Des avions militaires marocains aux Îles Canaries ? La polémique reprend

2 février 2021 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : P. A

La polémique sur des supposés vols militaires marocains qui auraient survolé l’espace aérien espagnol pour atterrir aux Îles Canaries, est revenue ces derniers jours sur les réseaux sociaux.

L’information recueillie sur la page Flightradar24, une page d’information aérienne, est largement relayée sur Facebook et Twitter. Selon ce site, « plusieurs plans de vol exécutés par un avion C-130H-LM Hercule de l’armée de l’air marocaine, ont été enregistrés le 23 décembre 2020 et le 20 janvier, de Casablanca à Gran Canaria et Laâyoune, sous le couvert de vols commerciaux de la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) ». Le site avait aussi indiqué que les vols du prétendu avion militaire marocain portait en décembre comme en janvier, « les mêmes numéros d’immatriculation ».

En réalité, il n’en est rien. Approché par le site El Closure Digital, l’aéroport de Grande Canarie, a nié totalement la présence d’avions militaires Hercules dans l’espace aérien des Îles Canaries et a soutenu que « cette confusion entre avions est due à une erreur dans l’immatriculation des avions depuis le Maroc, l’immatriculation de l’avion militaire ayant été attribuée à tort à l’avion régulier de Royal Air Moroc ».

Cette version a été confirmée par l’Agence AENA qui n’a enregistré à ces dates que des liaisons commerciales de la compagnie aérienne nationale marocaine, Royal Air Maroc. Selon l’agence, « aucun avion militaire marocain n’apparaît parmi les vols qui ont atterri ou décollé de l’aérodrome de Gran Canaria ». Les responsables de Flightradar24 ont finalement confié à EFE qu’il s’agissait d’une erreur technique de ses installations.

Des messages affirmant que des pilotes marocains F-16 avaient été interceptés par des militaires espagnols au-dessus de Ciudad Real et contraints de retourner dans le détroit, avaient déjà circulé sur Facebook et Twitter à la mi-août. Une information qui s’est aussi révélée fausse.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Transport aérien - Iles Canaries - Défense - Armement - Forces Royales Air

Aller plus loin

Des avions militaires pour rapatrier des clandestins marocains ?

Plusieurs plans de vol de Casablanca à Grande Canarie et Laâyoune auraient été exécutés par un avion militaire. De source officielle, il s’agirait plutôt d’un avion régulier de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal Air Maroc : de nouveaux vols spéciaux pour les supporters marocains

Les Lions de l’Atlas affrontent samedi 10 décembre le Portugal en quarts de finale du Mondial et Royal Air Maroc est au rendez-vous comme lors des phases précédentes de la compétition. En prévision à cette rencontre, un nouveau programme de vols...

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Du changement pour Royal Air Maroc

Le Maroc est passé ce dimanche à 3h du matin à l’heure légale GMT. Ce changement d’heure aura un impact sur les vols de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM).

Le Maroc se dote d’un système moderne de gestion du trafic aérien

L’Office national des aéroports (ONDA), s’est doté du ManagAir, un système de gestion du trafic aérien de dernière génération mis en place par Indra afin de se positionner comme leader dans la région en matière de navigation aérienne.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Royal Air Maroc rêve grand

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a choisi d’aller plus loin. En témoignent ses nouvelles ambitions pour son activité long-courrier.

Première édition de la Morocco Golf Cup : le Maroc attire les joueurs belges

Sous le parrainage de la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) et de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT), la première édition de la Morocco Golf Cup se disputera, tout au long cette saison 2023, dans différents clubs du royaume et réunira...

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Royal Air Maroc : 200 nouveaux avions pour la Coupe du monde 2030

En prévision de la coupe du monde 2030, la Royal Air Maroc (RAM) a annoncé le lancement, d’ici la fin de l’année 2023, d’un appel d’offres pour l’achat de 200 avions qui lui seront livrés de manière échelonnée sur les 10 prochaines années.