Recherche

Le collectif gay marocain « Aswat » se désolidarise du Femen

© Copyright : DR

11 juin 2015 - 14h15 - Société

Le collectif gay marocain Aswat (Voix) vient de se désolidariser des actions menées par le groupe féministe et farouchement anti-islamn Femen qui s’est illustré il y a deux semaines en manifestant seins nus près de la Tour Hassan à Rabat, avant de tenter de prendre la fuite vers la France.

« Nous ne pouvons en aucune façon adhérer ou participer à une action similaire du mouvement Femen au Maroc, qui va à l’encontre de notre vision d’un engagement et d’une lutte pacifique, et non de la provocation, pour défendre notre cause », écrit le collectif semi-clandestin dans un communiqué.

Les activistes du Femen, au nombre de deux, ont manifesté seins nus sur l’esplanade de la Tour Hassan de Rabat, en soutien aux homosexuels marocains victimes, selon elles, de persécutions. Les photos et les vidéos de « cet exploit » ont ensuite fait le tour du web marocain entraînant des réactions en majorité négatives de la part des internautes, non par pour la photo elle-même mais plutôt pour le lieu choisi, qui s’avère être un mausolée mais aussi une mosquée très fréquentée.

Quelques heures plus tard, les deux activistes du Femen ont été arrêtées par la police à l’aéroport de Rabat, alors qu’elles tentaient de fuir vers la France. Aucune poursuite judiciaire n’a été engagée contre ces dernières, mais elles ne pourront plus fouler le territoire marocain.

Par contre les autorités ont été beaucoup moins indulgentes à l’encontre de deux gays marocains qui avaient reproduit le baiser sur la même esplanade. Le soir même, lors du journal de grande écoute de la chaîne Al Aoula, leurs noms et leurs photos avaient été révélés et plusieurs dizaines de personnes avaient manifesté le lendemain à proximité du domicile de l’un deux à Rabat. Emprisonnés, les deux hommes risquent trois ans d’incarcération.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact