Le Maroc a une bonne réputation à l’international

29 septembre 2022 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Maroc jouit d’une bonne réputation parmi les pays du G7+la Russie, selon le rapport relatif à la « réputation du Maroc dans le monde » publié sur le site de l’Institut Royal des études stratégiques (IRES).

Le Maroc a une image bien « meilleure que celle de la Corée du Sud, du Vietnam, du Chili et des pays du BRICS et dépasse la réputation externe de la Turquie et de l’ensemble des pays arabes et africains », affiche cette étude menée par l’IRES en partenariat avec le cabinet international spécialisé dans le domaine du National Branding, « Reputation Lab ».

À lire : Réputation : le Maroc dans le top 30 mondial

Menée depuis 2015, la huitième édition de cette étude qui se penche chaque année sur la réputation dont bénéficie le Maroc auprès des pays du G7+la Russie, classe le royaume à la 32ᵉ place sur 72 pays évalués. En huit années d’étude, le Maroc s’est toujours retrouvé à une bonne position avec une réputation à la taille de celle des États-Unis et de l’Indonésie. Les critères pris en compte sont entre autres, le « niveau de développement », la « qualité institutionnelle » et l’« éthique et la responsabilité ».

À lire : Impayés d’entreprises : le Maroc classé parmi les pays ayant un risque assez élevé

Pour l’IRES, le Maroc a su améliorer son image de façon progressive, passant d’un niveau « faible » en 2015 (44,4 points) à un niveau « modéré » en 2022 (48,6 points). Le pays a obtenu de très bons scores en Australie, Égypte, France et en Chine. Par contre, « c’est en Corée du Sud, en Suède et surtout en Espagne que la perception du Maroc enregistre les scores les plus faibles », souligne-t-on dans les conclusions de cette étude.

Sujets associés : Politique économique - Classement - Etude - Développement

Aller plus loin

Le Maroc marginalise l’Espagne en Amérique du Sud

Le Maroc a intégré depuis 2015, en qualité d’observateur permanent, le Parlement centraméricain (PARLACEN) qui regroupe le Guatemala, Salvador, le Honduras, le Nicaragua, la...

Tourisme : le Maroc reçoit le prix de la meilleure destination internationale

Le Maroc vient une nouvelle fois d’être consacré lors d’un salon international en recevant le prix de la « Meilleure destination internationale » aux Trophées La Razon du...

Impayés d’entreprises : le Maroc classé parmi les pays ayant un risque assez élevé

Le Maroc devrait réussir à mieux gérer la crise sanitaire que les autres pays du MENA, selon le dernier baromètre trimestriel de l’assureur de crédit Coface, qui octroie une...

La coupe du monde Qatar 2022, un tournant pour la réputation du Maroc

Près d’un an après le parcours historique et exceptionnel des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022, la réputation du Maroc dans le monde ne se dément pas. C’est ce...

Ces articles devraient vous intéresser :

Jack Lang encense le roi Mohammed VI

Jack Lang, directeur de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, a manifesté de nouveau, son admiration pour le roi Mohammed VI pour son engagement au profit de l’édification d’un Maroc fort et avancé dans beaucoup de domaines. Pour l’éternel ministre...

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Les transferts des MRE ne connaissent pas la crise

À fin juin 2022, les Marocains résidant à l’étranger ont transféré 2,7 MMDH de plus que la même période en 2021, soit une augmentation de 6 %.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Le Maroc a besoin de « tous ses enfants établis à l’étranger », dixit Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a appelé à « la création d’un mécanisme chargé d’accompagner les compétences et les talents marocains à l’étranger, d’appuyer leurs initiatives et leurs projets ». Le message du roi prend en compte les Marocains disséminés dans les...

Israël va financer l’institutionnalisation du forum du Néguev

Le bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid a annoncé dimanche l’intention de son gouvernement d’accompagner l’institutionnalisation et le financement du Forum du Néguev, auquel participe le Maroc.

La SNRT ouvre ses portes aux Marocains du monde

Des journées portes ouvertes au profit de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Il s’agit d’une initiative de la SNRT en vue de mettre les projecteurs sur le rôle que jouent ces citoyens marocains résidant à travers le monde dans le...

Mohammed VI : ses succès et ses défis

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé...