Alstom fait tout pour rafler le marché du TGV au Maroc

17 avril 2024 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

La multinationale française Alstom, spécialisée dans la fabrication de trains à grande vitesse, prévoit de construire une deuxième usine au Maroc, après celle de Fès. Une manière de faire les yeux doux au royaume qui se prépare à renouveler sa flotte de trains et moderniser son réseau ferroviaire avant le Mondial 2030.

Selon le site Africa Intelligence cité par HuffPost, Alstom veut implanter cette nouvelle usine dans le port de Tanger Med afin d’empêcher ses concurrents espagnols Talgo et CAF de remporter l’appel d’offres lancé par l’Office national des chemins de fer (ONCF) du Maroc pour l’achat de 168 trains et l’extension des lignes à grande vitesse du royaume.

À lire : Expansion du TGV au Maroc : Alstom en pôle position ?

Les deux constructeurs espagnols étaient favoris pour gagner ce marché qui, en plus de l’achat des trains, prévoit leur maintenance et le développement, par l’entreprise adjudicataire, d’une usine au Maroc. C’est pourquoi la construction d’une nouvelle usine au Maroc annoncée par Alstom est vue comme une tentative du groupe français de « courtiser » le Maroc qui s’active pour développer son réseau ferroviaire dans la perspective de la coupe du monde 2030 qu’il organisera avec l’Espagne et le Portugal.

À lire : L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Cette annonce d’Alstom intervient après que l’administration Macron a autorisé le transfert de 30 avions Mirage 2000-9 d’Abu Dhabi vers le Maroc. Paris tente de se réconcilier avec Rabat, après plusieurs mois de tensions, avec la question du Sahara en toile de fond.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Office national des chemins de fer (ONCF) - Transport ferroviaire - Alstom

Aller plus loin

Alstom investit dans une nouvelle usine au Maroc

Alstom renforce sa présence au Maroc avec un investissement de 160 millions de dirhams dans une deuxième usine de construction de matériel ferroviaire. Le site sera dédié à la...

L’Espagne et la France se disputent le marché marocain

Dans la perspective de l’organisation du Mondial 2030, des investisseurs espagnols et français se livrent une rude concurrence. Mais des géants marocains ne sont pas du reste.

L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la...

Maroc : Alstom face à une concurrence féroce pour les lignes TGV

Le français Alstom aura face à lui des industriels, notamment chinois, lors des prochains appels d’offres que lancera le Maroc pour ces deux nouvelles lignes ferroviaires à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Réseau ferroviaire : le Maroc n’a pas les moyens de ses ambitions

Le ministère du Transport et de la Logistique n’est pas en mesure de financer l’extension du réseau de ligne ferroviaire reliant 43 villes marocaines. Vers l’abandon d’un projet devant promouvoir l’équité territoriale en ce qui concerne les chemins de...

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

Les nouveaux tramways de Casablanca prennent forme à Barcelone (Audio)

Les nouvelles rames du tramway de Casablanca sont actuellement en cours de production à l’usine Alstom de Santa Perpetua de Mogoda, dans la région de Barcelone. D’après Patxi Bueno, directeur de l’industrie et de l’innovation, interrogé par RFI, ces...

Les travaux du TGV Kénitra-Marrakech lancés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux de génie civil de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kenitra à Marrakech.

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...