Recherche

Le coronavirus aurait des conséquences sévères sur le cerveau

© Copyright : DR

12 juillet 2020 - 07h30 - Société

Des chercheurs de l’University College de Londres, après avoir noté une inflammation cérébrale rare chez plusieurs cas de covid-19, en sont venus à la conclusion que le coronavirus pourrait avoir des effets négatifs sur le cerveau. Les résultats de leurs recherches ont été publiés dans la revue scientifique Brain.

Les personnes atteintes du coronavirus, même guéries, traîneraient des séquelles cérébrales. À en croire des chercheurs anglais, qui ont mené une étude sur la question, plusieurs cas positifs au covid-19 présentent une inflammation cérébrale rare due au SARS-CoV-2.

Sur les 43 patients objets de l’étude, et âgés de 16 à 65 ans, l’infection a été confirmée pour 29. Pour le reste, elle est probable pour 8 et possible pour 6. Les auteurs de l’étude ont aussi découvert que 12 patients de cet échantillon, souffrent d’encéphalomyélite aiguë disséminée ou EMAD, une affection rare.

L’étude précise toutefois que le coronavirus n’attaquerait pas directement le cerveau. Mieux, le lien de causalité entre l’apparition de l’EMAD et l’infection au coronavirus mérite d’être approfondi. Par ailleurs, dix patients ont été atteints d’une encéphalopathie transitoire accompagnée pour certains d’épisodes de délire. Huit autres ont fait un accident vasculaire cérébral.

D’autres études semblent confirmer l’hypothèse de l’inflammation du cerveau. Des médecins américains ont révélé que 36 % de 214 patients chinois ont présenté des symptômes neurologiques diverses : perte d’odorat, douleurs nerveuses, et même des crises convulsives et des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Selon Rohan Arora, neurologue à l’hôpital Long Island Jewish Forest Hills, 40 % des personnes guéries du coronavirus sont concernées par cette affection, ajoutant qu’il est difficile de savoir "si ces troubles sont durables".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact