Aziz Akhannouch a perdu 200 millions de dollars en 7 mois

10 octobre 2022 - 22h23 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

La crise touche également les milliardaires. Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, l’une des plus grandes fortunes du pays, a perdu quelque 200 millions de dollars en 7 mois.

Selon les calculs établis par Forbes Middle East, 8 milliardaires arabes ont perdu près de 3 milliards de dollars entre janvier et juillet derniers. Celui qui a le plus perdu est l’Égyptien Nassef Sawiris dont la fortune a diminué de 800 millions de dollars. L’Omanais Suhail Bahwan, fondateur de Suhail Bahwan Group, a perdu 600 millions de dollars, tandis que son frère a vu s’envoler 200 millions de dollars, soit tout de même 400 millions.

A lire : Aziz Akhannouch, l’homme le plus riche au Maroc

Vient ensuite le milliardaire marocain Aziz Akhannouch dont la famille a perdu 200 millions de dollars en 7 mois. Mêmes pertes pour l’Égyptien Mohamed al-Fayed et le Qatari Faisal bin Qassim Al Thani.

L’Emirati Abdullah Al-Futtaim et sa famille ont vu leur fortune baisser de 100 millions de dollars.

La fortune cumulée des 8 personnalités analysées par Forbes a baissé de 3,5 % en 7 mois, passant de 68 milliards de dollars à 65,6 milliards.

A noter que la famille d’Othman Benjelloun a quitté cette année le classement Forbes des milliardaires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Aziz Akhannouch - Milliardaires marocains

Aller plus loin

Voici les hommes les plus riches du Maroc selon Forbes

Le nouveau classement des arabes les plus riches du monde vient d’être publié par le magazine Forbes. Comme l’année dernière on retrouve les mêmes milliardaires marocains.

Coronavirus : les milliardaires marocains mettent la main à la poche

Les deux milliardaires marocains ont décidé de contribuer au fonds de lutte contre le coronavirus.

La fortune de milliardaire Othman Benjelloun a fondu

En raison de l’inflation mondiale liée aux tensions géopolitiques, quatre milliardaires pourraient quitter le navire des grandes fortunes africaines avant la fin de cette année,...

Accusations de conflit d’intérêts contre le chef du gouvernement marocain

Un membre du groupe parlementaire du PJD à la Chambre des représentants accuse le chef du gouvernement marocain de conflit d’intérêts, et l’appelle à choisir entre son poste et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Le milliardaire marocain Othman Benjelloun encore plus riche

L’année 2023 s’avère lucrative pour Othman Benjelloun, le deuxième homme le plus riche du Maroc. Depuis janvier, grâce à la hausse de 4,65 % du cours de la Bank Of Africa, son portefeuille a gagné 46 millions de dollars.

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Cafés et restaurants au Maroc : un secteur en danger de mort ?

Face à la fermeture de nombreux cafés et restaurants, les professionnels du secteur tirent la sonnette d’alarme. Ils ont saisi Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et exigent une...

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Royal Air Maroc : 200 avions prévus d’ici 2037

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch et le Président-directeur général de la Royal Air Maroc (RAM), Hamid Addou, ont procédé mardi à Rabat, à la signature du contrat-programme 2023-2037. Objectif, améliorer l’attractivité de la destination Maroc et...

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.