La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

2 septembre 2022 - 19h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Ces mesures amélioreront les revenus des Marocains, d’après Aziz Akhannouch, selon lequel il s’agit d’une augmentation immédiate de 5 % du SMIG dans les secteurs de l’industrie, du commerce et des professions libérales.

À lire : Le salaire minimum augmentera au Maroc, mais dans quelle proprotion ?

Ainsi, le SMIG passe à 2970 DH. Il connaîtra en septembre 2023, une nouvelle augmentation, affirme le chef de l’Exécutif. En ce qui concerne le SMAG, il augmente de 10 % et passe de 76,70 DH par heure à 84,37 DH.

À lire : L’augmentation du salaire minimum maintenue en partie

Au cours du Conseil, le gouvernement a aussi décidé de réduire les conditions d’obtention de la pension de retraite qui passe désormais de 3240 à 1320 jours. Il sera également permis aux assurés, qui ont l’âge légal de la retraite, (et qui ont moins de 1320 jours de cotisation), de récupérer leur part de cotisation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Administration - Agriculture - Aziz Akhannouch - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Fonction publique : Le salaire minimum est passé de 1800 à 3250 DH en 10 ans au Maroc

Entre 2010 et 2020, le salaire minimum dans la fonction publique marocaine a presque doublé passant de 1800 à 3250 DH. Cette augmentation équivaut à une hausse de 81% sur dix ans.

Vers l’augmentation du salaire minimum au Maroc

À la veille de la journée internationale des travailleurs, gouvernement et syndicats semblent parvenir à des propositions concrètes, après plusieurs rounds de dialogue. Un...

Maroc : voici les salaires dans la fonction publique

Le rapport sur les ressources humaines annexé au projet de Loi de Finances 2024 indique que le salaire mensuel net moyen dans la fonction publique marocaine a augmenté de 18,08...

Voici le salaire moyen des ménages marocains en 2019

En 2019, la rémunération annuelle de chaque ménage au Maroc était de 91 933 dirhams, soit 7661 dirhams par mois. Ce revenu diffère d’un ménage urbain à un ménage rural.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide au logement au Maroc : le flop ?

Applaudi à son lancement, l’aide au logement ne suscite plus le même engouement. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de cette subvention.

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Maroc : voici les salaires dans la fonction publique

Le rapport sur les ressources humaines annexé au projet de Loi de Finances 2024 indique que le salaire mensuel net moyen dans la fonction publique marocaine a augmenté de 18,08 %, passant de 7 250 dirhams en 2013 à 8 561 dirhams en 2023.

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Taxis au Maroc : Fini les arnaques ?

Au Maroc, de nombreuses licences ont été retirées aux chauffeurs de taxi qui ne sont pas en règle. Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, assure que son département s’évertue à soutenir et à accompagner diverses initiatives visant à moderniser les...