Espagne : les flux migratoires ont baissé depuis le changement de position sur le Sahara

7 avril 2022 - 05h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les entrées massives de migrants en Espagne depuis le Maroc ont fortement baissé depuis mars dernier, date à laquelle l’Espagne a exprimé son soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara.

Au cours de la deuxième quinzaine du mois de mars, après que Pedro Sanchez a adressé sa lettre au roi Mohammed VI pour exprimer son soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara, seulement 375 migrants sont arrivés aux îles Canaries, contre 2 302 en février et 3 194 en janvier, fait savoir La Vanguardia, précisant qu’en tout, 7 319 migrants (4 202 en janvier et 3 117 en février), des Marocains pour la plupart, sont arrivés en Espagne au cours des deux premiers mois de l’année 2022, alors qu’ils étaient 4 226 au cours de la même période de 2021, soit une augmentation de 73 %.

À lire : Maroc-Espagne : reprise « spectaculaire » de la coopération policière

« La gestion des flux migratoires et le contrôle des frontières ont été l’une des pierres angulaires de l’accord qui a conduit l’Espagne à changer de position sur le Sahara », explique une source proche des négociations à ce média, dénonçant par ailleurs le fait que le Maroc utilisait la migration « comme un moyen de pression » sur l’Espagne.

À lire : Le Maroc et l’Espagne vont renforcer leur coopération migratoire

La question migratoire est si fondamentale que même au temps fort de la crise, la coopération migratoire entre les deux pays a été maintenue, rappelle une source gouvernementale espagnole. Reste à voir si cette tendance à la baisse va se poursuivre après la visite de Sanchez au Maroc ce jeudi, le chef de l’Exécutif espagnol ayant déjà réaffirmé dans sa lettre à Mohammed VI son engagement à coopérer pour une meilleure « gestion des flux migratoires en Méditerranée et en Atlantique ».

Sujets associés : Espagne - Immigration clandestine

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc et l’Espagne vont renforcer leur coopération migratoire

Le ministre de la Présidence, des relations avec les tribunaux et de la mémoire démocratique, Félix Bolaños, a assuré samedi que le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie...

Maroc-Espagne : reprise « spectaculaire » de la coopération policière

Les effets positifs de la décision du gouvernement espagnol de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara se font déjà sentir. Des officiers supérieurs de la police et de la...

Sahara : José Manuel Albares désavoue Pedro Sanchez

Le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a assuré que « l’accord avec Rabat est en vigueur et en cours de réalisation », précisant que la position de l’Espagne...

L’Espagne salue la coopération policière «  efficace  » avec le Maroc

Des djihadistes utilisent les flux migratoires pour entrer en Espagne, selon le Centre de renseignement contre le terrorisme et le crime organisé (CITCO) relevant du ministère...

Nous vous recommandons

Espagne

Lutte contre l’immigration : l’Espagne demande un fonds européen pour soutenir le Maroc

L’Union européenne doit mettre en place un fonds européen conséquent pour soutenir les efforts du Maroc en matière de contrôle des migrations. C’est la proposition faite jeudi, par la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha González Laya, devant...

Sebta : les travailleurs frontaliers veulent rentrer au Maroc

Ce lundi, les travailleurs marocains bloqués à Ceuta se sont rassemblés encore devant la Délégation du Gouvernement de la ville, réitérant leurs revendications et appelant à l’ouverture des frontières.

Des Espagnols incarcérés à Tétouan dénoncent les mauvais traitements

Salvador Guerrero, un Espagnol de 50  ans, incarcéré à la prison de Tétouan 2 au Maroc depuis 17  mois, dénonce les mauvaises conditions de détention et les mauvais traitements dont il se dit victime.

Catalogne : plus de place dans le cimetière musulman

Le nombre important de décès enregistrés dans le rang de la communauté musulmane dans la région catalane, a entraîné une réduction des sépultures disponibles dans les cimetières.

Le Maroc veut utiliser des missiles israéliens pour contrôler le détroit

Le Maroc envisage de déployer des missiles israéliens Rafael dans les régions de Tanger et de Nador pour mieux contrôler le détroit de Gibraltar. Ceci, en réponse à la décision de l’Espagne de renforcer sa présence militaire dans les villes autonomes de Ceuta...

Immigration clandestine

Reconnaissance du Sahara : le CNI espagnol avait surestimé la réaction algérienne

Les arrivées de migrants depuis l’Algérie sur les côtes d’Almería, Murcie, Ibiza et Formentera ont chuté de 36 % cette année, contrairement aux alertes des services de renseignement espagnols qui annonçaient une augmentation du flux migratoire depuis ce pays...

Espagne : deux mineurs marocains sans-abris pris en charge

Deux mineurs marocains qui vivaient dans la rue depuis plus d’une semaine, précisément sur la Place de la Paix à Puerto de Rosario, ont été pris en charge samedi, par le juge des mineurs, en coordination avec le consulat du Maroc à Las...

Assaut de Melilla : un parti espagnol demande de «  punir  » le Maroc

Le parti Podemos a demandé au gouvernement de Pedro Sanchez d’ouvrir une enquête sur l’assaut de Melilla qui a fait au moins 23 morts le 24 juin, et de sanctionner le Maroc dont les forces de l’ordre ont fait preuve de violence extrême contre les...

Assaut de Melilla : le Sénat rejette la demande de comparution de Pedro Sanchez

Le bureau du Sénat a rejeté la demande du sénateur Compromís, Carles Mulet, relative à la comparution du Premier ministre, Pedro Sanchez, pour s’expliquer sur le drame survenu fin juin à Melilla.

Maroc/Espagne : "les relations sont très étroites et très importantes"

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a affirmé que les relations de coopération entre l’Espagne et le Maroc sont "très étroites et très importantes".