Recherche

Le TGV marocain cartonne

© Copyright : DR

9 février 2020 - 07h00 - Economie

La LGV Al Boraq a assuré, en 2019, le transport de trois millions de voyageurs. Une belle performance pour ce géant du transport en commun.

Dans le détail, la LGV a transporté 8250 passagers par jour, avec un taux d’occupation de 68 % en semaine et de 100 % en week-end et jours fériés. En 2019, 600 000 voitures, 58 400 autocars n’ont pas circulé sur le trajet Casablanca-Tanger grâce à la mise en service de l’Al Boraq ; ce qui a permis d’économiser un million de tonnes de carbone polluant, fait savoir La Vie éco.

Dans une étude comparative avec les autres moyens de transport, le journal compare CTM (autocar avec confort acceptable) à Al Boraq. La LGV met 2 h 10 min entre Casa-Tanger, tandis qu’il faut 4 H 30 min pour la CTM. En revanche, le prix de l’aller-retour avec Al Boraq coûte deux fois plus cher que celui de la CTM. Quant au véhicule personnel, il est plus rentable qu’Al Boraq pour un nombre de passagers égal ou dépassant deux personnes.

« Nous maintenons les vols quotidiens Casa-Tanger. Mais, quand Al Boraq arrivera à l’aéroport de Casablanca (projet en cours d’étude pour un montant d’investissement de 3,8 milliards de DH), l’impact sera encore meilleur sur le trafic aérien. Il complétera l’offre aérienne et ne sera pas du tout perçu comme un concurrent pour nos offres », a confié par ailleurs une source.

Faut-il le rappeler, Royal Air Maroc (RAM) opère deux liaisons aériennes quotidiennes entre Casablanca et Tanger.

Mots clés: Casablanca , Tanger , TGV - Maroc , Transport en commun

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact