Maroc : du nouveau pour la vignette automobile

5 janvier 2024 - 21h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Les Marocains peuvent déjà commencer à payer la Taxe Spéciale annuelle sur les Véhicules (TSAV). Quid des nouveautés liées au paiement de cette taxe ?

Démarré le 1er janvier, le règlement de la TSAV court jusqu’au 31 janvier 2024. Les propriétaires de véhicules à moteur diesel de moins de 8 CV devront s’acquitter de 700 dirhams. Une taxe de 350 dirhams est fixée pour les véhicules à moteur diesel de 8 CV. Les propriétaires de véhicules diesel de 8 à 10 CV se voient exiger une taxe de 1500 dirhams, tandis que ceux qui utilisent les véhicules à essence doivent payer 650 dirhams.

À lire : Maroc : combien a rapporté la vignette auto ?

La TSAV est fixée à 6 000 dirhams pour les propriétaires de véhicules diesel de 11 à 14 CV, 3 000 dirhams pour ceux utilisant de l’essence. Le prix est fixé à 20 000 dirhams pour les véhicules diesel avec une puissance supérieure ou égale à 15 CV et 8 000 dirhams pour ceux utilisant l’essence. Il est à préciser que le retard de paiement engendre des pénalités, avec une majoration initiale de 15%, suivie d’une augmentation de 0,5% les mois suivants, et un montant minimum de 100 dirhams.

À lire : Maroc : du nouveau pour la vignette automobile

La nouveauté de 2024 ? La Direction générale des Impôts (DGI) a annoncé le 20 décembre 2023 la gratuité du paiement de la TSAV en ligne pour les usagers utilisant les canaux digitaux des banques et des établissements de paiement partenaires de la DGI tels que les guichets automatiques de leur banque, le site internet de leur banque (e-banking), l’application mobile de leur banque (m-banking), le paiement par carte bancaire sur internet, ainsi que les solutions Wallet mobile.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Vignette automobile Maroc 2021 - Direction générale des impôts (DGI)

Aller plus loin

Dacia, leader du marché automobile marocain, Renault et Hyundai en embuscade

Le marché automobile marocain a connu un début d’année 2024 en demi-teinte, avec une croissance encourageante en janvier suivie d’une baisse inattendue en février.

Maroc : du nouveau pour la vignette automobile

Les Marocains peuvent désormais payer leur vignette en ligne via l’application mobile « Daribati ». Elle est téléchargeable gratuitement sur les plateformes Play Store et App...

Paiement de la vignette : ce que risquent les automobilistes retardataires

Le dernier délai pour le paiement des vignettes automobiles est fixé au 31 janvier pour les conducteurs de véhicules assujettis au paiement de la vignette. À compter du 1ᵉʳ...

Vignette automobile : prix et sanctions en cas de retard

Le dernier délai pour le paiement des vignettes automobiles est fixé au 31 janvier pour les conducteurs de véhicules de tourisme. A compter du 1er février, les retardataires...

Ces articles devraient vous intéresser :

La DGI aux trousses des auteurs de fausses factures

La direction générale des impôts (DGI) veut en finir avec la fraude à la fausse facture. Une pratique qui prend de l’ampleur et n’épargne aucun secteur d’activité ni région du pays.

Le fisc marocain trouve une nouvelle méthode pour traquer les mauvais contribuables

Le fisc marocain affiche sa détermination à lutter contre l’évasion fiscale. Il a trouvé une nouvelle méthode pour traquer les fraudeurs et mauvais contribuables.

Marocains, n’oubliez pas de payer vos impôts

Au Maroc, les entreprises et les contribuables doivent s’acquitter de l’impôt sur le revenu (IR), de l’impôt sur les sociétés (IS), de la TVA et autres avant le 31 mars. Passé ce délai, ils s’exposent aux pénalités et sanctions prévues par la direction...

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

Maroc : la réforme de l’impôt sur le revenu sera effective en 2023

Annoncé en juillet dernier, la réforme de l’impôt sur le revenu (IR) entre dans sa phase active dès 2023. Selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, plus rien ne pourra retarder son application.

Traque aux fraudeurs : les influenceurs marocains dans le collimateur du fisc

La direction générale des impôts (DGI) vient d’adresser une mise en demeure aux influenceurs possédant des biens ou recevant de l’argent de l’étranger, les invitant à les déclarer et à payer l’impôt correspondant.

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).

Maroc : L’envers du décor du statut d’auto-entrepreneur

Quelques années après son adoption, la loi n° 114-13 du 19 février 2015 relative au statut de l’autoentrepreneur a montré ses limites. Seuls les chefs d’entreprise du royaume en tirent grand profit.

TVA : la fraude qui coûte très cher au Maroc

La fraude à la TVA coûte chaque année entre 1 et 1,2 milliard de dirhams à l’État, a révélé Younes Idrissi Kaitouni, le directeur général des Impôts (DGI), lors de la présentation de son plan stratégique pour la période 2024-2028.