La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

2 septembre 2022 - 19h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Ces mesures amélioreront les revenus des Marocains, d’après Aziz Akhannouch, selon lequel il s’agit d’une augmentation immédiate de 5 % du SMIG dans les secteurs de l’industrie, du commerce et des professions libérales.

À lire : Le salaire minimum augmentera au Maroc, mais dans quelle proprotion ?

Ainsi, le SMIG passe à 2970 DH. Il connaîtra en septembre 2023, une nouvelle augmentation, affirme le chef de l’Exécutif. En ce qui concerne le SMAG, il augmente de 10 % et passe de 76,70 DH par heure à 84,37 DH.

À lire : L’augmentation du salaire minimum maintenue en partie

Au cours du Conseil, le gouvernement a aussi décidé de réduire les conditions d’obtention de la pension de retraite qui passe désormais de 3240 à 1320 jours. Il sera également permis aux assurés, qui ont l’âge légal de la retraite, (et qui ont moins de 1320 jours de cotisation), de récupérer leur part de cotisation.

Sujets associés : Administration - Agriculture - Aziz Akhannouch - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Le salaire minimum augmentera au Maroc, mais dans quelle proprotion ?

Le gouvernement se réunira, jeudi, lors d’un conseil au cours duquel seront examinés sept projets de décrets dont celui relatif à la fixation du montant du Salaire minimum légal...

Fonction publique : Le salaire minimum est passé de 1800 à 3250 DH en 10 ans au Maroc

Entre 2010 et 2020, le salaire minimum dans la fonction publique marocaine a presque doublé passant de 1800 à 3250 DH. Cette augmentation équivaut à une hausse de 81% sur dix ans.

Tout compte fait, les Marocains sont bien payés

Le Maroc a le salaire moyen mensuel le plus élevé en Afrique, et est de loin devant l’Algérie. C’est ce qui ressort des chiffres compilés par Statista et Salary Explorer.

L’augmentation du salaire minimum maintenue en partie

Le président de la CGEM a demandé aux entreprises qui n’ont pas été affectées par la crise d’appliquer en premier la deuxième hausse du Salaire minimum interprofessionnel...

Ces articles devraient vous intéresser :

Crise céréalière : les producteurs français pour combler les besoins du Maroc

La production céréalière est en forte baisse en raison de la sécheresse. Une opportunité vite saisie par les producteurs français qui disent être prêts à combler le déficit sur le marché marocain.

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Le téléphérique d’Agadir mis en service

La ville d’Agadir a inauguré vendredi, un de ses grands projets, pouvant booster le tourisme dans la région. Il s’agit du téléphérique qui fait désormais partie du paysage aérien marocain.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Maroc : la pastèque sacrifiée pour préserver l’eau ?

Des associations locales de la province d’Al Haouz ont sollicité Rachid Benchikhi, le gouverneur de la province, pour qu’il interdise la culture de pastèques et de melons.

Maroc : une bonne nouvelle pour les salariés ?

Le dialogue social entre le gouvernement, le patronat et les syndicats va se tenir en septembre. Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va-t-il augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre, conformément à l’accord signé le 30 avril 2022 ?

Maroc : une «  reconstruction rapide  » avec «  tous les moyens  »

Le chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch a déclaré que le royaume « utilisera tous ses moyens » dans la phase de « reconstruction rapide » des dégâts causés par le violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz dans la nuit du...