Alerte à la bombe

La fausse bombe au lycée Descartes est l’œuvre d’un malade mental

Un homme âgé de 41 ans a déposé lundi, non loin du lycée Descartes, un sac kraft contenant deux bouteilles de boissons alcoolisées vides enveloppées par un ruban. Prises pour une bombe, le lycée a été évacué avant que les recherches et investigations ne permettent de comprendre que le colis ne représentait aucun danger.