Prison pour deux homosexuels marocains pour s’être embrassés en public

19 juin 2015 - 21h28 - Maroc - Ecrit par : J.L

Les deux homosexuels marocains qui se sont embrassés sur l’esplanade de la tour Hassan à Rabat, près du mausolée Mohammed V, ont été condamnés vendredi à quatre mois de prison ferme.

Le tribunal de première instance de Rabat a condamné également les deux jeunes poursuivis pour homosexualité et outrage public aux mœurs, à payer une amende de 500 DH chacun, d’après leurs avocats.

"Ce jugement n’est pas fondé, puisqu’il est bâti sur des préjugés et des valeurs morales. Les faits reprochés aux deux jeunes ne sont pas prouvés par des actes, donc nous avons décidé de faire appel de ce jugement", explique un membre du comité de défense des deux prévenus.

Le ministère de l’Intérieur avait annoncé début juin dans un communiqué que deux jeunes qui avaient commis des actes constituant un outrage public aux mœurs sur l’esplanade de la mosquée Hassan, avaient été arrêtés.

Le soir même, dans le journal de la chaine Al Aoula, leurs noms avaient été cités à l’antenne entraînant dès le lendemain une manifestation ayant rassemblé plusieurs dizaines de personnes à proximité du domicile de l’un d’eux à Rabat.

L’action des deux jeunes est survenue deux jours après l’arrestation puis le refoulement de deux activistes du Femen qui s’étaient mises seins nus sur la même esplanade.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Rabat - Homosexualité Maroc - Prison - Tour Hassan

Aller plus loin

Inezgane : deux étudiants arrêtés pour s’être embrassés

Quelques jours à peine après la diffusion d’une vidéo de mauvaise qualité dans laquelle on aperçoit deux jeunes hommes en train de s’embrasser, le quotidien Al Akhbar vient...

Mawazine 2015 : Placebo dénonce la criminalisation de l’homosexualité au Maroc

Stefan Olsdal, guitariste du groupe de rock britannique Placebo, connu pour son homosexualité, s’est affiché torse nu avec le chiffre 489 barré sur sa poitrine, sur la scène OLM...

Une vingtaine d’homosexuels et de travestis arrêtés à Agadir

Les autorités marocaines auraient arrêté une vingtaine d’homosexuels et de travestis dans la région d’Agadir. Ces derniers sont actuellement poursuivis pour « homosexualité » et...

Plus de 50.000 signatures demandent la libération de deux homosexuels marocains

Une campagne pour la libération de deux jeunes marocains accusés de s’être embrassés près de la Tour Hassan à Rabat et poursuivis pour homosexualité, a recueilli plus de 50.000...

Ces articles devraient vous intéresser :

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.