Malgré la crise sanitaire : les transferts des MRE en hausse

26 mai 2021 - 07h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Malgré la situation économique que traverse le monde en raison de la crise sanitaire, les transferts d’argent réalisés par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) sont en hausse. Cet accroissement prouve la solidarité qu’affiche la diaspora marocaine afin de maintenir son rythme de transfert de fonds.

Au cours des trois premiers mois de 2021, les transferts des MRE ont grimpé de 41,8%, passant de 14,73 milliards de dirhams (MMDH) à fin mars 2020, à plus de 20,89 MMDH au 1ᵉʳ trimestre 2021, dépassant leur niveau d’avant crise qui était de 15,1 MMDH au T1-2019, preuve de leur résistance à la crise sanitaire. À en croire Younes Chebihi, enseignant à l’Université de Bordeaux et membre du Laboratoire français de recherche en économie et finance internationale (LAREFI), cité par la Map, cette prouesse peut s’expliquer par trois hypothèses.

« Premièrement, le caractère permanent et fréquent de ces transferts en raison de la proximité familiale qui existe entre les expéditeurs et les bénéficiaires de ces fonds. En effet, selon une étude de Bank Al-Maghrib (BAM) et de la Banque Mondiale (BM), 83% des bénéficiaires interrogés sont des membres de la famille proche des expéditeurs », a indiqué Chebihi, qui lie cette hausse à une deuxième hypothèse qui est la fermeture des commerces et des lieux de loisirs ayant créé une diminution des consommations dans les pays émetteurs en faveur de l’augmentation des transferts vers les pays récepteurs.

La troisième raison est celle de l’interdiction de circulation des personnes ayant engendré la baisse des canaux informels au profit des canaux formels, d’ailleurs confirmée par la Banque mondiale dans son rapport nommé « Migration and Development Brief 34 ». Toutefois, « bien qu’il soit peu probable que la croissance des transferts MRE se maintienne au même niveau que le premier trimestre, ces derniers resteront résilients et continueront leur évolution pour enregistrer une augmentation annuelle de 7,1% en 2021 et 7,6 en 2022, selon les projections du Fonds monétaire international (FMI) », a précisé l’enseignant.

De plus, la Banque centrale envisage que suite à l’accroissement de 5% à 68 MMDH en 2020, ces transferts atteindraient 71,9 MMDH en 2021, puis 73,4 MMDH en 2022. Ainsi, en plus des mesures déjà mises en place pour faciliter le transfert de fonds des MRE, il faut encore plus d’efforts, a souligné Chebihi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transferts des MRE - Fonds - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - MRE

Aller plus loin

Les transferts des Marocains du monde s’élèvent à 100 MMDH en 2021

Malgré la pandémie du Covid-19 et ses conséquences sur les activités, les transferts des Marocains du monde (MDM) ont atteint 100 milliards de dirhams (MMDH) en 2021. Ce montant...

Les transferts des MRE continuent de résister à la crise

Alors que la crise sanitaire liée au Covid-19 sévit encore, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) continuent d’envoyer de l’argent à leurs proches restés au pays. La banque...

Transferts des MRE : comment expliquer la forte progression en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe ont augmenté de 46 % à fin juillet 2021, déjouant ainsi les pronostics des experts du domaine qui...

Malgré la conjoncture, les transferts des Marocains du monde en hausse

Au cours des sept premiers mois de l’année en cours, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 7,4 % (+4,03 MMDH) par rapport à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont disposés à le servir à le défendre de toutes les manières possibles.

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Les transferts des Marocains du monde encore en forte hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger se maintiennent à la hausse, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.