Vers l’augmentation du salaire minimum au Maroc

30 avril 2022 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

À la veille de la journée internationale des travailleurs, gouvernement et syndicats semblent parvenir à des propositions concrètes, après plusieurs rounds de dialogue. Un accord pourrait être bientôt paraphé par les deux parties, en vue de décrisper la tension sociale et économique.

Aziz Akhannouch va bientôt convier les centrales syndicales et le patronat à une réunion décisive, pour présenter l’offre gouvernementale dans le cadre du dialogue social, fait savoir Al Akhbar, précisant que les propositions de l’exécutif sont issues des différentes commissions.

Parmi elles, on cite en exemple l’harmonisation du salaire minimum dans le secteur agricole et son unification progressive dans les secteurs de l’industrie, du commerce et le milieu des professions libérales, et l’amélioration du pouvoir d’achat en réduisant l’impôt sur le revenu dans les secteurs public et privé, tout en augmentant le quota de la promotion.

A lire : Maroc : un syndicat exige 1000 DH de plus pour les fonctionnaires

Le gouvernement compte, en outre, proposer aux salariés qui n’ont pas cumulé les 3 240 jours déclarés à la CNSS de bénéficier de la pension de retraite en versant le reliquat de leurs cotisations, souligne la même source.

Toutefois, rapporte le journal, aucune proposition ne profile à l’horizon concernant les revendications des syndicats en matière d’augmentation des salaires et d’allocations familiales, précisant que ces points seront étudiés lors de la rencontre décisive qui aura lieu entre le chef du gouvernement, les syndicats et le patronat.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Aziz Akhannouch

Aller plus loin

Le salaire minimum augmentera au Maroc, mais dans quelle proprotion ?

Le gouvernement se réunira, jeudi, lors d’un conseil au cours duquel seront examinés sept projets de décrets dont celui relatif à la fixation du montant du Salaire minimum légal...

Maroc : syndicats et ONG demandent l’annulation des primes de départ des ministres

Des syndicats, des ONG et des politiques s’opposent aux primes de départ des ministres du gouvernement Saâdeddine El Othmani. Dans ce sens, ils organisent ce samedi 25 septembre...

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti...

Maroc : un syndicat exige 1000 DH de plus pour les fonctionnaires

Le Syndicat de l’Union marocaine du travail (UMT) a adressé une note au gouvernement demandant, entre autres, une augmentation de 1000 DH sur le salaire des fonctionnaires et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide au logement au Maroc : le flop ?

Applaudi à son lancement, l’aide au logement ne suscite plus le même engouement. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de cette subvention.

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Au Maroc, le parti au pouvoir dit niet au mariage homosexuel

Le parti Rassemblement national des Indépendants (RNI) présidé par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement marocain, affiche son opposition au mariage homosexuel.

Maroc : ces ministres qui veulent quitter le gouvernement

Alors que de nombreuses rumeurs font état d’un remaniement, certains ministres sont impatients de quitter le navire d’Aziz Akhannouch pour diverses raisons. Qui sont ces membres du gouvernement ?

Maroc : bonne nouvelle pour les fonctionnaires

Le gouvernement marocain et les syndicats auraient trouvé un accord en ce qui concerne l’augmentation générale des salaires des fonctionnaires.

L’Aïd al-adha sera-t-il célébré cette année au Maroc ? Akhannouch répond

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a confirmé que l’Aïd Al-Adha aura bien lieu au Maroc cette année. S’exprimant devant la Chambre des représentants lors de la session mensuelle dédiée à la politique générale de l’Exécutif, il a déclaré : « La...

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Eau et électricité : une bonne nouvelle pour les ménages marocains

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch renonce à son projet visant à augmenter la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour l’eau et l’électricité. Ce projet avait soulevé de vives polémiques et inquiété les Marocains.