Recherche

France : un marocain échappe à une expulsion grâce à son talent

Photo Pierre Destrade - Le Populaire

15 décembre 2020 - 15h00 - Sport - Par: I.L

Abdelilah El Maimouni, coureur de fond marocain sous le coup d’une expulsion de Nièvre peut désormais jubiler. Il a réussi à faire échec à cette décision en obtenant le droit de rester dans cette ville grâce à son ingéniosité, la ténacité de son coach et l’altruisme d’un chef d’entreprise nivernais.

A 28 ans, la France vient de lui offrir l’opportunité de sa vie, grâce à un homme généreux, qui a apprécié le parcours de l’athlète en lui signant un contrat de travail, rapporte Le Populaire.. Dès l’annonce de cette bonne nouvelle, il a jubilé et a remercié Habib Ajjouni, son « coach et père spirituel ainsi que Régis Dumange, l’entrepreneur magnanime qui lui a tendu la main et l’a nommé assistant éducatif et logistique à l’association USON Nevers Rugby ». « La Nièvre m’a ouvert les bras, je ne la quitterai pas. », a déclaré le marathonien, qui a débarqué dans cette localité de la France en 2018.

Fier de pouvoir compter sur son athlète, neuvième performance de l’année sur 5 000 mètres, septième meilleur temps sur semi-marathon, et seizième sur marathon, l’entraîneur Habib Ajjouni ne parvient pas à digérer les « mots crus » de l’administration française au marathonien Abdelilah El Maimouni. Pour l’administration française, son poulain est « une renommée locale », malgré ce parcours édifiant. « J’ai eu le sentiment qu’on manquait de respect à Abdelilah. Mais on a vite compris ce qui lui était reproché. », a estimé l’entraîneur qui héberge et prend en charge le jeune prodige marocain. Quant à ses filles, elles assurent son apprentissage de la langue française.

De son côté, Régis Dumange, promoteur de Textilot (environ 600 salariés), une entreprise de prêt-à-porter, et président de l’USON Nevers Rugby (Pro D2) a été séduit par le jeune marocain. Grâce à son offre, Abdelilah El Maimouni peut rester en France. « Il vient de sauver ma carrière. Monsieur Dumange me fait confiance, alors c’est quand même la moindre des choses d’être à la hauteur. », a promis Habib Ajjouni, qui rêve déjà de compétitions mondiales. "Monsieur Dumange me fait confiance, alors c’est quand même la moindre des choses d’être à la hauteur. Triompher était une manière de le remercier", a ajouté cet ancien maçon marocain. De son côté, Régis Dumange ne regrette pas d’avoir soutenu la jeune étoile. "Ce garçon, c’est une pépite. On va lui faire une place parmi nous", avait annoncé le philanthrope, soutien d’athlètes locaux.

Mots clés: France , Expulsion

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact