin

Voici la date officielle de l’Aid Al Adha 2022 au Maroc

La date officielle de l’Aïd Al-Adha au Maroc est connue. Elle sera célébrée le dimanche 10 juillet prochain, a annoncé le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Aïd Al-Adha au Maroc : combien coûte un mouton ?

À la veille de l’Aïd Al-Adha, les Marocains sont focalisés sur l’achat du mouton et surtout son prix. Le ministère de l’Agriculture a donné les nouvelles provenant des points de...

Aid al Adha : pourquoi le mouton est-il si cher au Maroc ?

À l’approche de l’Aïd El Adha, les prix du mouton ont connu une flambée comparativement à l’année dernière. Pourtant, l’offre dépasse de loin la demande.

Aïd Al Adha : Comment conserver et stocker la viande ?

Pour éviter la détérioration de la viande durant l’Aïd Al Adha, l’office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a prodigué des conseils à suivre après...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha prévue fin juin, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du Maroc multiplie les opérations de contrôle pour s’assurer de la qualité des aliments donnés aux moutons...

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).