Arnaud Montebourg veut bloquer les transferts d’argent vers le Maroc

8 novembre 2021 - 14h00 - France - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le candidat à la présidentielle française, Arnaud Montebourg, essuie des sévères critiques de la gauche, après avoir proposé de bloquer les transferts d’argent via Western Union vers les pays qui ne rapatrient pas leurs ressortissants faisant l’objet d’une mesure d’expulsion. Le Maroc est clairement visé.

« Vous avez aujourd’hui 100 000 mesures d’obligation pesant sur des personnes qui doivent quitter le territoire qu’on n’arrive pas à exécuter. Ces personnes sont là et sont d’ailleurs souvent des délinquants. Donc, moi, je suis décidé à taper au portefeuille », a déclaré dimanche l’ancien ministre socialiste et candidat à la présidentielle, dans « Le Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro ».

Pour Arnaud Montebourg, la solution à ce problème qui perdure réside dans le blocage des transferts d’argent vers les pays d’origine des personnes concernées. « Il y a onze milliards de transferts d’argent qui passent par Western Union sur l’ensemble des pays d’origine. Nous bloquons tous les transferts aussi longtemps qu’on n’a pas un accueil de coopération », propose-t-il, ajoutant que « ces transferts d’argent privé sont une manne pour ces pays et nous avons besoin aujourd’hui de dire : ça suffit ». Le candidat à la présidentielle est convaincu que la réduction des visas accordée aux Marocains, Algériens et Tunisiens, récemment proposée par l’État, n’est pas la solution.

À lire : Transferts MRE : la progression resterait soutenue en 2022

Cette proposition est très mal accueillie par la gauche qui accuse Montebourg de surfer sur les thèmes de l’extrême droite, plutôt que s’approprier ceux de son camp. « Ce serait une erreur cruelle d’interdire les transferts de salaires vers la famille au pays d’origine au nom des mauvaises actions des gouvernements. Reconnaissez l’erreur. Il y a assez d’angoisses comme ça. Ne passez pas sur ce terrain glauque », a réagi sur Twitter, Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise à la présidentielle.

Manon Aubry, la tête de liste de La France insoumise aux élections européennes de 2019, dénonce quant à elle un « naufrage de l’opportunisme politique quand ceux qui se revendiquent de gauche s’inscrivent dans les pas de Zemmour… ». « Cette proposition est tout simplement lamentable. Cet argent sert en règle générale à des dépenses primaires (alimentation, santé, éducation) », critique pour sa part, Pierre Henry, le président de l’association France Fraternités. « En panne d’idées, Montebourg a regardé en replay les vidéos de ma chaîne YouTube. Bravo Arnaud ! », ironise par ailleurs le polémiste d’extrême droite et probable candidat à la présidentielle, Eric Zemmour.

Sujets associés : France - Elections

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

La France veut réduire les coûts de transferts des MRE

Le gouvernement français vient d’introduire un texte de loi au parlement pour réduire les coûts de transferts de fonds effectués par les étrangers résidant dans le pays dont les...

Les transferts des MRE, une aide précieuse pour les familles et ... l’Etat

Les transferts des MRE se sont élevés en moyenne à 62 milliards de dirhams ces dernières années. Un seuil largement dépassé en 2020, en dépit de la crise sanitaire du Covid-19. Près...

Les transferts des MRE frôlent les 80 milliards de dirhams

Les transferts de fonds effectués par les Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) maintiennent une bonne dynamique cette année. À fin octobre, ils ont atteint 79,656 milliards DH...

Transferts MRE : la progression resterait soutenue en 2022

La hausse des transferts des MRE enregistrée cette année, malgré la crise sanitaire, devrait se poursuivre en 2022. Une progression que les spécialistes attribuent à la reprise de...

Nous vous recommandons

France

Montpellier : mobilisation pour Jalal, «  brillant étudiant  » d’origine marocaine menacé d’expulsion

Des syndicats étudiants montpelliérains apportent leur soutien à Jalal, « brillant étudiant » d’origine marocaine, menacé d’expulsion. Un rassemblement s’organise ce mardi devant le tribunal administratif de Montpellier, où se déroulera son...

Décès de la franco-marocaine Dalila Ennadre

La réalisatrice franco-marocaine, Dalila Ennadre, est décédée jeudi à Paris, à l’âge de 53 ans, après plusieurs années de lutte contre le cancer.

Air France de retour en Afrique, mais pas au Maroc

La compagnie aérienne française, après avoir repris ses activités, a prévu des liaisons en direction de l’Afrique. Si son réseau en Afrique devrait s’ouvrir plus largement le mois prochain, au lendemain de la levée des restrictions de voyage, le Maroc, lui,...

Des ennuis judiciaires pour Rachida Dati

Rachida Dati, ancienne garde des Sceaux, actuelle maire (LR) du VIIᵉ arrondissement de Paris a été mise en examen pour ses prestations de conseil auprès de l’ex-PDG de l’alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn. Elle aurait perçu 900 000 euros d’honoraires...

Un MRE arrêté avec plus de 38 9000 euros à Bab Sebta

Une tentative de trafic de devises a été déjouée samedi soir par les services de la douane opérant à Bab Sebta, dans le nord du Maroc.

Elections

Elections législatives : les Français du Maroc peuvent commencer à voter par internet

Deux semaines avant le début du scrutin en métropole, les Français de l’étranger, dont ceux du Maroc peuvent, dès ce vendredi, voter par Internet dans le cadre des élections législatives. Près de 150 candidats se présentent dans onze...

Pays-Bas : la Marocaine Kauthar Bouchallikht, première femme voilée au parlement

La Néerlandaise d’origine marocaine Kauthar Bouchallikht entre dans l’histoire politique des Pays-Bas en devenant la première femme voilée qui siégera au parlement. Le chemin a été long et parsemé de propos islamophobes et racistes, mais qui n’ont guère...

« Le PJD ne pourra se rétablir qu’après au moins une décennie » (expert)

Les résultats définitifs ayant conduit au changement de la carte politique marocaine marquée par l’échec historique du PJD et la montée fulgurante du RNI d’Aziz Akhannouch en plus de résultats inattendus, voire inespérés pour d’autres. Décryptage du...

Le PJD conteste l’élection du maire de Rabat

Le PJD a déposé ce lundi une requête contre la légalité de l’élection du maire RNI de Rabat, Asmaa Rhlalou et celle des membres du bureau.

Maroc : l’UE se félicite du taux de participation aux élections

L’Union européenne s’est prononcée sur les élections du 8 septembre dernier au Maroc. L’institution a salué la « participation accrue » des citoyens, qui témoigne de l’engagement continu au processus démocratique dans le...