Recherche

Procès des attentats de 2017 en Catalogne : trois djihadistes marocains au banc des accusés

© Copyright : DR

11 novembre 2020 - 15h00 - Monde - Par: S.A

Le procès des attentats de 2017 en Catalogne dans lesquels sont impliqués trois djihadistes marocains s’est ouvert, mardi, devant le tribunal de l’audience nationale à San Fernando de Henares, dans la banlieue Est de Madrid. Il va durer jusqu’au 16 décembre.

Le bilan de ces attentats perpétrés les 17 et 18 août 2017 à Barcelone et Cambrils faisait état de 16 morts, 140 blessés. Un djihadiste de 22 ans avait pris pour cible les Ramblas de Barcelone. Une attaque à la voiture-bélier avait été perpétrée faisant 14 morts. Le conducteur avait foncé sur les passants, ainsi que la station balnéaire de Cambrils, à 100 km plus au sud. Trois djihadistes marocains sont dans le box des accusés.

En juillet, le parquet espagnol avait requis une peine de 8 ans contre Said Ben Iazza pour collaboration avec une organisation terroriste. Celui-ci avait prêté une fourgonnette à la cellule. Une peine de 36 ans a été requise contre Driss Oukabir pour avoir loué à son nom le van utilisé pour l’attentat sur les Ramblas de Barcelone. Le parquet avait réclamé la plus lourde peine de 41 ans contre Mohamed Houli Chemlal pour appartenance à une organisation terroriste et possession d’explosifs. Il est un rescapé de l’explosion de la maison où la cellule fabriquait des explosifs. À la barre, il a exprimé des regrets.

Mots clés: Espagne , Madrid , Terrorisme , Procès

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact