Les anticorps agissent jusqu’à 8 mois chez le patient atteint de covid-19

14 mai 2021 - 08h40 - Monde - Ecrit par : J.D

Les anticorps développés à la suite d’une infection au Covid séjournent dans l’organisme du sujet infecté pendant au moins huit mois. C’est du moins la révélation faite par une étude italienne publiée dans la revue « Nature Communications ».

Les recherches conduites par le prestigieux hôpital San Raffaele de Milan en collaboration avec l’Institut supérieur de la Santé (ISS), ont permis de savoir que les anticorps ne disparaissent pas d’un coup, mais se réduisent peu à peu sur une période de huit mois au moins après le diagnostic.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs du San Raffaele et de l’ISS ont suivi 162 patients touchés par le Covid sur la période allant de mars à novembre 2020. Cet effectif de patients est constitué de 67 % d’hommes âgés en moyenne de 63 ans. Les premiers échantillons de sang ont été recueillis au moment du diagnostic en mars-avril 2020, les derniers fin novembre 2020. Les chercheurs ont adopté les techniques déjà utilisées pour l’étude des vaccins anti-VIH et une nouvelle méthode d’évaluation des anticorps neutralisant le SARS-Cov-2. Ceci, pour «  cartographier de manière quasiment exhaustive l’évolution dans le temps de la réponse des anticorps au Covid-19  », précise le rapport le document.

57 % souffraient d’une autre pathologie que le Covid au moment du diagnostic. Les plus fréquentes étaient l’hypertension (44 %) et le diabète (24 %). Ce constat est valable quelle que soit la gravité de la maladie, l’âge des patients ou de la présence d’autres pathologies, souligne l’étude.

De plus, la présence précoce de ces anticorps est fondamentale pour combattre l’infection avec succès, font remarquer les chercheurs tout en affirmant que ceux qui ne réussissent pas à les produire dans les premiers quinze jours après la contagion risquent davantage de développer des formes graves du Covid-19.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Italie - Santé - Etude - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 : la vaccination perd en efficacité selon une étude marocaine

Une étude menée par l’équipe scientifique de l’épidémiologiste Jaafar Heikel prouve que si la dose de rappel est devenue une nécessité dans de nombreux pays dont le Maroc, c’est...

Le vaccin contre la grippe assure-t-il une protection contre le Covid-19 ?

Les études sur le Covid-19 se multiplient dans le monde. Une récente étude néerlandaise sur le serveur MedRxiv démontre que le vaccin contre la grippe pourrait prévenir...

Coronavirus : la charge virale plus élevée chez les enfants de moins de 5 ans

Selon une étude récente sur les risques potentiels de transmission du coronavirus, la charge virale des enfants de moins de 5 ans dépasse de plus de 100 fois celle des adultes.

Covid-19 : l’immunité disparaîtrait quelques mois après la guérison

Les malades guéris du Covid-19 ne sont pas totalement à l’abri du danger. Une étude vient de révéler que l’immunité acquise après avoir guéri de la maladie, disparaîtrait la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.