Anderlecht parle arabe pour sensibiliser sur le port du masque (vidéo)

16 août 2020 - 14h00 - Belgique - Ecrit par : I.L

A Anderlecht, une commune bruxelloise, les autorités locales ont opté pour la sensibilisation des habitants. Afin de toucher toutes les communautés présentes dans cette localité, notamment arabe, des patrouilles sont organisées avec un médiateur interculturel pour sensibiliser au port de masque.

Cette brigade spéciale fait la ronde dans les rues d’Anderlecht, accompagnée du médiateur culturel pour sensibiliser les populations sur les nouvelles mesures de prévention édictées par les autorités sanitaires afin de contrer le Coronavirus, rapporte bx1.be.

Dans le reportage vidéo de moins de 2 minutes, la sensibilisation a porté essentiellement sur le port du masque. En arabe, le médiateur interculturel fait passer son message. “Bonjour, c’est le service prévention. C’est par rapport au port de masque. À partir d’aujourd’hui, c’est devenu obligatoire à Bruxelles”, explique-t-il à une famille arabe surprise sans masque dans un parc.

Pour le médiateur culturel, la cible parvient à comprendre le message et à adopter le port du masque dans les rues. “Il y avait un bon respect de cette nouvelle mesure.”, ajoute-t-il. A Cureghem, où une communauté syrienne s’est installée, Yazem Yabroudi a également sensibilisé sur le port du masque.“On a un double outil : l’outil linguistique et un outil culturel parce qu’un certain groupe très spécifique a un comportement très différent et il faut comprendre avant d’agir”, a-t-il ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bruxelles - Santé - Anderlecht - Vidéos

Aller plus loin

Apprentissage de l’arabe : des nouveautés pour e-madrassa

Depuis le jeudi 15 octobre, la plateforme e-madrassa.ma, conçue pour faciliter l’apprentissage de la langue arabe est disponible en anglais et en espagnol. La Fondation Hassan...

Ces articles devraient vous intéresser :

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...