Espagne : les flux migratoires ont chuté de 51 % au premier trimestre 2023

4 avril 2023 - 15h10 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le flux de migrants a considérablement baissé depuis la normalisation des relations entre l’Espagne et le Maroc. Au premier trimestre 2023, 4 287 migrants sont arrivés illégalement dans la péninsule via les côtes espagnoles ou les clôtures de Sebta et Melilla, soit 50,9 % de moins qu’à la même période de l’année dernière.

Au cours des trois premiers mois de l’année 2023, 4 287 migrants sont arrivés illégalement en Espagne, par voie maritime ou terrestre, contre 8 727 à la même période de 2022. Une baisse de moitié enregistrée, en grande partie, grâce à la diminution des arrivées de migrants par les îles Canaries, l’une des routes les plus meurtrières au monde, après la normalisation des relations entre l’Espagne et le Maroc. Pendant ce premier trimestre, seulement 53 bateaux transportant des migrants sont arrivés via l’archipel, contre 123 l’année dernière, rapporte La Vanguardia.

À lire : Espagne : baisse notable du flux migratoire après la reprise des relations avec le Maroc

Selon les données publiées lundi par le ministère de l’Intérieur espagnol, la tendance à la baisse s’observe au niveau de toutes les voies d’accès terrestres à l’Espagne. Mais elle est moins notée aux îles Baléares où 1 841 migrants sont arrivés dans 176 bateaux au cours du premier trimestre 2023, contre 1 591 sur 155 bateaux à la même période de 2022. La baisse du flux migratoire a été vraiment ressentie au troisième trimestre 2022, après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara en mars de l’année dernière. Depuis lors, cette tendance à la baisse a été maintenue mois après mois, jusqu’à atteindre son taux le plus bas à la fin du premier trimestre 2023.

À lire : Espagne : les flux migratoires ont baissé depuis le changement de position sur le Sahara

À Sebta et Melilla, les flux migratoires ont également diminué. Au premier trimestre 2023, 199 migrants sont arrivés à Sebta par voie terrestre, soit 3,9 % de moins que l’année dernière, tandis qu’ils sont 21 à être entrés illégalement à Melilla, soit 97,7 % de moins qu’au premier trimestre 2022.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Iles Canaries

Aller plus loin

Espagne : baisse notable du flux migratoire après la reprise des relations avec le Maroc

Le Maroc a renforcé les contrôles aux frontières depuis la reprise de ses relations avec l’Espagne, ce qui a permis de réduire considérablement les arrivées de migrants dans la...

Baisse significative du flux migratoire après la reprise des relations entre le Maroc et l’Espagne

L’immigration clandestine en Espagne a fortement chuté en 2022, notamment depuis la fin de la crise diplomatique et la reprise des relations avec le Maroc.

« Le Maroc ouvre et ferme les vannes de l’immigration irrégulière »

Le flux migratoire à Malaga a considérablement chuté ces dernières années, passant de 5 630 en 2018 à 231 en 2021 et à peine 69 cette année.

Espagne : les flux migratoires ont baissé depuis le changement de position sur le Sahara

Les entrées massives de migrants en Espagne depuis le Maroc ont fortement baissé depuis mars dernier, date à laquelle l’Espagne a exprimé son soutien au plan marocain...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...