Après un succès commercial, le TGV marocain sombre à cause du coronavirus

6 juin 2020 - 14h00 - Ecrit par : S.A

Le coronavirus a produit un impact négatif sur Al Boraq, le TGV marocain à l’arrêt depuis le 23 mars 2020. La compagnie traverse une période de vaches maigres après une année d’embellie.

Al Boraq a enregistré, en 2019, sa première année d’activité, 3 millions de voyageurs. Un véritable succès commercial. "Depuis qu’Al Boraq est opérationnel, je ne suis plus attaqué par la presse, j’en conclus donc que ce projet est une réussite qui valait le coup d’attendre", se réjouissait Mohamed Rabie Khlie, patron de l’Office national des chemins de fer (ONCF) lors de la présentation du bilan de la première année d’exploitation du train à grande vitesse.

Début 2020, l’embellie du ferroviaire se poursuit. Le TGV a assuré le transport de près de 9 millions de voyageurs sur l’ensemble de ses lignes au premier trimestre de l’année, ce qui a permis de relancer les transports ferroviaires dans le pays. En glissement sur 12 mois, le chiffre d’affaires passagers avait enregistré une hausse de 35,3% avec 1,6 milliard de dirhams (165 millions de dollars) fin 2019.

Un succès qui sera de courte durée. L’apparition du covid-19 frappe de plein fouet le transport ferroviaire. Les autorités marocaines ont décidé de la suspension du trafic des TGV le 23 mars 2020, puis de la fermeture des gares de Rabat-Agdal et Salé-Tabriquet, le 18 avril. Plus d’activité, plus de rentabilité. Le chiffre d’affaires s’écroule.

Début juin, le réseau ferroviaire reprend timidement vie mais Al Boraq est toujours à l’arrêt.

Tags : Office national des chemins de fer (ONCF) - Transport ferroviaire - TGV - Maroc - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : très bons débuts pour le TGV

Succès pour la ligne à grande vitesse (LGV) marocaine, si l’on en croit les chiffres qui viennent d’être dévoilés par le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de...

Le TGV marocain cartonne

La LGV Al Boraq a assuré, en 2019, le transport de trois millions de voyageurs. Une belle performance pour ce géant du transport en commun.

Nous vous recommandons

Maroc : le secteur immobilier touché par la hausse des prix

Le secteur immobilier marocain est fortement touché par la conjoncture internationale. Une hausse d’environ 20 % sur les prix de vente par rapport à l’année précédente est annoncée par les professionnels.

Le Maroc refuse l’extradition en France du baron de la drogue Sofiane Hambli

Le Maroc a refusé la remise temporaire du baron de la drogue Sofiane Hambli arrêté en octobre 2021 dans une clinique de Tanger à la France. Par conséquent, son procès qui devait s’ouvrir le 7 juin a été reporté au 9...

Voici les dates du ramadan en France, selon le CTMF

Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) vient d’annoncer les dates de début et de fin du mois de ramadan. Ceci, en se basant sur des calculs astronomiques.

Fusillade du café "La Crème" à Marrakech : peine de mort requise

Le ministère public a requis la peine capitale à l’encontre de huit individus déjà condamnés en première instance pour leur implication dans la fusillade du café « La Crème » à Marrakech.

Italie : une Marocaine retrouvée morte coincée dans une machine

Le corps d’une ouvrière marocaine de 41 ans a été découvert à Camposanto, une commune de la province de Modène dans la région d’Émilie-Romagne, en Italie. Elle était coincée dans une machine à découpe sur son lieu de...

Victime de rumeurs, la pastèque marocaine boudée

Nouvelles attaques contre les agriculteurs marocains. De rumeurs circulent, faisant état de la nocivité de la pastèque marocaine, obligeant à nouveau l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) à monter au créneau pour...

Étouffées par le Maroc, Sebta et Melilla agonisent

Les dirigeants et les commerçants de Sebta et Melilla doutent de la survie économique des deux villes, la nouvelle stratégie adoptée par le Maroc étant un sérieux handicap.

Le Maroc aura une meilleure connectivité avec le câble sous-marin « Medusa »

La câble sous-marin « Medusa », qui reliera l’Europe du Sud depuis le Portugal à l’Afrique du Nord, passera par le Maroc avant d’atteindre l’Égypte.

Le Maroc limite l’accès à son territoire pour les bateaux de Melilla

Le Maroc a interdit l’accès à son territoire à quelque 397 bateaux amarrés dans la marina et à 145 autres dans le port de pêche de la ville. Les autorités de Nador n’accorderont pas d’autorisation expresse à ces bateaux en provenance de...

L’Algérie profère de graves accusations contre le Maroc et Israël

À Stockholm, Mounia Boumaiza, ambassadrice de l’Algérie à Vienne, a lancé de graves accusations contre le Maroc et Israël lors de la 28ᵉ réunion du conseil des ministres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe...