Recherche

Maroc : la pression fiscale repose sur les salariés

© Copyright : DR

28 octobre 2021 - 08h00 - Economie - Par: A.T

Au Maroc, seulement 1 % des entreprises actives dans le fichier du fisc assurent régulièrement leur redevance vis-à-vis de l’État. Les contribuables pressurés crient à l’injustice.

Les grandes entreprises marocaines seraient de mauvais payeurs d’impôts selon Les Inspirations ÉCO, qui a analysé les données du fisc pour le compte de l’année précédente.

Selon le journal, « sur les 384 572 entreprises actives inscrites à l’IS dans le fichier du fisc en 2020, un peu plus de 380 assurent 80 % des rentrées de l’impôt sur les sociétés, soit 1 % de la population ciblée ».

Dans le même temps, 75 % des rentrées de l’impôt sur le revenu proviennent de retenues sur salaires, précise le journal. Ce qui laisse transparaitre un sentiment d’injustice dans la contribution à la solidarité nationale.

A lire : Maroc : une réforme fiscale pour mettre fin à la fraude

Par ailleurs, « les 2/3 des sociétés immatriculées à l’IS déclarent des pertes de manière récurrente sans que personne ne se demande pourquoi une grande partie d’entre elles ne s’est pas déclarée en cessation de paiement », souligne l’analyse.

Dans ces conditions, le journal estime que « la cartographie des contributeurs à l’impôt ne laisse aucun doute sur le potentiel fiscal qu’il va falloir capter ».

Mots clés: Impôts , Chiffre d’affaires

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact