Baisse de la dette publique du Maroc en 2007

18 mars 2008 - 22h53 - Economie - Ecrit par : L.A

L’encours de la dette publique du Maroc a terminé l’année 2007, pour la première fois de son histoire, avec une baisse estimée à 1 milliard de dirhams, pour se fixer à 330,1 MMDH contre 331,1 MMDH en 2006.

Cet encours représente 54,9 pc du PIB en baisse de 3 points par rapport à l’année 2006. La baisse de l’encours de la dette publique a été accompagnée d’une stabilisation du service de la dette à 3,2 pc du PIB. Ce service, rapporté aux recettes ordinaires, ne représente plus que 12,7 pc en 2007 contre une moyenne de 14,4 pc sur les années 2005 et 2006.

Dans ce total, la dette extérieure a atteint en 2007 quelque 122,3 MMDH, en hausse de 5,5 pc par rapport au niveau enregistré en 2006. Cette progression intervient après une diminution continue en moyenne de 5 pc par an depuis la fin de rééchelonnement en 1993 et jusqu’en 2004 et une stabilité entre 2004 et 2006.

L’endettement extérieur du Trésor en 2007 a été marqué par l’émission réussie du Trésor sur le marché financier international, d’un montant de 500 millions d’euros. Cette émission a été notée "Investment grade" par les agences de notation Fitch Ratings et Standard et Poor’s.

Pour sa part, la dette intérieure, qui représente 80 pc de l’encours total de la dette publique, a enregistré une baisse de 1,9 MMDH, pour se situer à 264,1 MMDH en 2007, soit 44 pc du PIB.

Sujets associés : Politique économique - Prêt - Privatisation - PIB

Ces articles devraient vous intéresser :

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Fitch Ratings note l’économie marocaine

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a confirmé la note de défaut de l’émetteur à long terme du Maroc en devises étrangères (IDR) à ‘BB+’ avec perspectives stables.

Succès d’une nouvelle émission obligataire lancée par le Maroc

Le Maroc clôture avec succès un emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux d’un montant global de 2,5 milliards de dollars. L’opération fait suite à un Roadshow auprès de la communauté des investisseurs internationaux.

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : forte hausse de la dette publique

En 2021, l’encours de la dette publique a connu une augmentation de 117 milliards, s’établissant à 1180 milliards de dirhams (MMDH), ce qui représente un ratio au Produit intérieur brut (PIB) de 88,9%.