Expansion du TGV au Maroc : Alstom en pôle position ?

18 janvier 2024 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc ambitionne de révolutionner son réseau ferroviaire. De grands projets sont attendus dans ce secteur cette année et l’équipementier français Alstom, qui a réalisé le premier train à grande vitesse dans le royaume, ne compte pas laisser passer cette opportunité.

L’Office national des chemins de fer (ONCF), dans le cadre de la mise en œuvre de son plan stratégique visant à renforcer sa flotte, vient de lancer un appel à concurrence pour l’acquisition de 168 trains, dont 18 Trains à grande vitesse (TGV), pour un montant de 1,5 milliard d’euros, fait savoir le magazine saoudien Arab News, en version française.

Cette acquisition vise non seulement à renouveler une partie de la flotte devenue vétuste, mais aussi à étendre le réseau de TGV vers Marrakech et à garantir des services de liaisons ferroviaires de proximité, type RER, dans les régions de Casablanca et Rabat, renseigne le magazine, rappelant que l’ONCF avait lancé en septembre 2022 un Appel à manifestation d’intérêt (AMI) international pour cette acquisition.

À lire : L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

La plupart des constructeurs de renom se sont intéressés à cet AMI. À en croire le magazine saoudien, l’équipementier français Alstom est favori pour remporter ce marché, « dans la mesure où il est l’un des fournisseurs majeurs de matériel roulant au Maroc et qu’il présente une offre meilleure que ses concurrents dans le cadre de la mise en place d’un écosystème industriel au Maroc avec, à la clé, un important taux d’intégration local ».

Le groupe français s’est positionné sur ce marché via sa filiale espagnole, qui a déjà gagné plusieurs marchés au Maroc, notamment ceux concernant les tramways de Casablanca et Rabat. Une alliance entre Alstom et Talgo, un concurrent espagnol, serait envisagée pour ce marché, croit savoir le média, mettant en avant la proximité géographique de l’Espagne avec le Maroc et la reprise des relations entre les deux pays.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Office national des chemins de fer (ONCF) - Transport ferroviaire - Alstom

Aller plus loin

Mégacontrat de l’ONCF : gros concurrent pour Alstom

Hyundai Rotem, constructeur coréen de matériel roulant ferroviaire, se lance dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a...

Alstom fait tout pour rafler le marché du TGV au Maroc

La multinationale française Alstom, spécialisée dans la fabrication de trains à grande vitesse, prévoit de construire une deuxième usine au Maroc, après celle de Fès. Une...

Le Maroc au cœur d’une rivalité économique franco-espagnole

Les entreprises françaises et espagnoles se livrent une rude concurrence pour gagner des marchés publics au Maroc. Mais c’est sans compter avec l’émergence, ces dernières...

L’Espagne et la France se disputent le marché marocain

Dans la perspective de l’organisation du Mondial 2030, des investisseurs espagnols et français se livrent une rude concurrence. Mais des géants marocains ne sont pas du reste.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : du nouveau pour la LGV Marrakech – Agadir

La Ligne à grande vitesse reliant Marrakech à Agadir comprendra trois stations destinées aux passagers et une dédiée aux marchandises, a annoncé le chef de la délégation de la société chinoise CRDC, en charge des études du projet.

L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer...

Maroc : le TGV reliera les aéroports de Casablanca et Rabat

Mohamed Rabie Khlie, Directeur Général de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), a levé le voile sur de nouveaux projets, notamment ceux devant relier les aéroports de Rabat et Casablanca avec des trains à grande vitesse (TGV).

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

Les travaux du TGV Kénitra-Marrakech lancés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux de génie civil de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kenitra à Marrakech.

Investissement massif dans le rail marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) veut renforcer le rail national. Il vient de lancer un appel à concurrence pour acquérir de nouveaux et différents trains.

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.