Recherche

Auto-entrepreneur : beaucoup de limites et un grand manque de communication

© Copyright : DR

4 juillet 2019 - 09h30 - Economie

Quatre ans après son lancement, le statut d’Auto-entrepreneur, supposé réduire le chômage, a permis la création de plus de 100.000 emplois, sur une population cible de 4 millions de personnes. Cet écart s’explique par le manque de communication et par la présence de failles à plusieurs niveaux.

Plusieurs mesures positives ont été apportées au statut « Auto-entrepreneur », depuis son lancement en 2015. Les taux d’imposition ont été réduits de moitié, aussi bien pour les activités commerciales (0,5%, au lieu de 1%), que les prestations de services (environ 1%, au lieu de 2%).

Parmi les points mitigés, la procédure de création du Statut, censée être bouclée en 15 jours, accuse des retards pouvant aller jusqu’à des mois. La couverture maladie, d’autre part, continue d’être sujette à polémiques, bien que les textes d’application aient été finalisés et attendent la signature du Chef de Gouvernement.

Le Statut accuse certaines failles, à défaut d’une communication claire : l’adhésion à la CNSS, la déclaration en ligne ou, encore, le chiffre d’affaires annuel limité des prestations de services. Aucun service n’est mis à la disposition des auto-entrepreneurs, pour assurer une communication régulière et claire sur ces sujets. « Les organismes chargés d’offrir ce genre de services ne le font pas encore », déplore un auto-entrepreneur.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact