Le nouvel appel d’Amnesty International au Maroc

11 avril 2022 - 08h20 - Ecrit par : S.A

Amnesty International appelle le Maroc à cesser de poursuivre en justice des défenseur·e·s des droits humains en raison de publications sur les réseaux sociaux.

Pas de trêve la promotion de la défense des droits humains et le respect de la Déclaration universelle des droits humains. Amnesty International a déclaré le 7 avril 2022 que les autorités marocaines ont durci le harcèlement visant les défenseur·e·s et les militant·e·s des droits humains au cours des deux derniers mois. L’organisation cite au moins quatre d’entre eux qui font l’objet d’informations judiciaires et de poursuites pénales liées à des publications sur les réseaux sociaux critiques à l’égard des autorités.

À lire : Droits de l’Homme au Maroc : le bilan inquiétant d’Amnesty International

Saida El Alami. Défenseure des droits humains, également membre du collectif Femmes marocaines contre la détention politique, qui rassemble des défenseures des droits humains et dénonce les détentions à caractère politique, a été arrêtée le 23 mars pour ses publications sur les réseaux sociaux, en particulier un post sur Facebook du 22 mars dans lequel elle critiquait le directeur de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

À lire : Omar Radi : Amnesty International demande un nouveau procès

Brahim Nafai. Il est enseignant de philosophie et secrétaire national de la branche jeunesse du parti politique Annahj Addimocrati (la Voie démocratique). La police de la ville de Settat l’a convoqué le 8 mars dernier au sujet d’une publication sur Facebook qu’il a relayée et qui appelait à boycotter l’achat de carburant pendant trois jours et son compte a été suspendu le même jour. Le lendemain, « Brahim Nafai a été interrogé par deux policiers au poste de Settat pendant plus de trois heures et demi. Il n’a été informé d’aucune suite à cette affaire », fait-on savoir.

À lire : Amnesty International alerte contre les "répressions" au Maroc

Abderrazak Boughanbour. Convoqué par la police le 17 février 2022 pour avoir partagé une publication à trois reprises sur sa page Facebook, invitant le Front social marocain, qui est une coalition d’associations, de mouvements politiques et de syndicats, à se joindre aux manifestations prévues en commémoration du mouvement du 20 février, qui appelait à une réforme politique, Abderrazak Boughanbour, ex-président de la Ligue marocaine de la défense des droits de l’homme (LMDDH) a été interrogé au poste de Skhirat-Témara pendant plus de trois heures au sujet de sa carrière politique, de son action syndicale et de son militantisme en faveur des droits humains, ainsi que de ses posts Facebook.

À lire : Migrants à Sebta : Amnesty international critique le Maroc et l’Espagne

Mohamed Bouzlouf. Ce blogueur a été arrêté le 26 mars à Casablanca pour avoir exprimé sa solidarité avec Saida El Alami sur Facebook deux jours plus tôt. Accusé d’« atteinte aux institutions établies », d’« avoir influencé la justice » et d’« atteinte à des décisions légales » aux termes des articles 265 et 266 du Code pénal, il a été condamné par le tribunal d’Ouarzazate à deux mois de prison et à une amende de 2 000 DH le 4 avril dernier.

Tags : Amnesty international (AI) - Droits et Justice

Aller plus loin

Amnesty International appelle à la libération du militant marocain Rida Benotmane

Incarcéré pour avoir critiqué sur YouTube et Facebook les autorités marocaines, le militant des droits humains Rida Benotmane est soutenu par Amnesty International qui appelle à...

Amnesty International alerte contre les "répressions" au Maroc

Amnesty international a jugé attentatoire, la campagne de "répression" menée par les autorités marocaines contre les opposants, doublée d’arrestations sans...

Omar Radi : Amnesty International demande un nouveau procès

Au lendemain de la condamnation à six ans de prison du journaliste marocain Omar Radi pour viol et espionnage, Amna Guellali, directrice régionale adjointe pour l’Afrique du Nord...

La militante sahraouie Sultana Jaya rejoint les îles Canaries

La militante sahraouie, Sultana Jaya, est arrivée mercredi à l’aéroport de Gran Canaria, après plus d’un an et demi d’assignation à résidence à Boujdour par les autorités...

Nous vous recommandons

Rabat : une caméra cachée envoie deux personnes en prison

Le quartier de l’océan à Rabat est au cœur d’une affaire de sextape, d’exploitation et de mendicité. La victime est une femme âgée de 85 ans, exploitée par sa femme de ménage et l’amant de cette dernière.

L’Algérie a cessé de fournir du gaz naturel liquéfié à l’Espagne

L’Algérie n’a pas livré une seule molécule de gaz naturel liquéfié (GNL) à l’Espagne au cours des deux derniers mois. L’arrêt des expéditions algériennes de GNL vers l’Espagne a été constatée au lendemain de la décision de Pedro Sanchez de soutenir le plan...

France : un Marocain poignarde un « sorcier » qu’il accuse de la mort du roi du Maroc

Un Marocain résidant en France fait face à la justice française pour des faits d’agression à l’arme blanche. Il avait poignardé à quatre reprises un “sorcier” qu’il accuse de la mort de son fils et du roi du Maroc. Le délibéré sera rendu le 8 juin...

Sahara : une experte de l’ONU s’en prend au Maroc

Mary Lawlor, rapporteuse spéciale de l’ONU sur la situation des défenseurs des droits humains, a appelé le Maroc à cesser de viser les militants et les journalistes qui défendent les questions de droits humains sur le dossier du...

Refusant de faire le service militaire, des Marocains s’enfuient vers Melilla

14 jeunes marocains, âgés de 17 à 20 ans, ont réussi mercredi à entrer à Melilla pour éviter, affirment-ils, d’effectuer le service militaire désormais obligatoire au Maroc.

Douanes à Sebta et Melilla : Pas d’accord entre l’Espagne et le Maroc

L’Espagne et le Maroc ne sont pas parvenus à un accord pour la réouverture de la douane commerciale à Melilla et la création d’une nouvelle à Sebta, lors de la rencontre tenue mardi à Madrid. Les deux pays ont prévu de se rencontrer à nouveau « dans les...

Assaad Bouab à l’affiche de « Peaky Blinders 6 »

L’acteur franco-marocain Assaad Bouab a intégré le casting de la dernière saison de « Peaky Blinders ». Une série à succès de Netflix qui devrait être diffusée sur le service de streaming ce printemps.

Le Maroc accélère ses projets dans l’énergie renouvelable

Le Maroc a décidé de mettre le turbo concernant ses projets dans le domaine des énergies renouvelables. Prévue pour 2030, la transition vers une économie verte pourrait être effective dès 2025.

Sept ans après, un crime résolu à Essaouira

L’affaire a rebondi au détour d’un simple contrôle d’identité d’un SDF à Bouznika. Ce dernier est le présumé auteur d’un crime commis il y a sept ans à Essaouira.

S’il est élu, Jean-Luc Mélenchon visitera en premier le Maroc

S’il est élu aux prochaines élections présidentielles, Jean–Luc Mélenchon va consacrer sa première visite officielle au Maroc, son pays natal et au Maghreb. C’est ce qu’il a laissé entendre lors d’un...