Paiement de la vignette : ce que risquent les automobilistes retardataires

30 janvier 2021 - 14h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Le dernier délai pour le paiement des vignettes automobiles est fixé au 31 janvier pour les conducteurs de véhicules assujettis au paiement de la vignette. À compter du 1ᵉʳ février, les retardataires doivent s’acquitter de pénalités et de majorations allant jusqu’à 15 % sur le premier mois de retard et de 0,5 % par mois ou fraction de mois supplémentaire.

Les automobilistes en retard doivent payer au minimum 100 DH, rapporte Les Inspirations Eco. « Nous sommes dans la période de rush. », précise le DG de Cash Plus, Hazim Sebbata. Selon le responsable, près de la moitié des paiements se font pendant les quatre derniers jours du mois où la grande majorité des contribuables paient. Au niveau des points de paiement de cette taxe, l’affluence est perceptible.

Depuis 2016, un système de paiement de la vignette automobile est mis en place en partenariat avec le réseau bancaire et les prestataires de services de paiement. Les points de paiement ont été ainsi étendus aux agences bancaires, sites internet… S’agissant des coûts engendrés par ce service, ils varient selon le canal de paiement. Quant aux personnes ayant obtenu un reçu de paiement à travers l’un de ces canaux, elles peuvent éditer une attestation de paiement de la vignette sur le site vignette.ma.

Cette année, aucun changement des tarifs de la vignette n’a été prévu par la loi de Finances 2021. Depuis 1ᵉʳ janvier, toute mutation de véhicule, passible de la taxe spéciale annuelle n’est opérée au nom du cessionnaire que s’il est justifié, au préalable, du paiement de la taxe afférente à l’année d’imposition en cours ou de l’exonération de cette taxe.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Vignette automobile Maroc 2021 - Sanction

Aller plus loin

Maroc : du nouveau pour la vignette automobile

Les Marocains peuvent déjà commencer à payer la Taxe Spéciale annuelle sur les Véhicules (TSAV). Quid des nouveautés liées au paiement de cette taxe ?

Vignette automobile : prix et sanctions en cas de retard

Le dernier délai pour le paiement des vignettes automobiles est fixé au 31 janvier pour les conducteurs de véhicules de tourisme. A compter du 1er février, les retardataires...

Maroc : du nouveau pour la vignette automobile

Les Marocains peuvent désormais payer leur vignette en ligne via l’application mobile « Daribati ». Elle est téléchargeable gratuitement sur les plateformes Play Store et App...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Une année record pour l’industrie automobile

L’année 2023 a été exceptionnelle pour l’industrie automobile au Maroc, affichant une hausse des ventes de 30,5 % et atteignant 116,38 milliards de dirhams à fin octobre.

Maroc : Coup de frein à la voiture électrique, voici pourquoi

Le ministère marocain de l’Agriculture a décidé de surseoir à son projet d’acquisition de véhicules électriques en raison de l’insuffisance de bornes de recharge dans le royaume.

Maroc : les voitures de plus en plus chères !

Les Marocains paieront plus cher les voitures neuves en raison de l’obligation de respecter les normes « Euro 6 » pour l’homologation et l’immatriculation. Les professionnels du secteur appellent Mohamed Abdeljalil, ministre des Transports et de la...

La Ferrari 250 GT Coupé du roi Mohammed V est à vendre

Dans quelques semaines, une Ferrari 250 GT Coupé Spéciale de 1956, ancienne possession du Roi Mohammed V, trouvera un nouveau propriétaire lors d’une vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s.

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Dacia, leader du marché automobile marocain, Renault et Hyundai en embuscade

Le marché automobile marocain a connu un début d’année 2024 en demi-teinte, avec une croissance encourageante en janvier suivie d’une baisse inattendue en février.

Les SUV et les voitures sportives, stars du marché automobile marocain

Le marché automobile marocain du neuf a enregistré une légère progression en 2023. C’est ce qui ressort du bilan annuel présenté par l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (AIVAM) lors d’une conférence de presse.

Une voiture 100 % marocaine pour concurrencer Tesla Model Y et Mercedes EQA

La start-up marocaine Atlas E-Mobility a récemment annoncé ses plans pour le futur : la création d’une voiture électrique, dont le nom reste encore mystérieux. Ce véhicule, promettant simplicité et fonctionnalité, va s’inspirer de l’esthétique...