Amnesty International appelle à la libération du militant marocain Rida Benotmane

22 septembre 2022 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Incarcéré pour avoir critiqué sur YouTube et Facebook les autorités marocaines, le militant des droits humains Rida Benotmane est soutenu par Amnesty International qui appelle à sa libération immédiate et à l’abandon de toutes les charges qui pèsent contre lui.

Rida Benotmane s’est illustré par la publication sur les réseaux sociaux, d’un certain nombre de messages incendiaires comme celui posté sur Facebook en 2021, appelant à une marche publique contre les atteintes aux droits humains commises par les forces de sécurité. Sur Youtube, il a publié également deux vidéos dans lesquelles il a dénoncé l’injustice sociale et l’utilisation du pass vaccinal comme outil de répression.

À lire : Un Tiktoker arrêté pour offense au roi Mohammed VI

Arrêté le 9 septembre, Rida Benotmane a été inculpé le lendemain pour « outrage à un organisme réglementé par la loi », « outrage à des fonctionnaires publics dans l’exercice de leurs fonctions » et de « diffusion et distribution de fausses allégations sans accord », aux termes des articles 265, 263, 266 et 447-2 du Code pénal, respectivement. Il est également accusé d’avoir enfreint le décret relatif à l’état d’urgence sanitaire.

À lire : Le nouvel appel d’Amnesty International au Maroc

À la veille de l’audience qui se tiendra ce jeudi 22 septembre au tribunal de Rabat, Amna Guellali, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord à Amnesty International, estime que « le seul crime qu’ait commis Rida Benotmane a été d’exprimer des griefs légitimes contre les autorités dans quelques publications et vidéos sur les réseaux sociaux ». Pour elle, c’est encore une manœuvre pour « faire taire les voix critiques » au Maroc.

À lire : Appel à la libération « immédiate » de la militante marocaine Saida El-Alami

Membre de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) et militant politique, Rida Benotmane a déjà été incarcéré pendant quatre ans dans le passé. Actuellement, il observe une grève de la faim pour protester contre sa détention. Il n’est pas le seul militant des droits de l’homme incarcéré en 2022 au Maroc. Il y a Saida el Alami, condamnée en avril dernier à deux ans de prison pour avoir publié des messages sur les mauvais traitements infligés par la police aux journalistes et autres voix dissidentes. Il y a aussi le blogueur Rabie al Ablaq, condamné en avril à quatre ans de prison pour offense au roi par le biais de deux vidéos postées sur les réseaux sociaux.

Sujets associés : Amnesty international (AI) - Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) - Prison - Rabat - Facebook - Youtube

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Tentative de libération d’une prisonnière dans un hôpital à Casablanca

Les membres d’une famille à Casablanca ont tenté de libérer une détenue qui venait d’accoucher à l’hôpital Al Mansour, mais ils ont été freinés dans leur élan par l’agent de police...

Un Tiktoker arrêté pour offense au roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont arrêté à Tétouan, Mohamed Malali, un célèbre influenceur et Tiktoker, pour avoir proféré des insultes contre le royaume et ses symboles dans l’une de ses...

Le nouvel appel d’Amnesty International au Maroc

Amnesty International appelle le Maroc à cesser de poursuivre en justice des défenseur·e·s des droits humains en raison de publications sur les réseaux...

Maroc : la militante Saida Al-Alami écope de deux ans de prison ferme

La militante marocaine des droits de l’Homme, Saida Al-Alami a été condamnée, vendredi, à deux ans de prison pour « outrage envers un corps constitué...

Nous vous recommandons

Amnesty international (AI)

Migrants à Sebta : Amnesty international critique le Maroc et l’Espagne

À Ceuta, on enregistre ces derniers jours de multiples scènes d’expulsions forcées et de violences commises par les forces de l’ordre espagnoles qui jettent en mer des personnes migrantes parmi lesquelles de nombreux enfants vulnérables. C’est du moins...

Amnesty International demande au Maroc d’enquêter sur l’attaque présumée contre cinq militantes sahraouies

Amnesty International (AI) a demandé vendredi aux autorités marocaines d’ouvrir en urgence une enquête sur les agressions présumées contre cinq militantes sahraouies lors des manifestations des 15 et 16...

Contrôles au faciès : un collectif d’ONG saisit la justice contre l’État français

Six associations, dont Amnesty International et Human Rights Watch (HRW), représentant des victimes de violence et de discrimination policières, ont décidé d’attaquer l’État français sur les contrôles au faciès. Ils viennent de saisir le Conseil ...

Maroc : les demandes d’Amnesty International pour la Journée de la femme

Amnesty International demande "la modification de tous les articles discriminatoires qui meublent encore le code pénal". L’ONG saisit l’opportunité de la journée mondiale de la lutte pour les droits de la femme, pour renouveler cet appel formulé au...

Pegasus : «  Amnesty et Forbidden stories ont dix jours pour fournir les preuves contre le Maroc  »

Accusé d’avoir mis sur écoute des personnalités et des journalistes étrangers, le Maroc engage l’avocat Olivier Baratelli, mandaté pour déposer une plainte contre Amnesty International et Forbbiden Stories. Jeudi soir sur BFM TV, ce dernier a affirmé de...

Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)

Covid-19 au Maroc : les sans-papiers, oubliés de la vaccination

La campagne de vaccination anti-Covid-19, effective au royaume depuis plusieurs semaines, ne prend pas en compte les personnes en situation irrégulière. Pour Said Tbel de l’AMDH et Beyeth Check, de la Bank de Solidarité, il faudra revoir les conditions...

Une maman et son fils emportés par les eaux près d’Al Hoceima

Une femme subsaharienne et son fils de 5 ans, candidats à l’immigration clandestine, sont morts par noyade mardi 22 février, dans le naufrage du bateau de fortune qui les transportait.

Maroc-coronavirus : appel à libérer les détenus politiques pour désengorger les prisons

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) appelle au désengorgement des prisons pour protéger les détenus contre le virus. Dans ce sens, elle propose la libération des détenus politiques.

Pass vaccinal : l’AMDH dépose une plainte devant la Cour de cassation

La Cour de cassation a été saisie par une plainte de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) pour révoquer la décision d’imposition du pass vaccinal dans les espaces publics.

Maroc : nomades et population locale se déchirent

Entre les nomades et la population locale, les relations ne sont pas des plus chaleureuses. Depuis début avril, la province de Chtouka Ait-Bah vit au rythme de l’affrontement.

Prison

Fès : il tue son compagnon de cellule pour un cendrier en plastique

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Fès a condamné un détenu, incarcéré à la prison de Bourkaiz à Fès à 15 ans de réclusion criminelle. Il aurait tué son compagnon de cellule pour un cendrier en...

Toulouse : un Marocain risque l’expulsion pour avoir agressé un contrôleur

Un jeune Marocain âgé de 18 ans a été condamné à un an de prison ferme par le tribunal de Toulouse, pour avoir agressé au couteau des contrôleurs du métro. Il fait également l’objet d’une expulsion du territoire...

Drame à la prison locale de Dakhla

Détenu à la prison locale de Dakhla pour possession illégale de drogue, le prisonnier (H.A) a tenté de se suicider dans sa cellule. Conduit à l’hôpital pour y recevoir des soins, il est décédé au cours de son...

Maroc : un élu arrêté pour incitation à la violation du couvre-feu

Les services de la gendarmerie royale à Al Hoceïma ont arrêté, samedi 10 avril 2021, Mekki El Hannoudi, maire de Louta, qui avait appelé ses administrés à violer le couvre-feu nocturne imposé pendant le ramadan pour freiner la propagation du coronavirus et...

Maroc : les détenus graciés par le roi Mohammed VI placés en quarantaine

Les détenus graciés par le roi Mohammed VI doivent respecter la période de confinement sanitaire à domicile, selon les exigences des autorités sanitaires.

Rabat

Maroc : quelles sont les régions créant le plus de richesses ?

Les comptes régionaux pour 2019 sont désormais disponibles. Le Grand Casablanca, Rabat-Salé-Kénitra et Tanger-Tétouan-Al Hoceima sont les trois régions qui contribuent à plus de la moitié du PIB marocain.

Intercontinental pose ses valises à Rabat

InterContinental Hotels Group (IHG) vient de signer un accord avec Immohold Hospitality pour l’ouverture de l’InterContinental Rabat au premier trimestre 2022. Cet accord permet au groupe de lancer les jalons de ses ambitieux projets au...

Le roi Mohammed VI prend en charge les frais d’hospitalisation d’un acteur

Le roi Mohammed VI a décidé de prendre en charge entièrement les frais d’hospitalisation de l’acteur marocain Abdeladim Channaoui, admis à l’hôpital Cheikh Zayed à Rabat pour de graves problèmes de santé.

Un Français arrêté au Maroc

Sur la base d’informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech, Rabat et Tanger ont procédé à l’interpellation de quatre...

Maroc : les médecins du secteur public en grève à compter du 25 mai prochain

Les médecins, pharmaciens et chirurgiens dentistes du secteur public marocain déclencheront un vaste mouvement de protestation dans tous les établissements sanitaires du Royaume. Ils annoncent une grève de 48h, un sit-in et une marche ainsi que d’autres...

Facebook

Maroc : prison ferme pour un avocat accusé d’atteinte à l’islam

Le tribunal de première instance de Khémisset a condamné un avocat pour propos racistes, atteinte à l’islam et outrage à des agents d’autorité. Non satisfait de la sentence, le ministère public a interjeté...

Près de 90 % de Marocains accèdent à Internet via un appareil mobile

Selon le nouveau rapport Digital 2021 publié par We Are Social et Hootsuite, environ 90 % des Marocains utilisent un appareil mobile pour accéder à Internet et surtout, aux réseaux sociaux.

Kaïs, le petit enfant de 4 ans touché par le Covid-19, est sorti du coma

Les parents de Kaïs ont annoncé que le garçonnet de 4 ans plongé dans un coma artificiel après avoir été testé positif au Covid-19, est hors de danger.

Tollé après la diffusion de l’émission "Al Malek" "contre le roi du Maroc"

Le contenu de l’émission de la caméra cachée "Al Malek" (Le Roi) diffusée en ce mois de ramadan sur la chaîne de télévision tunisienne, Hannibal, a suscité un tollé général. Et pour cause…

L’Algérie fait la guerre virtuelle au Maroc

De milliers de faux comptes algériens qui seraient financés par le régime algérien mènent une guerre numérique au Maroc. C’est ce que révèle un rapport du réseau social Facebook.

Youtube

Un célèbre youtubeur se convertit à l’islam

Jay Palfrey, un jeune youtubeur britannique s’est converti à l’islam. Une conversion qui est intervenue suite à "un chemin très profond de découverte spirituelle pendant de nombreuses années".

Prison ferme pour la YouTubeuse marocaine "mi Naîma"

Interpellée par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) et placée en garde à vue pour diffusion, sur sa chaîne, de contenus erronés sur la crise actuelle, "Mi Naima" est désormais fixée sur son...

Vers la fin des vidéos de "Routini yawmi" ?

Le Bureau marocain des droits de l’homme exprime son indignation quant à la publication des vidéos suggestives de "Routini Yawmi" et appelle la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), à y mettre...

Nouvelle chanson d’Aymane Serhani

Le chanteur franco-marocain, Aymane Serhani, lance son nouveau single après l’Aïd. Intitulé "Ana Telle3tek bezzaf", ce single sera disponible le 25 mai.

Espagne : trois Marocains pro Daech risquent 6 ans de prison

Le procès des trois Marocains accusés d’endoctrinement sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et YouTube et d’incitation des personnes à rejoindre l’État islamique et à mener des actes terroristes à distance, s’est ouvert ce lundi en Espagne. Ils...