Arrêté, puis libéré, Hassan Kettani, le chef spirituel de la Salafiya inculpé

21 février 2003 - 14h57 - Maroc - Ecrit par :

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Rebondissement dans l’affaire de Hassan Kettani. Arrêté il y a près de deux semaines, puis relâché, le personnage a été remis aux arrêts sur ordre du procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat. Cette arrestation a eu lieu mardi dernier. Mais le mis en cause a été relâché quelques heures après son arrestation.

Il est accusé de participation à la constitution de bande criminelle, d’usurper la fonction de prêcheur et d’animer une association non autorisée. Sa dernière arrestation est due, selon nos sources, à un prêche particulièrement violent, dont ce personnage est un habitué.

Hassan Kettani, chef déclaré de la mouvance Salafiya Jihadia, s’est particulièrement fait distinguer par sa diatribe au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, contre une cérémonie en hommage aux victimes qui a été organisée au Maroc.

A l’époque, quelques membres de la nébuleuse intégriste ont signé une prétendue fatwa, dont Hassan Kettani était l’un des principaux instigateurs pour ex-communier et accuser d’apostasie tous ceux qui ont participé à la cérémonie qui a eu lieu dans la Cathédrale à Rabat, dont notamment les membres du gouvernement et des représentants de toutes les forces politiques et le milieu associatif du Maroc.

Une ex-communication doublée de l’éloge de la nébuleuse de Ben Laden, l’apologie du terrorisme et entre autres joyeusetés que contenait la prétendue fatwa de Kettani et consorts.

Mais le personnage a aussi été longuement cité comme référence dans les différentes affaires d’actes criminels commis par la secte Salafiya, par les adeptes même de cette dernière.

C’est le cas notamment dans l’affaire de la milice intégriste qui a défrayé la chronique judiciaire à Fès, en usurpant la fonction de la police contre les citoyens de plusieurs quartiers, en molestant bon nombre d’entre eux et en rackettant d’autres. Près d’une dizaine parmi les membres de cette milice intégriste ont été condamnés à de légères peines de prison il y a quelques mois.

Un certain Abou Hafs, chef du groupe qui se réfère beaucoup à Hassan Ketani, a pour sa part contribué aux méfaits de ses ouailles, en les encourageant, mais aussi, en disposant par la force du poste de prêcheur dans la mosquée d’un quartier populaire de Fès. Pour la circonstance, il avait renvoyé le théologien qui officiait de manière officielle dans ladite mosquée.

Tout ce beau mondeet d’autres groupes de la même secte se réfèrent à Hassan Kettani, qui est lui-même en rupture de ban avec les procédures réglementant les missions de change des théologiens, en s’adonnant aux prêches et en organisant les cérémonies de prêches alors qu’il n’en avait ni l’autorisation, ni l’autorité. Ses sermons et prêches sont d’une violence extrême et constituent l’occasion pour la distribution des verdicts d’excommunication et la diffusion de la haine.

L’arrestation, début février, de ce personnage, faisait suite à la multiplication des aveux des différents mis en cause, dans les différentes enquêtes qui concernent les membres des groupes de cette nébuleuse intégriste.

Et c’est dans le cadre de ces mêmes enquêtes que semble être inculpé, une nouvelle fois, Hassan Kettani.

Libération (Casablanca)

Sujets associés : Terrorisme - Procès - Prison - Hassan Kettani - Omar El Haddouchi

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le salafiste Hassan el Kettani insulte les habitants d’Al Hoceima

Le salafiste Hassan el Kettani fait encore parler de lui. Il vient de qualifier les habitants d’Al Hoceima de damnés en raison du séisme qui a récemment frappé la...

Nous vous recommandons

Terrorisme

Facebook supprime 10000 profils de 13 pays, dont le Maroc

Dans son dernier rapport mensuel, Facebook affirme avoir supprimé environ 10 000 pages, groupes et comptes provenant de 13 pays dont le Maroc pour "comportement inauthentique coordonné". La purge a eu lieu en...

Maroc : faut-il craindre le retour des enfants des ex-Daechiens ?

Le retour des anciens combattants de Daech et des membres de leurs familles tel qu’engagé par plusieurs pays dont le Maroc est une problématique qui nécessite une approche internationale légale. Dr. Houda Abadi, experte internationale dans l’approche...

Maroc : alerte maximale sur le nitrate d’ammonium

Renforcer le contrôle sur le commerce et l’utilisation du nitrate d’ammonium. C’est à cela que les services centraux du ministère de l’Intérieur , via une note, alertent les autorités locales et les services de police, à travers le...

Le Maroc en état d’alerte après la mort du chef d’Al Qaida

Suite à la mort de l’Égyptien Ayman Al Zawahiri, chef d’Al-Qaida, tué dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 juillet en Afghanistan par une frappe américaine, les services de sécurité marocains sont en alerte pour parer à d’éventuelles attaques...

Cellule terroriste : cinq individus déférés devant le juge

Cinq individus arrêtés le 10 septembre par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) pour leur implication présumée dans une cellule terroriste, ont été déférés devant le juge d’instruction.

Procès

Le procès des voleurs des montres du roi Mohammed VI a repris

Le procès en appel des voleurs des montres de luxe du roi Mohammed VI s’est ouvert, mercredi 27 mai, à la cour d’appel de Rabat. Les suspects avaient écopé des peines allant de quatre à quinze ans de prison ferme en première...

Passeports diplomatiques : un procès contre Alexandre Benalla pour « faux » et « usage de faux »

L’ancien chargé de mission de l’Élysée n’a pas fini avec ses ennuis judiciaires. Alexandre Benalla, pourrait à la demande du parquet de Paris, être poursuivi pour faux et usage de faux dans l’enquête sur ses passeports...

Le chien de French Montana « lui coûte » 129 500 dollars

En Californie, un agent d’entretien de piscine a gagné son procès contre le rappeur américain d’origine marocaine French Montana. Le chien de celui-ci l’avait mordu en 2018.

Attentats de Catalogne en 2017 : Abdelbaki Es Satty était-il un agent secret marocain ?

La chambre en charge du procès des attentats de Catalogne de 2017 a rejeté la demande de la défense qui souhaitait que l’ancien commissaire José Villarejo témoigne pour confirmer si le cerveau de la bande, l’imam de Ripoll (Gérone), Abdelbaki Es Satty,...

Affaire dite « sexe contre bonnes notes à Settat » : des associations féminines déterminées

La Fédération de la ligue des droits des femmes a décidé de suivre le procès des cinq professeurs de la faculté des sciences juridiques de Settat impliqués dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes ». De son côté, l’Association marocaine des droits de...

Prison

Pays-Bas : une Marocaine accusée d’avoir tué son mari avec l’aide de son amant

Mimoun Bergoual, 66 ans, originaire d’Oud Ade aux Pays-Bas, a été retrouvé mort dans sa maison le 29 décembre 2020. Sa femme Latifa T., 40 ans, son amant, Zakaria C., 25 ans, et Youssef C., 32 ans, suspectés du meurtre, restent en prison au terme de...

Belgique : un Marocain fait vivre l’enfer à sa femme

Abderrahim B. originaire du Maroc a écopé, vendredi 26 juin, d’une peine de sept ans de prison pour séquestration, traitement dégradant, menace et harcèlement sur son épouse, S.J. Tel est le jugement rendu par le tribunal correctionnel de...

Des Marocains condamnés pour djihadisme en Espagne

L’un des deux Marocains présumés djihadistes arrêtés à Bolaños de Calatrava (Ciudad Real) en mai 2020, a été condamné à deux ans de prison pour endoctrinement. Le second a été remis en liberté. Le parquet avait requis contre eux trois ans et demi de prison...

Report des visites familiales dans les prisons marocaines

La date de reprise des visites familiales au profit des détenus des prisons marocaines a été reportée au 13 juillet prochain. L’annonce a été faite mercredi par la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à l’Insertion...

Maroc : arrestation d’un fkih pour abus sur une mineure de 11 ans

Un fkih âgé d’une soixantaine d’années a été arrêté à Ain Aouda pour avoir régulièrement abusé d’une mineure âgée de 11 ans. L’affaire a été confiée au juge d’instruction près la Cour d’appel de Rabat.

Hassan Kettani

Le salafiste Hassan Kettani savoure le retour des talibans à Kaboul

Alors que la situation en Afghanistan est préoccupante, le salafiste marocain Hassan Kettani est heureux du retour des talibans à Kaboul, 20 ans après le renversement de leur régime.

Le salafiste Hassan el Kettani insulte les habitants d’Al Hoceima

Le salafiste Hassan el Kettani fait encore parler de lui. Il vient de qualifier les habitants d’Al Hoceima de damnés en raison du séisme qui a récemment frappé la région.

Le salafiste Hassan Kettani au cœur d’une nouvelle polémique

Le cheikh salafiste Hassan Kettani est à l’origine d’une nouvelle polémique suite à une déclaration pour le moins étrange sur la célébration du nouvel an amazigh.

Le jeu dangereux des salafistes marocains

Après avoir déclaré que le "coronavirus était une punition divine", les salafistes reviennent à la charge par le biais de leur porte-parole, Hassan Kettani. Selon lui, "les Marocains n’ont pas le droit de se divertir pendant l’état...

Omar El Haddouchi