Appel à la libération « immédiate » de la militante marocaine Saida El-Alami

2 septembre 2022 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le procès en appel de la militante marocaine Saida El-Alami, condamnée en première instance en avril à deux ans de prison ferme pour « outrage envers un corps constitué », a été reporté au 12 septembre.

Le procès en appel de Saida El-Alami n’a pas eu lieu le 31 août. Il a été reporté au 12 septembre prochain. Plusieurs militants marocains se sont rassemblés devant la cour d’appel de Casablanca pour dénoncer « la censure de la liberté d’expression » au Maroc et appeler à la libération immédiate de la défenseuse des droits humains.

À lire : La justice espagnole veut empêcher la libération d’un djihadiste marocain

Saida El-Alami avait été arrêtée le 23 mars puis placée en détention à cause de publications critiques à l’encontre des autorités sur les réseaux sociaux. En avril, le tribunal de première instance de Casablanca l’avait condamnée à deux ans de prison ferme et une amende de 5 000 dirhams pour « outrage envers des fonctionnaires publics dans l’exercice de leurs fonctions, atteinte à la justice et « diffusion de fausses allégations ».

À lire : Maroc : la militante Saida Al-Alami écope de deux ans de prison ferme

Le mois dernier, celle qui est membre du collectif « Femmes marocaines contre la détention politique » a entamé une grève de la faim pour protester contre son « procès inéquitable ». Mardi, elle a dû mettre fin à cette privation volontaire de nourriture pour des raisons de santé, fait savoir sa famille.

Sujets associés : Procès - Prison

Aller plus loin

Maroc : la militante Saida Al-Alami écope de deux ans de prison ferme

La militante marocaine des droits de l’Homme, Saida Al-Alami a été condamnée, vendredi, à deux ans de prison pour « outrage envers un corps constitué ».

Tentative de libération d’une prisonnière dans un hôpital à Casablanca

Les membres d’une famille à Casablanca ont tenté de libérer une détenue qui venait d’accoucher à l’hôpital Al Mansour, mais ils ont été freinés dans leur élan par l’agent de...

La justice espagnole veut empêcher la libération d’un djihadiste marocain

Abderrahmane Tahiri (dit Mohamed Achraf), Mohamed El Gharbi, Abdelah Abdesalam, Karim Abdesalam et Lahcen Zamzami sont des djihadistes marocains qui ont continué à endoctriner...

RSF préoccupé par l’état de santé de Soulaimane Raissouni réclame sa libération

Le verdict dans l’affaire du journaliste marocain Soulaimane Raissouni est tombé. Le Rédacteur en chef du quotidien Akhbar Al Yaoum a été condamné à cinq ans de prison assortie...

Dossiers :

Procès

Mocro maffia : le verdict attendra

Le tribunal de district d’Amsterdam a annoncé mercredi que le verdict du procès Marengo, couvrant 11 affaires distinctes de crimes graves, dont quelques-unes liées à la Mocro maffia, serait retardé de plusieurs mois, et potentiellement davantage en cas...

Dr Hassan Tazi fond en larmes dans le box des accusés

Alors qu’il suivait l’interrogatoire de l’un des accusés lors de la dernière audience de son procès devant la Cour d’appel de Casablanca, le célèbre chirurgien esthétique, Dr Hassan Tazi, propriétaire de la clinique Chifaa, incarcéré pour notamment...

Maroc : un banquier virait l’argent de clients à sa femme

Poursuivi pour avoir transféré, sur les comptes de son épouse, d’importantes sommes d’argent appartenant à ses clients, le directeur d’une agence bancaire vient d’être condamné par la Cour d’appel de Rabat à dix-huit mois de prison ferme.

Béziers : procès sous haute sécurité des membres d’un réseau criminel dont un Marocain

Un procès hors normes s’est ouvert lundi à Béziers. Y prennent part vingt prévenus dont un Marocain, accusés de trafic de drogues, d’armes, de voitures volées, etc., et une cinquantaine de parties civiles. Le procès se déroule sous haute sécurité et va...

Éric Zemmour de retour au tribunal pour injures et haine raciale

Eric Zemmour de retour devant le tribunal pour ses propos controversés sur l’Islam et l’immigration, après une décision de la cour de cassation annulant sa relaxe prononcée en septembre 2021.

Prison

RSF préoccupé par l’état de santé de Soulaimane Raissouni réclame sa libération

Le verdict dans l’affaire du journaliste marocain Soulaimane Raissouni est tombé. Le Rédacteur en chef du quotidien Akhbar Al Yaoum a été condamné à cinq ans de prison assortie d’une amende de 100 000 dirhams (environ 9 500 euros), pour « agression...

Salé : un ancien militaire en prison pour trafic de drogue

Un ancien militaire devenu chauffeur de taxi à Salé a été arrêté par la police judiciaire du district de Laâyayda. En attendant l’ouverture de son procès la semaine prochaine, il a été placé en détention pour trafic de drogue.

Hommage à Bouchra, la Marocaine poignardée à mort par son ex-compagnon

Une centaine de personnes ont participé jeudi 9 décembre 2021 à une marche blanche en mémoire de Bouchra Bouali, une Marocaine de 44 ans, poignardée à mort par son ex-compagnon, – un homme qui venait de sortir de prison – le soir du 26 novembre à...

Appel au transfert « urgent » d’un Espagnol malade en prison à Tanger

Le ministère espagnol de la Justice a engagé les procédures pour le rapatriement « d’urgence » en Espagne d’un camionneur de Séville, atteint d’un cancer et purgeant depuis un an une peine pour trafic de drogue à la prison locale de Tanger.

Restriction des droits de visite en prison de Ridouan Taghi

Ridouan Taghi a été interdit de contacter les membres de sa famille, notamment sa mère et sa sœur, après des soupçons d’utilisation de langage codé pour échanger avec eux lors de leurs visites en prison ou lors de communications téléphoniques. C’est ce...