Recherche

AstraZeneca : le Maroc maintient sa confiance dans le vaccin

© Copyright : DR

15 mars 2021 - 22h00 - Maroc - Par: S.A

Alors que des pays européens comme la France, l’Allemagne et l’Italie ont suspendu l’utilisation du vaccin britannique AstraZeneca « par précaution », le Maroc a décidé de le «  maintenir  ». La campagne de vaccination se poursuit sans anicroches.

« On maintient ce vaccin, car il n’y a pas de raison de le suspendre sur le plan médical et scientifique. Il n’y a aucun risque », a déclaré à Le360 un membre du comité scientifique et médical, ajoutant qu’aucun incident majeur n’a été signalé par le ministère de la Santé depuis le début de l’opération de vaccination fin janvier.

À ce jour, le Maroc a réceptionné 8,5 millions de doses de vaccins : 7 millions de doses du vaccin britannique AstraZeneca et 1,5 million de doses du vaccin chinois. Plus de 4 millions de personnes, soit 11 % de la population, ont déjà reçu au moins une dose des deux vaccins tandis que plus de 1,7 million de personnes ont reçu la deuxième injection.

Des pays européens comme la France, la Norvège, l’Allemagne, l’Italie et l’Islande ont suspendu l’utilisation du vaccin AstraZeneca à cause de « l’apparition d’effets secondaires ». Il n’y a « aucune preuve de risque aggravé » de caillot sanguin causé par le vaccin, assurent l’Organisation mondiale de la santé (OMS), estimant qu’il n’y a « pas de raison de ne pas utiliser » ce vaccin.

Il y a « des preuves très rassurantes qu’il n’y a pas d’augmentation du phénomène de caillot sanguin ici au Royaume-Uni, où la plupart des doses en Europe ont été administrées jusqu’à présent » a déclaré, pour sa part, à la BBC le professeur Andrew Pollard, directeur du Oxford Vaccine Group qui a développé le vaccin avec AstraZeneca.

Mots clés: Allemagne , France , Italie , Santé , Vaccin anti-Covid-19

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact