Recherche

Malgré la crise sanitaire : les transferts des MRE en hausse

© Copyright : DR

26 mai 2021 - 07h00 - Marocains du monde - Par: J.K

Malgré la situation économique que traverse le monde en raison de la crise sanitaire, les transferts d’argent réalisés par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) sont en hausse. Cet accroissement prouve la solidarité qu’affiche la diaspora marocaine afin de maintenir son rythme de transfert de fonds.

Au cours des trois premiers mois de 2021, les transferts des MRE ont grimpé de 41,8%, passant de 14,73 milliards de dirhams (MMDH) à fin mars 2020, à plus de 20,89 MMDH au 1ᵉʳ trimestre 2021, dépassant leur niveau d’avant crise qui était de 15,1 MMDH au T1-2019, preuve de leur résistance à la crise sanitaire. À en croire Younes Chebihi, enseignant à l’Université de Bordeaux et membre du Laboratoire français de recherche en économie et finance internationale (LAREFI), cité par la Map, cette prouesse peut s’expliquer par trois hypothèses.

« Premièrement, le caractère permanent et fréquent de ces transferts en raison de la proximité familiale qui existe entre les expéditeurs et les bénéficiaires de ces fonds. En effet, selon une étude de Bank Al-Maghrib (BAM) et de la Banque Mondiale (BM), 83% des bénéficiaires interrogés sont des membres de la famille proche des expéditeurs », a indiqué Chebihi, qui lie cette hausse à une deuxième hypothèse qui est la fermeture des commerces et des lieux de loisirs ayant créé une diminution des consommations dans les pays émetteurs en faveur de l’augmentation des transferts vers les pays récepteurs.

La troisième raison est celle de l’interdiction de circulation des personnes ayant engendré la baisse des canaux informels au profit des canaux formels, d’ailleurs confirmée par la Banque mondiale dans son rapport nommé « Migration and Development Brief 34 ». Toutefois, « bien qu’il soit peu probable que la croissance des transferts MRE se maintienne au même niveau que le premier trimestre, ces derniers resteront résilients et continueront leur évolution pour enregistrer une augmentation annuelle de 7,1% en 2021 et 7,6 en 2022, selon les projections du Fonds monétaire international (FMI) », a précisé l’enseignant.

De plus, la Banque centrale envisage que suite à l’accroissement de 5% à 68 MMDH en 2020, ces transferts atteindraient 71,9 MMDH en 2021, puis 73,4 MMDH en 2022. Ainsi, en plus des mesures déjà mises en place pour faciliter le transfert de fonds des MRE, il faut encore plus d’efforts, a souligné Chebihi.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Fonds , Transferts des MRE

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact