France : un marocain échappe à une expulsion grâce à son talent

15 décembre 2020 - 15h00 - Ecrit par : I.L

Abdelilah El Maimouni, coureur de fond marocain sous le coup d’une expulsion de Nièvre peut désormais jubiler. Il a réussi à faire échec à cette décision en obtenant le droit de rester dans cette ville grâce à son ingéniosité, la ténacité de son coach et l’altruisme d’un chef d’entreprise nivernais.

A 28 ans, la France vient de lui offrir l’opportunité de sa vie, grâce à un homme généreux, qui a apprécié le parcours de l’athlète en lui signant un contrat de travail, rapporte Le Populaire.. Dès l’annonce de cette bonne nouvelle, il a jubilé et a remercié Habib Ajjouni, son « coach et père spirituel ainsi que Régis Dumange, l’entrepreneur magnanime qui lui a tendu la main et l’a nommé assistant éducatif et logistique à l’association USON Nevers Rugby ». « La Nièvre m’a ouvert les bras, je ne la quitterai pas. », a déclaré le marathonien, qui a débarqué dans cette localité de la France en 2018.

Fier de pouvoir compter sur son athlète, neuvième performance de l’année sur 5 000 mètres, septième meilleur temps sur semi-marathon, et seizième sur marathon, l’entraîneur Habib Ajjouni ne parvient pas à digérer les « mots crus » de l’administration française au marathonien Abdelilah El Maimouni. Pour l’administration française, son poulain est « une renommée locale », malgré ce parcours édifiant. « J’ai eu le sentiment qu’on manquait de respect à Abdelilah. Mais on a vite compris ce qui lui était reproché. », a estimé l’entraîneur qui héberge et prend en charge le jeune prodige marocain. Quant à ses filles, elles assurent son apprentissage de la langue française.

De son côté, Régis Dumange, promoteur de Textilot (environ 600 salariés), une entreprise de prêt-à-porter, et président de l’USON Nevers Rugby (Pro D2) a été séduit par le jeune marocain. Grâce à son offre, Abdelilah El Maimouni peut rester en France. « Il vient de sauver ma carrière. Monsieur Dumange me fait confiance, alors c’est quand même la moindre des choses d’être à la hauteur. », a promis Habib Ajjouni, qui rêve déjà de compétitions mondiales. "Monsieur Dumange me fait confiance, alors c’est quand même la moindre des choses d’être à la hauteur. Triompher était une manière de le remercier", a ajouté cet ancien maçon marocain. De son côté, Régis Dumange ne regrette pas d’avoir soutenu la jeune étoile. "Ce garçon, c’est une pépite. On va lui faire une place parmi nous", avait annoncé le philanthrope, soutien d’athlètes locaux.

Tags : France - Expulsion

Aller plus loin

Aubenas : une famille marocaine menacée d’expulsion

Sous le coup d’une expulsion, une famille marocaine reçoit le soutien des Albenassiens. Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) a organisé samedi...

Une pétition pour Kenza, « élève très investie » menacée d’expulsion

Une pétition a été lancée pour soutenir Kenza Sahed, 18 ans, élève en terminale au lycée Les Bruyères à Sotteville-lès-Rouen, menacée d’expulsion. Une élue envisage d’adresser un...

Menacé d’expulsion, un Marocain vit « comme un voleur » en France

Alors qu’il préparait un voyage au Maroc avec son épouse de nationalité française, un Marocain a reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF) parce qu’il est entré...

Un Marocain sous le coup d’une expulsion de la France

Un Marocain de 45 ans est menacé d’expulsion de la France. On lui reproche de nombreuses infractions et délits.

Nous vous recommandons

Placé en détention, Hassan Tazi visé par une nouvelle plainte ?

L’une des patientes d’El Hassan Tazi, célèbre chirurgien esthétique casablancais Hassan Tazi, en détention provisoire à la prison d’Oukacha pour notamment traite d’êtres humains et abus de faiblesse, a l’intention de déposer une plainte auprès des...

Les raisons du rapprochement du Maroc avec la Chine

Les relations entre le Maroc et la Chine se renforcent. Les deux pays ont signé mercredi dernier une convention de partenariat pour la mise en œuvre du projet stratégique chinois des « Nouvelles routes de la soie...

Pays-Bas : virée par la police, une Marocaine réclame 300 000 euros

Le tribunal de La Haye statuera sur l’affaire de la Maroco-néerlandaise Fatima Aboulouafa, ancienne cheffe d’équipe de la police de Leiden, licenciée fin 2019 pour avoir dénoncé le racisme, les abus de pouvoir et les brimades au sein de la...

Ligue 1 : Achraf Hakimi affole déjà les compteurs de but (Vidéo)

Achraf Hakimi démarre le championnat français en trombe. Le joueur marocain s’est offert un but à la 19ᵉ minute lors du match qui a opposé le Paris Saint-Germain à Troyes.

Année scolaire 2021-2022 : voici le nouveau calendrier des vacances

Le calendrier des vacances scolaires 2021-2022 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, mardi, par le ministère en charge de l’Éducation.

Maroc : les MRE craignent une nouvelle flambée des prix des produits

Au Maroc, les prix de certains produits et services connaissent une augmentation durant les périodes de pointe comme l’Aïd Al Adha, l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les vacances d’été. Une nouvelle flambée des prix est-elle attendue...

Quel sort pour les magasins Celio au Maroc ?

Celio, la marque française de prêt-à-porter masculin doit fermer 100 boutiques à travers le monde. Le tribunal de commerce a décidé de l’arrêt de la procédure de sauvegarde. Reste à savoir si ces magasins installés dans plusieurs villes au Maroc vont résister...

Le Maroc ouvre l’exploration pétrolière à l’Israélien Ratio Petroleum

La compagnie israélienne Ratio Petroleum va explorer de potentiels gisements offshore de pétrole et de gaz pour le bloc Dakhla Atlantique. Dans ce sens, elle a signé un accord avec l’Office national des Hydrocarbures et des Mines...

Nouvelle loi sur les prénoms au Maroc

Au Maroc, les surnoms “Moulay”, “Sidi” et “Lalla” seront bientôt interdits et le Tifinagh sera introduit dans la transcription des noms. Ce sont les nouveautés que va apporter un nouveau projet de loi portant n° 36.21 relatif à l’état civil qui propose la...

De nombreux Marocains annulent leur voyage au Hajj

La participation des Marocains au hajj sera faible cette année. Et pour cause, bon nombre d’entre eux se désistent. Mohamed Semlali, président de la Fédération nationale des agences de voyages du Maroc explique les raisons qui expliquent ce...