Vignette automobile : prix et sanctions en cas de retard

20 décembre 2020 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Le dernier délai pour le paiement des vignettes automobiles est fixé au 31 janvier pour les conducteurs de véhicules de tourisme. A compter du 1er février, les retardataires doivent s’acquitter de pénalités allant jusqu’à 15 du prix de la taxe.

Les conducteurs en retard peuvent payer à concurrence de 20% s’ils ne règlent pas leurs redevances au 1er janvier 2022, rapporte Le360. Les véhicules disposant d’une puissance fiscale inférieure à 8 chevaux doivent payer 350 DH pour la taxe automobile contre 650 DH pour les véhicules de 8 à 10 chevaux.

S’agissant des propriétaires de véhicules de 11 à 14 chevaux, la taxe automobile est fixée à 3000 DH contre 8 000 dirhams pour les véhicules dont la puissance fiscale est égale ou supérieure à 15 chevaux.

Les amendes prévues aux conducteurs de véhicules à moteur gasoil dont la puissance fiscale est inférieure à 8 chevaux s’élèvent à 700 DH contre 1500 DH pour ceux de 8 à 10 chevaux et 6000 DH. Quant aux véhicules dont la puissance fiscale est supérieure à 15 chevaux, ils devront s’acquitter de la somme de 20 000 DH.

Le paiement de cette taxe peut s’effectuer dans toutes les agences de transfert cash et les agences bancaires. Par ailleurs, les automobilistes désireux de vendre leurs véhicules sont invités à régler tous les impayés des vignettes automobiles.

Sujets associés : Automobile - Sanction

Aller plus loin

Maroc : il sera plus difficile de frauder la vignette automobile

Les acheteurs de véhicules d’occasion doivent faire preuve de vigilance à partir du 1ᵉʳ janvier 2021. Le gouvernement vient de se donner une arme redoutable contenue dans le...

La vignette automobile a rapporté 1,68 milliard de dirhams en 2015

La vignette automobile a rapporté 1,68 milliard de dirhams en 2015, a indiqué la direction générale des impôts lors du conseil du gouvernement tenu le 18 février dernier.

Maroc : du nouveau pour la vignette automobile

Les Marocains peuvent déjà commencer à payer la Taxe Spéciale annuelle sur les Véhicules (TSAV). Quid des nouveautés liées au paiement de cette taxe ?

Maroc : les entreprises ayant une flotte ne paieront pas la vignette auto

Fortement impactées par la crise du coronavirus, les entreprises propriétaires de véhicules immobilisés pendant un an ou plus peuvent bénéficier d’une exonération temporaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 12 084 unités au mois de janvier, marquant une hausse de 6,63 % par rapport à janvier de l’année précédente, selon l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Les Marocains plébiscitent encore Dacia

Le Maroc a vendu 12 084 voitures neuves à fin janvier 2024, ce qui représente une hausse de 6,63 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données actualisées de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

Voitures neuves au Maroc : la baisse des ventes continue

La chute des ventes de voitures neuves observée depuis le début de l’année se poursuit au Maroc. À fin juillet, les ventes sont en baisse de 11,03 %, selon les derniers chiffres de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Le Maroc, futur grand producteur de batteries pour voitures électriques ?

Le Maroc ambitionne de créer une gigafactory de batteries pour véhicules électriques. D’ores et déjà, il a engagé des négociations avec certains fabricants.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.

Au Maroc, la pénurie fait chuter les ventes de voitures

Au Maroc, les ventes de voitures ont chuté à fin août en raison notamment du manque de disponibilité des modèles.

Le groupe Renault Maroc atteint 64% de taux d’intégration

Dans un contexte automobile difficile dû à la crise des composants électroniques au niveau mondial, Renault a conforté sa position de leader au Maroc. Au premier semestre de l’année, la marque a atteint 64 % de taux d’intégration locale et 1,3 milliard...