Algésiras : plusieurs arrestations pour trafic de matériel électronique vers le Maroc

28 juillet 2022 - 23h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

La Garde civile a arrêté à Algésiras quatre personnes qui ont tenté d’envoyer divers matériels électroniques au Maroc. En tout, plus d’un millier de téléphones et environ deux mille objets d’« origine illégale » ont été saisis.

Parmi les objets saisis figurent des ordinateurs portables, des téléphones portables de dernière génération, des appareils photo et bien d’autres objets dont la valeur totale est estimée à plus de 500 000 euros, a indiqué l’Institut armé dans une note.

À lire : Espagne : un réseau de faux papiers démantelé, des Marocains arrêtés

En plus des quatre personnes arrêtées, deux autres ont fait l’objet d’une enquête pour les mêmes faits. Le sous-délégué du gouvernement à Algésiras, José Pacheco, et le chef du commandement de la Garde civile de la ville, ont animé ce jeudi une conférence de presse pour donner plus de détails sur cette opération.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algésiras - Informatique - Trafic - Arrestation

Aller plus loin

Espagne : un réseau de faux papiers pour des hommes d’affaires marocains démantelé

La police espagnole a démantelé un réseau criminel spécialisé dans la falsification de documents aux hommes d’affaires marocains, les faisant passer pour des entrepreneurs...

Espagne : des Marocains arrêtés pour faux papiers

La police nationale espagnole a arrêté une quinzaine de personnes dont des Marocains en tant qu’auteurs présumés de délits de faux papiers.

Espagne : un réseau de faux papiers démantelé, des Marocains arrêtés

La police espagnole, en collaboration avec la police turque, a arrêté 90 personnes dont des Marocains, membres d’un réseau de trafic de faux papiers au profit de migrants pour...

Un Marocain arrêté en Espagne pour trafic de faux billets

La police locale de Palma a arrêté samedi un Marocain de 20 ans pour avoir utilisé un faux billet de 50 euros dans une boutique.

Ces articles devraient vous intéresser :

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Capgemini a recruté cette année 2000 ingénieurs au Maroc

Le Maroc entend devenir l’une des destinations mondiales de l’ingénierie technologique. À cet effet, le gouvernement a signé, mardi, deux mémorandums d’entente avec Capgemini, entreprise internationale spécialisée dans le conseil et la transformation...

L’École 1337 élue 3ᵉ meilleure au monde

L’école « 1337 » de l’Université Mohammed VI Polytechnique, spécialisée dans la formation gratuite en programmation, fait partie des trois meilleures au monde.