Le TGV marocain parmi les sept plus rapides du monde

24 février 2022 - 19h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le train à grande vitesse (TGV) marocain, Al-Boraq, fait partie des sept trains les plus rapides du monde, avec celui de France, de l’Espagne et de la Chine.

L’Al-Boraq est un TGV à deux étages de fabrication française qui roule à une vitesse de 320 km/h. Il assure les liaisons Tanger-Casablanca, Tanger-Rabat et Tanger-Kénitra. La mise en service de TGV a permis de réduire la durée du trajet entre Tanger et Casablanca de 4,45 heures à 2,10 heures, fait savoir ABC.

Le Shanghai Maglev de la Chine figure aussi parmi les sept plus rapides TGV du monde avec une vitesse de 460 km/h. Il permet de relier l’aéroport de Shanghai Pudong et la gare routière de Longyang (30 km) en seulement sept minutes et demie. Avec une vitesse de 350 km/h, le CR400 Fuxing, également développé par la Chine, est l’un des TGV les plus rapides du monde. Ce modèle effectue les trajets Pékin-Shanghai-Hong Kong et Pékin-Harbin.

À lire : Le TGV marocain parmi les trains les plus rapides au monde

Ensuite, vient l’ICE3 de l’Allemagne qui peut aller à une vitesse de 330 km/h. Mise en service depuis 1999 pour relier Cologne à Francfort, la flotte ICE3 opère aujourd’hui dans toute l’Allemagne et dessert même des métropoles européennes comme Paris, Bruxelles ou Amsterdam. Comme l’ICE3 allemand, les modèles de TGV français (le Premium inOUI et le low cost OUIGO) circulent dans toute la France et relient également des principales villes d’Espagne, d’Italie, de Suisse, du Luxembourg et des Pays-Bas.

Le JR Est E5 japonais, inauguré depuis 1964, peut rouler à une vitesse de 320 km/h, tandis que l’AVE S-103 de l’Espagne peut aller à une vitesse de 310 km/h. Ce dernier pays détient le plus grand réseau de lignes TGV d’Europe, s’étendant de Madrid à Séville, Malaga, Valence, Galice et Barcelone.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - France - Espagne - Office national des chemins de fer (ONCF) - Chine - Transport ferroviaire - TGV - Maroc

Aller plus loin

Le TGV marocain cartonne

La LGV Al Boraq a assuré, en 2019, le transport de trois millions de voyageurs. Une belle performance pour ce géant du transport en commun.

Le TGV va relier Fès et passera par Khemisset et Meknès

Une nouvelle ligne à grande vitesse, reliant Rabat à Fès sera bientôt lancée par le Maroc. Le processus de réalisation est en cours et les premières études sont déjà finalisées.

Le succès ne se dément pas pour le TGV marocain

Inauguré en 2018, Al Boraq, le Train à grande vitesse marocain, souffle sa quatrième bougie ce mardi 15 novembre. Avec 10 millions de passagers transportés depuis sa mise en...

TGV Casablanca-Agadir : les études déjà achevées

La ligne de train à grande vitesse reliant Casablanca à Agadir coûtera plus de 75 milliards de dirhams, a affirmé le ministre du Transport et de la Logistique.

Ces articles devraient vous intéresser :

Un nouveau pas vers la réalisation du TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) accélère la réalisation de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech. Après les travaux de génie civil, ceux relatifs à l’installation du système de signalisation et de télécommunications...

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

Maroc : du nouveau pour la LGV Marrakech – Agadir

La Ligne à grande vitesse reliant Marrakech à Agadir comprendra trois stations destinées aux passagers et une dédiée aux marchandises, a annoncé le chef de la délégation de la société chinoise CRDC, en charge des études du projet.

Le Maroc mise sur les trains

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a réalisé ces dernières années d’importants investissements pour moderniser sa flotte de trains et réhabiliter certaines lignes ferroviaires, a indiqué le ministère des Transports et de la logistique.

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Les aéroports marocains reliés par train

L’aéroport international Ibn Battouta de Tanger sera bientôt relié au réseau ferroviaire, dans le cadre d’un projet qui inclut 15 aéroports internationaux.

Du nouveau pour le TGV Marrakech-Agadir

Dans le cadre de son accord avec l’Office national des chemins de fer (ONCF), le gouvernement marocain va continuer à financer les études et l’acquisition de biens immobiliers liés à l’extension du réseau de ligne à grande vitesse (LGV) vers les villes...

Investissement massif dans le rail marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) veut renforcer le rail national. Il vient de lancer un appel à concurrence pour acquérir de nouveaux et différents trains.

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.