Recherche

Des avions militaires pour rapatrier des clandestins marocains ?

© Copyright : DR

24 janvier 2021 - 16h40 - Société - Par: A.P

Plusieurs plans de vol de Casablanca à Grande Canarie et Laâyoune auraient été exécutés par un avion militaire. De source officielle, il s’agirait plutôt d’un avion régulier de Royal Air Maroc. L’erreur se trouverait dans l’attribution de l’immatriculation des vols.

L’avion militaire C-130H-LM Hercules des Forces royales air a décollé de Casablanca, est entré dans l’espace aérien espagnol et a survolé les îles Canaries jusqu’à atterrir à l’aéroport de Gran Canaria à différentes occasions, comme l’indique la page Flightradar24, une page d’information aérienne.

Les vols effectués par cet avion militaire mythique, Hercules, sont en réalité enregistrés par l’agence Aena comme des liaisons commerciales de la compagnie aérienne nationale marocaine, Royal Air Maroc. D’où la polémique. S’agirait-il de vols militaires d’apparence civile ou de vols civils d’apparence militaire.

L’aéroport de Grande Canarie, consulté par El Closure Digital, répond à la question. Il nie totalement la présence de l’avion militaire Hercules dans l’espace aérien des Îles canaries et affirme que « cette confusion entre avions est due à une erreur dans l’immatriculation de l’avion depuis le Maroc, l’immatriculation de l’avion militaire ayant été attribuée à tort à l’avion régulier de Royal Air Moroc ».

En 2019, le Maroc a reçu, dans le cadre du programme d’assistance militaire des États-Unis, deux avions Hercules C-130H pour sa flotte qui dispose au total de 15 appareils Hercule. Il s’agit d’un avion de transport utilisé par de nombreuses forces armées dans le monde pour des opérations militaires, civiles et humanitaires.

Mots clés: Royal Air Maroc (RAM) , Transport aérien , Iles Canaries , Forces Royales Air

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact