Recherche

France : un arrêté contre les commerçants musulmans annulé

30 avril 2017 - 19h10 - Monde

Les commerçants musulmans de Beaucaire, dans le Gard, ne seront plus contraints de fermer plus tôt pendant la période du ramadan.

Le tribunal administratif de Nîmes vient d’annuler la décision prise en juin 2015 par le maire de cette ville qui obligeait les commerçants, en majorité des musulmans, à fermer leurs portes plus tôt pendant le ramadan, indique le journal Midi Libre.

Le maire Front national de la ville, Julien Sanchez, a été condamné à payer une amende de 1 200 euros aux six plaignants des rues Nationale et Ledru Rollin (Bars, salons de thé et épiceries), la justice ayant estimé que l’arrêté municipal était discriminatoire.

« Aucun des documents produits par la commune, notamment les mains courantes établies par la police municipale et les diverses réclamations de riverains, ne font état d’ivresse ou de dépôts déchets sur la voie publique, ni davantage d’atteinte à la libre circulation durant la nuit », estime la justice.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact