La crainte d’une crise migratoire serait à l’origine du changement de position de l’Espagne

21 mars 2022 - 16h40 - Ecrit par : A.S

L’Espagne aurait accepté de soutenir le plan d’autonomie du Sahara et mettre fin aux tensions avec le Maroc en raison de l’afflux de réfugiés auquel elle pourrait faire face en cette période de crise ukrainienne.

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a choisi ce contexte particulier marqué par l’invasion russe en Ukraine, la hausse mondiale des prix des hydrocarbures et la crise migratoire en Europe centrale et en Méditerranée, pour prendre sa décision de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. La question migratoire, qui est au centre des préoccupations des autorités espagnoles, a certainement pesé dans la balance.

« Les risques de dégradation de la situation socio-économique (prix du blé à la veille du ramadan) et l’augmentation prévisible de la pression migratoire à court terme ont poussé l’Espagne à accélérer la réconciliation avec Rabat… », explique à La Razón, Laurence Thieux, professeure de relations internationales à l’Université Complutense de Madrid, soulignant que les deux pays ont réaffirmé, dans leurs récentes déclarations, leur « détermination à affronter ensemble des défis communs, notamment la gestion des flux migratoires en Méditerranée et en Atlantique ».

À lire : Le Maroc et l’Espagne vont renforcer leur coopération migratoire

L’Espagne craint de se retrouver seule à faire face à un afflux de migrants en cette crise ukrainienne, alors qu’elle n’a pas fini de gérer la crise migratoire survenue en mai à Ceuta et les assauts répétés de migrants subsahariens à Melilla depuis trois mois. Les 2 et 3 mars derniers, plus de 4 000 migrants ont tenté d’entrer à Melilla et 900 ont réussi à accéder au territoire espagnol, malgré le dispositif des forces de sécurité espagnoles et marocaines.

Selon les données du ministère de l’Intérieur, le flux migratoire via les îles Canaries depuis la côte marocaine a augmenté de 134,8 % au cours des deux premiers mois de 2022 par rapport à la même période l’année dernière (5 496 migrants contre 2 341). Par ailleurs, près de 75 % des migrants arrivés en Espagne au premier semestre 2021, étaient d’origine algérienne. Les autorités espagnoles craignent une éventuelle augmentation de la pression migratoire depuis l’Algérie dans les mois à venir, en plus d’une rupture de l’approvisionnement en gaz.

Tags : Espagne - Algérie - Immigration clandestine

Aller plus loin

Sahara : « la position espagnole s’inscrit dans un mouvement international »

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger revient sur le changement de position de l’Espagne sur le Sahara....

L’Algérie pourrait arrêter de fournir du gaz à l’Espagne

Le gouvernement espagnol « espère » que son changement de position sur le Sahara n’affectera pas l’approvisionnement du pays en gaz par l’Algérie, son principal...

Ceuta et Melilla au cœur des négociations entre l’Espagne et le Maroc

La défense de l’intégrité territoriale, notamment à Ceuta et Melilla, a été l’une des conditions posées par l’Espagne au Maroc pour soutenir le plan d’autonomie du...

Les non-dits du changement de la position de l’Espagne sur le Sahara

En changeant sa position sur le Sahara, l’Espagne a réussi à réchauffer ses relations avec le Maroc, mais s’est mise à dos l’Algérie qui lui fournit du gaz naturel. Outre les raisons...

Nous vous recommandons

L’Algérie craint de perdre la guerre contre le Maroc

Les tensions se sont intensifiées entre le Maroc et l’Algérie, et ont atteint un point de non-retour avec notamment la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays, la fermeture de l’espace algérien à tous les avions marocains. À l’étape...

Les premiers touristes israéliens arrivent cette semaine au Maroc

Les compagnies aériennes El Al et Israir vont opérer des vols directs entre Israël et le Maroc le 25 juillet. En tout, près de 400 touristes israéliens vont rejoindre Marrakech dimanche prochain.

Alerte météo : fortes averses attendues au Maroc

La Direction générale de la météorologie (DGM) prévoit de fortes averses orageuses et parfois orageuses (niveau de vigilance orange) entre samedi et dimanche dans plusieurs provinces marocaines.

Douanes à Sebta et Melilla : Pas d’accord entre l’Espagne et le Maroc

L’Espagne et le Maroc ne sont pas parvenus à un accord pour la réouverture de la douane commerciale à Melilla et la création d’une nouvelle à Sebta, lors de la rencontre tenue mardi à Madrid. Les deux pays ont prévu de se rencontrer à nouveau « dans les...

Vers une rupture des relations entre le Maroc et l’Algérie ?

Des rumeurs circulent sur une rupture imminente de l’axe Rabat-Alger. Les autorités algériennes auraient décidé de «  rompre dans les prochaines heures  » leurs relations diplomatiques avec le royaume. Ces derniers mois ont enregistré d’incessants coups de...

La situation du port de Melilla inquiète les autorités espagnoles

La délégation du gouvernement de Melilla a tenu mardi une rencontre avec le président des ports de l’État, Álvaro Rodríguez Dapena. Au menu des échanges, la situation du port de Melilla depuis la fermeture de la frontière avec le...

Les Marocains boudent le français

Le Maroc est devenu une destination privilégiée des établissements anglais et américains qui ouvrent leurs portes avec de nombreux avantages. Tout doucement la langue de Shakespeare est en train de détrôner celle de...

Chelsea : nouvelle consécration pour Hakim Ziyech (vidéo)

Écarté de l’équipe nationale, Hakim Ziyech fait des étincelles avec Chelsea. Son but marqué face à Tottenham vient d’être désigné comme le meilleur du mois de janvier.

Les attaques racistes contre des musulmans continuent en Espagne

Les responsables de la mosquée Cabezo de Torres à Murcie ont découvert au petit matin de ce mercredi, des tags xénophobes sur les murs et la tête d’un cochon posée à l’entrée du lieu de culte.

Mort de l’actrice Rachida El Harrak

L’actrice marocaine Rachida El Harrak est décédée vendredi à Rabat, des suites d’une longue maladie.