Un spray nasal pour traiter le coronavirus

1er octobre 2020 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Des chercheurs australiens d’une société de biotechnologie ont développé un spray nasal qui peut traiter les patients atteints du coronavirus. En témoignent les résultats d’une étude effectuée sur les furets.

Les résultats préliminaires d’une étude clinique indiquent que "le spray a réduit jusqu’à 96 % la présence du coronavirus chez des furets" qui avaient été exposés au SARS-CoV-2. À la manœuvre, la biotech australienne Ena Respiratory qui a développé une molécule synthétique appelée "INNA-051". Ce médicament était conçu pour renforcer le système immunitaire face à la grippe et aux rhumes hivernaux mais s’est avéré efficace dans le traitement du Covid-19.

"Le composé INNA-051 agit en stimulant le système immunitaire inné, la première ligne de défense contre l’invasion d’agents pathogènes dans le corps. En stimulant la réponse immunitaire de cette manière avec INNA-051 avant l’infection, la capacité du virus COVID-19 à infecter les animaux et à se répliquer a été considérablement réduite, a montré l’étude PHE. L’étude fournit des preuves que l’INNA-051 peut être utilisé comme méthode autonome de thérapie antivirale préventive, complémentaire aux programmes de vaccination. […]", expliquent les chercheurs.

À l’heure où des laboratoires travaillent d’arrache-pied pour développer un vaccin anti-Covid, ce médicament peut être utilisé pour guérir le coronavirus voire prévenir l’infection. Les patients "sont vraiment susceptibles de l’éliminer rapidement grâce à notre traitement, ou du moins d’avoir uniquement des symptômes modérés de la maladie Covid-19", assure Christophe Demaison, directeur général et fondateur d’Ena Respiratory.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Australie - Santé

Aller plus loin

De hauts responsables marocains testent le vaccin chinois anti-Covid-19

Le Maroc a commencé les essais cliniques du vaccin chinois contre le Covid-19. Au nombre des tout premiers volontaires, les patrons de la DGSN, de la Gendarmerie royale, de la...

Vaccin anti covid-19 : deux laboratoires travailleront avec le Maroc

Le chef du gouvernement a annoncé au cours du Conseil du jeudi 24 septembre que le vaccin contre le Covid-19 sera disponible à la fin des essais cliniques qui ont démarré, il y...

Covid-19 : le vaccin chinois en essai au Maroc

Les essais cliniques du vaccin anti-covid chinois débuteront dès la semaine prochaine au Maroc. Cette démarche est incontournable dans le processus qui permet de s’assurer de la...

Vaccin anti Covid-19 : AstraZeneca suspend les essais cliniques

L’entreprise pharmaceutique britannico-suédoise AstraZeneca suspend ses essais cliniques pour un vaccin contre le coronavirus menés avec l’Université d’Oxford, après le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une Marocaine meurt après avoir pris des pilules achetées sur Instagram

Une Marocaine de 28 ans est décédée après avoir pris des pilules amincissantes achetées auprès d’une inconnue qui faisait la promotion de ces produits sur Instagram.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Intoxications alimentaires : le Maroc à l’épreuve de la restauration rapide

La députée Hanane Atarguine, du groupe parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM), a demandé au ministre de l’Intérieur de prendre des mesures pour renforcer les contrôles dans les restaurants et établissements de restauration rapide afin...

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.