Maroc : chute importante des recettes fiscales

1er novembre 2020 - 21h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Une baisse importante des recettes fiscales est prévue d’après les prévisions du projet de Loi de finances (PLF) 2021. Comme on pouvait s’y attendre, les effets néfastes de la crise sanitaire due au Covid-19 seront encore durement ressentis l’année prochaine.

Selon les prévisions du Projet de Loi de finances (PLF) 2021, la baisse sera beaucoup plus accentuée au niveau des recettes fiscales provenant de l’IS, soit 27,76%. Le même phénomène sera observé au niveau de la baisse des recettes relatives à l’IR, avec – 13,82%, et de la baisse des recettes afférentes aux Droits d’enregistrement et de timbre, soit – 11,49%, rapporte Challenge.

Concernant les recettes provenant de la TVA gérées par la Douane, elles connaîtront une baisse de 8,95%. Cependant, toujours selon les projections du PLF 2021, il est envisagé une quasi-stagnation, soit une hausse symbolique de 0,86% des recettes de la TVA gérées par la Direction générale des impôts. Pendant ce temps, une baisse de 3,41% est annoncée sur la Taxe intérieure à la consommation, gérée par la Douane.

En clair, la baisse des recettes fiscales sera beaucoup plus forte au niveau des impôts directs. Une situation imputable au système fiscal actuel qui entraîne une aggravation de la répartition inégale de l’impôt.

La chute globale des recettes fiscales, prévue par le PLF 2021, devrait dépasser les 31,50 milliards de dirhams. Selon les prévisions émises pour l’année prochaine, la contribution sociale de solidarité sur les bénéfices et les revenus, déjà appliquée de 2013 à 2015, et reconduite par le PLF 2021, devrait rapporter, d’après le ministre des Finances, 5 milliards de dirhams. Un pactole qui pourtant ne suffirait pas pour combler la chute globale des recettes fiscales, prévue par le PLF 2021.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Impôts - Douane marocaine - Loi de finances (PLF 2024 Maroc) - Direction générale des impôts (DGI) - TVA - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : plus d’exonération totale de l’impôt sur le revenu pour les retraités

Le ministre des Finances, Mohamed Benchaâboun, vient d’annuler la mesure d’exonération totale de l’impôt sur le revenu (IR) des retraités, devant la commission des finances de...

Maroc : flou artistique autour de l’exonération quinquennale de l’IS

Les versions française et arabe de la mesure de la loi de finances 2020 donnent différentes interprétations de l’exonération quinquennale de l’impôt sur les sociétés (IS).

Maroc : vers une baisse de l’impôt sur les sociétés

Dans les mois à venir, une réduction du taux marginal de l’Impôt sur les Sociétés (IS), de 31% à 28%, pour les sociétés industrielles, au titre de leur chiffre d’affaires (CA)...

Maroc : la Caisse de compensation a coûté moins cher

La charge globale de compensation au titre des subventions à la consommation s’est élevée à 5,6 milliards de dirhams (MMDH) au cours des cinq premiers mois de 2020, selon le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : du nouveau pour dotation pour voyage d’affaires

Au Maroc, la dotation pour voyage d’affaires passe de 60 à 100 000 dirhams, selon la version actualisée de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC) qui est entrée en vigueur le 2 janvier 2024.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Maroc : du changement pour l’impôt sur les revenus locatifs

Au Maroc, l’imposition des revenus locatifs a connu des modifications majeures depuis 2023. Des changements qui ont un impact significatif sur les contribuables concernés.

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...

Maroc : du nouveau pour la vignette automobile

Les Marocains peuvent déjà commencer à payer la Taxe Spéciale annuelle sur les Véhicules (TSAV). Quid des nouveautés liées au paiement de cette taxe ?

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : du changement pour l’impôt sur le revenu foncier

La loi de finances 2023 a établi un nouveau régime fiscal en matière d’impôt sur le revenu au titre des profits fonciers. Objectif, permettre aux contribuables prévoyant de céder leurs biens immeubles ou de droits réels s’y rattachant, de solliciter un...

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

Eau et électricité : une bonne nouvelle pour les ménages marocains

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch renonce à son projet visant à augmenter la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour l’eau et l’électricité. Ce projet avait soulevé de vives polémiques et inquiété les Marocains.