Comment expliquer la forte hausse des transferts des MRE ?

11 décembre 2021 - 19h00 - Ecrit par : A.P

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions dont près d’un cinquième en Espagne, ont transféré beaucoup de fonds vers le Maroc pendant la crise sanitaire. À fin octobre, ces transferts ont atteint près de 8 milliards d’euros, soit 43,3 % de plus qu’en 2020.

Les transferts de fonds des MRE devraient s’établir à 8,325 milliards d’euros, selon les prévisions de l’Office des changes pour l’année 2021, alors que la Banque mondiale avait annoncé un montant de 143 millions de moins. Dans tous les cas, avec ce montant record enregistré cette année, les transferts de fonds des MRE représentent désormais 7,4 % du PIB du Maroc, selon la Banque mondiale, cité par le journal El Confidential.

À lire : Les transferts des MRE en hausse de 42,5 % à fin septembre

C’est « la première source de revenus de la balance des paiements », devant les exportations automobiles (6 milliards d’euros), les phosphates (5,853 milliards d’euros) et le tourisme, fait savoir Íñigo Moré, analyste chez Remesas.org. Cette progression des transferts des MRE s’expliquerait par « la poursuite de l’élan de solidarité envers leurs proches au Maroc frappés par la crise sanitaire », indique Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al-Maghrib.

À lire : Transferts des MRE : record absolu cette année

À en croire Iñigo Moré, les raisons de ce boom des transferts enregistré depuis deux ans, sont ailleurs. « C’est parce qu’aujourd’hui, les MRE ne peuvent pas rentrer au Maroc et sont donc obligés d’envoyer l’argent par des mécanismes formels », souligne-t-il, ajoutant que « ces données mettent en lumière la contribution des MRE à l’économie marocaine ». « Faire par exemple le transfert via Western Union depuis l’Espagne peut représenter 9 % de la transaction, selon la Banque mondiale », soutient l’expert.

À lire : Arnaud Montebourg veut bloquer les transferts d’argent vers le Maroc

L’essentiel des fonds transférés par les MRE viennent de l’Europe, notamment de la France (35,7 % du total en 2020), de l’Espagne (9,2 %), et de l’Italie (9,1 % du total). La pandémie du Covid-19 a révélé le véritable volume des envois de fonds des MRE, ce que tente d’exploiter Arnaud Montebourg, candidat socialiste à la prochaine présidentielle française, pour faire pression sur les pays maghrébins dont le Maroc, pour les obliger à accepter les migrants en situation irrégulière qu’ils souhaitent expulser. « Les envois de fonds sont une manne pour eux, mais maintenant il faut leur dire : ’Assez !", a-t-il déclaré lors d’une émission.

Tags : Transferts des MRE - Espagne - France - Banque mondiale - Office des changes

Aller plus loin

Les transfert des MRE en légère baisse

À fin janvier dernier, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont transféré environ 6,09 milliards de dirhams (MMDH) contre plus de 6,74 MMDH en 2021, selon l’Office des...

Voici les raisons qui expliquent la hausse record des transferts des MRE

Les transferts des MRE vers le Maroc ont atteint en 2021 un record de 100 milliards de DH, soit une hausse de 46,6 % par rapport à 2020.

Les MRE ont envoyé vers le Maroc plus de 93 MMDH en 2021

En 2021, les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) se sont élevés à près de 93,3 milliards de dirhams (MMDH), contre 68,18 MMDH en 2020. Un record...

Arnaud Montebourg veut bloquer les transferts d’argent vers le Maroc

Le candidat à la présidentielle française, Arnaud Montebourg, essuie des sévères critiques de la gauche, après avoir proposé de bloquer les transferts d’argent via Western Union vers...

Nous vous recommandons

De nouveaux vols de rapatriement par Royal Air Maroc

Suite à la décision marocaine relative à la suspension de toutes liaisons aériennes pendant 15 jours à partir de lundi 29 novembre 2021 à 23h59, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a programmé des vols spéciaux entre le 7 et le 10 décembre 2021, au...

La région de Marrakech se dote d’une nouvelle ligne ferroviaire

Le gouverneur de la région Marrakech-Safi a annoncé la mise en service d’un train régional reliant Ben Guérir à Marrakech, pour dynamiser le potentiel de la Zone industrielle de Sidi Bouathmane.

Ceuta : les familles marocaines déconseillent aux mineurs de rentrer au Maroc

Les regroupements familiaux de mineurs marocains avec leurs familles au Maroc sont rares après le déclenchement de la crise migratoire ouverte en mai avec l’arrivée massive de migrants à Ceuta. Certaines familles marocaines déconseillent même à leurs...

Un Franco-marocain arrêté à Nador pour trafic de drogue

Un Français d’origine marocaine a été arrêté par la Brigade de police de Nador pour son implication dans une affaire de drogue. L’homme était sur le point de prendre un bateau vers un pays étranger.

Clarence Seedorf, légende du football néerlandais, se convertit à l’islam

Clarence Seedorf, figure du football néerlandais devenue entraîneur, s’est converti à l’islam à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Toutefois, il garde son nom de naissance.

Le dirham stable face à l’euro et au dollar

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et au dollar américain, au cours de la période allant du 02 au 08 septembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Voici les deux milliardaires marocains du classement Forbes

Deux Marocains figurent dans le dernier classement annuel des plus grosses fortunes africaines du magazine économique américain Forbes, rendu public le 24 janvier. Qui sont-ils  ?

Kylian Mbappé donne une leçon à Achraf Hakimi au jeu vidéo FIFA 22

Kylian Mbappé, coéquipier d’Achraf Hakimi au PSG, a «  interrompu  » la retransmission en direct du Marocain qui jouait au jeu vidéo FIFA 22 et a marqué un but en quelques secondes. L’apparition surprise et la performance du Français ont été appréciées par les...

L’Allemagne fait les yeux doux au Maroc

La crise diplomatique entre Rabat et Berlin pourrait bientôt connaître un dénouement. Berlin a exprimé sa disponibilité à rebâtir des relations plus fortes avec le Royaume.

Contrat GME : l’Espagne était au courant depuis 3 ans de la décision de l’Algérie

L’Espagne à travers son plus grand groupe gazier Naturgy était au courant depuis 2018 de la décision du gouvernement algérien de rompre le contrat Gazoduc Maghreb-Europe avec le Maroc.