Comment expliquer la forte augmentation des transferts des MRE ?

2 juin 2021 - 12h40 - Economie - Ecrit par : J.K

20,9 MMDH, c’est le total des « transferts MRE » au premier trimestre 2021, contre 14,73 MMDH au premier trimestre 2020. Plusieurs raisons expliquent cette hausse qui dépasse les 40%.

Premièrement, cette « performance s’explique par la solidarité des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) avec leurs familles restées aux pays. Même s’ils n’échappent pas eux-mêmes à la crise, le sens de la famille au sens large est encore psycho-sociologiquement fort chez les MRE ». De plus, nombreuses sont les personnes âgées qui survivent grâce à ces transferts. À savoir que les MRE représentent la seule source de revenus, non seulement pour leurs parents âgés, mais également pour leurs frères et sœurs sans emploi, ni revenu.

Ainsi, pour préserver leur « dignité familiale » et ne pas laisser leurs proches tomber dans la mendicité, ils font tout leur possible pour prendre soin d’eux. Sans oublier que le Covid-19, a plus soudé les liens familiaux. En second lieu, cette hausse est liée aux restrictions de voyages. Avant, la majorité des transactions financières des MRE sont faites par l’intermédiaire des proches ou amis, ou lors des visites aux parents. Mais, avec la fermeture des frontières, les MRE sont obligés d’utiliser les canaux formels.

La troisième raison qui explique cette augmentation est relative à l’échange de données bancaires, au niveau international, intervenant suite à l’accord multilatéral conclu entre le Maroc et l’OCDE et qui entrera en vigueur dès septembre 2021. Ainsi, les « opérations d’assainissement » et radiations/soldes de comptes bancaires non déclarés ont dû faire écho dans les deux sens, d’où les rapatriements. Cette opération concerne principalement les anciens MRE qui sont revenus au pays ou les MRE ayant des comptes bancaires non déclarés. Les flux se rapportent bien à ces « opérations d’auto-régularisation » et sont pris en compte par l’Office de Change comme des transferts de devises.

Sujets associés : Transferts des MRE - Fonds - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - MRE

Aller plus loin

Les transferts des MRE devraient fortement augmenter cette année

Dans la lignée du rebond attendu de la croissance économique en 2021 et 2022, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc devraient augmenter de...

Malgré la crise sanitaire : les transferts des MRE en hausse

Malgré la situation économique que traverse le monde en raison de la crise sanitaire, les transferts d’argent réalisés par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) sont en...

Les transferts des MRE continuent de résister à la crise

Alors que la crise sanitaire liée au Covid-19 sévit encore, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) continuent d’envoyer de l’argent à leurs proches restés au pays. La banque...

Échange automatique de données fiscales : vers une solution favorable aux MRE

Le Maroc s’active pour trouver une solution favorable aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique des données fiscales avec les pays membres de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Les banques marocaines ont résisté à la crise sanitaire

Les banques marocaines ont été résilientes pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, selon un rapport de la Banque centrale du royaume.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Séjour culturel au Maroc au profit de 600 enfants de MRE

600 enfants de Marocains résidant à l’étranger (MRE) bénéficient actuellement d’un séjour culturel au Maroc. L’édition de cette année se déroule en deux périodes, du 21 juillet au 3 août puis du 6 au 19 août, dans le site de l’Université internationale...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...