L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

11 décembre 2023 - 17h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a lancé un appel à concurrence pour acquérir 168 nouveaux trains, dont 18 trains à grande vitesse.

Alstom s’intéresse à l’appel à concurrence lancé par l’ONCF. Si l’entreprise française a fourni les douze premiers trains rapides du service Al Boraq en 2018, elle craint cette fois ne pouvoir remporter le nouveau marché en raison des tensions entre Rabat et Paris. Elle a donc chargé sa filiale espagnole de soumissionner, les relations entre le Maroc et l’Espagne étant au beau fixe. Alstom Espagne s’est ainsi vu confier la présentation de l’offre et de la conduite des négociations avec l’ONCF et le gouvernement marocain pour la fourniture de 168 trains : 150 trains pour les services inter-villes, Trains Navettes Rapides et Métropolitains, ainsi que 18 Trains à Grande Vitesse pour les extensions des lignes Grandes Vitesses, fait savoir Eleconomosta.es. Le contrat de construction de ces nouveaux trains est estimé à 1,467 milliard d’euros (16 milliards de dirhams).

À lire : Le rail marocain au cœur d’une rivalité internationale

La filiale espagnole d’Alstom travaille depuis plus d’une décennie à fournir différents moyens de transport ferroviaire au Maroc. En 2011, elle a livré 190 tramways du modèle Citadis destinés aux systèmes de transport de Rabat et Casablanca, utilisés quotidiennement par 100 000 et 220 000 personnes respectivement. Elle avait été chargée de présenter une offre préliminaire lors d’un appel à manifestation d’intérêt lancé par l’ONCF en septembre 2022, lequel avait attiré 10 constructeurs du monde entier.

À lire : Investissement massif dans le rail marocain

L’acquisition des 168 nouveaux trains qui s’inscrit en droite ligne avec la vision du roi Mohammed VI, vise le renforcement du rail national en tant que choix privilégié pour une mobilité durable et inclusive. L’appel à concurrence s’articule autour de trois composantes : l’achat des trains, dont le planning de livraison s’étalera sur 4 ans entre 2027 et 2030 ; le partenariat pour la maintenance (mise en place par l’ONCF et le constructeur retenu d’une structure commune, qui sera chargée d’assurer, pour le compte de l’ONCF, les prestations de maintenance courante et industrielle des trains) et le développement industriel.

À lire : Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Outre Alstom, l’espagnole Talgo manifeste, elle aussi, de l’intérêt pour l’appel à concurrence lancé par l’ONCF pour l’acquisition de nouveaux trains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office national des chemins de fer (ONCF) - Transport ferroviaire - Alstom - Al Boraq (TGV)

Aller plus loin

Le rail marocain au cœur d’une rivalité internationale

Les géants mondiaux du ferroviaire vont se livrer une rude concurrence pour le mégacontrat de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a lancé un appel à...

Mégacontrat de l’ONCF : gros concurrent pour Alstom

Hyundai Rotem, constructeur coréen de matériel roulant ferroviaire, se lance dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a...

Expansion du TGV au Maroc : Alstom en pôle position ?

Le Maroc ambitionne de révolutionner son réseau ferroviaire. De grands projets sont attendus dans ce secteur cette année et l’équipementier français Alstom, qui a réalisé le...

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...

Du nouveau pour le TGV Marrakech-Agadir

Dans le cadre de son accord avec l’Office national des chemins de fer (ONCF), le gouvernement marocain va continuer à financer les études et l’acquisition de biens immobiliers liés à l’extension du réseau de ligne à grande vitesse (LGV) vers les villes...

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

L’ONCF dévoile ses nouvelles ambitions

L’Office national des chemins de fer (ONCF) ambitionne de mettre en place un écosystème industriel ferroviaire autour d’une unité de production de rames automotrices. Dans ce sens, il a lancé un appel à manifestation d’intérêt à destination des...

Maroc : du nouveau pour la LGV Marrakech – Agadir

La Ligne à grande vitesse reliant Marrakech à Agadir comprendra trois stations destinées aux passagers et une dédiée aux marchandises, a annoncé le chef de la délégation de la société chinoise CRDC, en charge des études du projet.

Les nouveaux tramways de Casablanca prennent forme à Barcelone (Audio)

Les nouvelles rames du tramway de Casablanca sont actuellement en cours de production à l’usine Alstom de Santa Perpetua de Mogoda, dans la région de Barcelone. D’après Patxi Bueno, directeur de l’industrie et de l’innovation, interrogé par RFI, ces...

Investissement massif dans le rail marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) veut renforcer le rail national. Il vient de lancer un appel à concurrence pour acquérir de nouveaux et différents trains.

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.