Une vingtaine d’homosexuels et de travestis arrêtés à Agadir

22 juin 2015 - 16h02 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Les autorités marocaines auraient arrêté une vingtaine d’homosexuels et de travestis dans la région d’Agadir. Ces derniers sont actuellement poursuivis pour « homosexualité » et « outrage public aux mœurs ».

D’après le journal Al Massae, les accusés ont été interpellés et présentés au procureur du roi alors qu’ils « portaient des vêtements féminins », vêtements avec lesquels ils « ont l’habitude d’arpenter les rues d’Agadir la nuit ».

Ces arrestations interviennent après plusieurs plaintes de riverains qui accusent les autorités locales de ne rien faire face à « l’augmentation du harcèlement et de comportements immoraux de cette minorité », explique le journal.

Le collectif Aswat de défense des homosexuels a réagi vivement sur sa page Facebook dénonçant une campagne homophobe menée par les autorités locales de la ville d’Agadir.

Ces interpellations sont à mettre en relation avec ce qui s’est passé il y a trois semaines sur l’esplanade de la Tour Hassan, quand deux activistes du Femen ont manifesté seins nus en appelant à la dépénalisation de l’homosexualité dans le pays.

Vendredi, le tribunal de Rabat a condamné deux hommes à quatre mois de prison ainsi qu’une amende 500 dirhams chacun pour s’être embrassés en public. Leurs avocats ont décidé de faire appel de cette décision et leurs familles ont quant à elles nié catégoriquement toutes les accusations pesant sur eux.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Droits et Justice - Homosexualité Maroc - Facebook - Code pénal marocain - Tour Hassan

Aller plus loin

Maroc : arrêtées en robe, elles sont poursuivies pour outrage aux moeurs

Après la chasse aux homosexuels et les travestis, l’affiche anti-bikini, voilà une autre affaire qui ne va pas arranger le tourisme à Agadir. Deux jeunes femmes sont...

Femen : Manifestation de colère devant l’ambassade de France à Rabat

Un peu plus d’un millier de personnes (6000 selon les autorités) se sont rassemblées hier devant l’ambassade de France à Rabat pour protester contre l’opération coup de poing...

Le collectif gay marocain « Aswat » se désolidarise du Femen

Le collectif gay marocain Aswat (Voix) vient de se désolidariser des actions menées par le groupe féministe et farouchement anti-islamn Femen qui s’est illustré il y a deux...

Les Femen seins nus à la mosquée Hassan de Rabat

L’organisation féministe et farouchement anti-islam Femen a publié une vidéo ce matin dans laquelle on aperçoit deux jeunes femmes seins nus s’embrasser. Le lieu choisi pour le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Salma Rachid sous le feu des critiques

Salma Rachid est la cible d’attaques sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes fustigent l’arrogance de la chanteuse de la pop marocaine.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Maroc : 30 députés éclaboussés par des affaires de corruption

Au total, 30 députés marocains sont poursuivis par la justice en leur qualité de président de commune pour leur implication présumée dans des affaires de corruption, de dilapidation de deniers publics, de chantage, et de falsification de documents...

« Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas décider de passer leur vie ensemble au Maroc »

Dans son film Le bleu du caftan, la cinéaste marocaine Maryam Touzani aborde plusieurs sujets notamment l’homosexualité au Maroc, où les homosexuels vivent souvent cachés, dans la peur d’être découverts, et parfois dans la honte.