Maroc : nouvelle taxe pour les automobilistes

21 octobre 2020 - 20h00 - Economie - Ecrit par : K.B

Les propriétaires de plus de deux roues motorisés vont mettre la main à la poche en 2021. Le nouveau PLF2021 prévoit en effet une nouvelle taxe sur les pneus des véhicules à moteur.

Selon la loi de finances de 2021, une nouvelle taxe sera appliquée sur les pneus neufs importés, à partir de janvier prochain. La taxe, estimée à 3 dirhams par kilogramme, concerne aussi bien les pneus des motos que des voitures.

Sachant que la nouvelle hausse sera répercutée automatiquement sur le prix final du consommateur, les usagers des deux roues seront amenés à réfléchir à deux fois avant de changer de pneus.

Le Projet de loi de finances 2021 a fait son entrée dans le circuit législatif. Le ministre de l’Économie et des finances a présenté vendredi en session plénière devant les deux chambres les grandes lignes du nouveau projet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Impôts - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Le Maroc taxe fortement les produits turcs

L’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII) fixe désormais le taux d’importation des produits de textile et d’habillement turcs à 40%. Ce changement fait suite à la...

Maroc : les boissons gazeuses taxées

Une nouvelle taxe sur les boissons non-alcoolisées et les jus de fruits, est entrée en vigueur depuis le début de l’année. L’objectif est d’amener les Marocains à réduire leur...

Le Maroc va consacrer 230 milliards de dirhams pour l’investissement public

Le gouvernement marocain a prévu 230 milliards de dirhams destinés à l’investissement public en 2021. Plusieurs secteurs sont concernés.

Maroc : les finances publiques en berne

Le bilan au premier semestre de l’année indique que les finances publiques sont en mauvais état. Il en ressort une baisse des recettes ordinaires nettes des remboursements,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Cafés et restaurants marocains : au bord de la faillite, ils appellent à l’aide

Au Maroc, les propriétaires de cafés et restaurants dont le secteur est au bord du gouffre plaide pour un allègement fiscal. Les taxes et impôts imposés par certaines communes tuent leurs commerces.

Maroc : une contribution sociale de solidarité pour soutenir les plus pauvres

Le gouvernement envisage de réinstaurer en 2023, l’impôt de solidarité sur les bénéfices, pour assurer un meilleur financement du chantier de généralisation de la protection sociale.

Maroc : vers une réduction de la TVA sur certains produits

Une réduction de la TVA sur certains produits de base est actuellement à l’étude par le gouvernement. Objectif : tenter de faire baisser la facture des ménages.

Marocains, n’oubliez pas de payer vos impôts

Au Maroc, les entreprises et les contribuables doivent s’acquitter de l’impôt sur le revenu (IR), de l’impôt sur les sociétés (IS), de la TVA et autres avant le 31 mars. Passé ce délai, ils s’exposent aux pénalités et sanctions prévues par la direction...

On reparle encore d’un impôt sur la fortune au Maroc

L’impôt sur la fortune pourrait être instauré dans le projet de loi de finances 2023 (PLF2023) actuellement en cours de finalisation par le gouvernement. Il devrait contribuer à renflouer les caisses de l’État en ces temps de crise.

Maroc : du nouveau pour dotation pour voyage d’affaires

Au Maroc, la dotation pour voyage d’affaires passe de 60 à 100 000 dirhams, selon la version actualisée de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC) qui est entrée en vigueur le 2 janvier 2024.

Maroc : L’envers du décor du statut d’auto-entrepreneur

Quelques années après son adoption, la loi n° 114-13 du 19 février 2015 relative au statut de l’autoentrepreneur a montré ses limites. Seuls les chefs d’entreprise du royaume en tirent grand profit.

Netflix, Spotify... Le Maroc serre la vis

Selon la loi de finances 2024, les fournisseurs de services non-résidents au Maroc ont désormais l’obligation de s’enregistrer sur la plateforme dédiée et d’obtenir un identifiant fiscal.

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Maroc : les revenus d’Airbnb traqués

L’Office des changes vient de lancer une vaste opération d’audit visant les transferts financiers internationaux entre propriétaires et bénéficiaires des locations de biens immobiliers via Airbnb.