« Le Maroc ouvre et ferme les vannes de l’immigration irrégulière »

8 août 2022 - 13h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le flux migratoire à Malaga a considérablement chuté ces dernières années, passant de 5 630 en 2018 à 231 en 2021 et à peine 69 cette année.

Au cours des quatre dernières années, le nombre de migrants arrivés sur des bateaux de fortune sur la côte de Malaga a connu une forte baisse. Ceci, en raison des mesures prises par le gouvernement marocain pour limiter l’immigration clandestine par le détroit, la route la plus courte et la moins dangereuse pour les candidats à l’immigration. De plus en plus, les migrants proviennent de l’Afrique subsaharienne et de l’Algérie à destination des îles Canaries ou d’Almeria, fait savoir Malaga Hoy. Pour un responsable associatuf, « e Maroc ouvre et ferme les vannes de l’immigration irrégulière » .

Certains analysent la nouvelle politique migratoire du Maroc comme un retour de l’ascenseur à l’Espagne après son changement de position sur le Sahara. Dans tous les cas, la baisse du flux migratoire est importante. En témoignent les données fournies par la sous–délégation gouvernementale. De 5 630 en 2018, le nombre de migrants arrivés à Malaga est passé à 2 150 en 2019, puis à 941 en 2020 et à 231 en 2021. Cette année, ils sont seulement 69 à être arrivés sur la côte de Malaga.

À lire : Espagne : les flux migratoires ont baissé depuis le changement de position sur le Sahara

En 2018 et 2019, la situation était dramatique. Les cours des centres sportifs étaient transformés en centres d’accueil de migrants par la Croix-Rouge. Des avocats, des policiers et des ONG de défense des droits de l’homme ont dénoncé ces conditions d’accueil dégradantes des migrants. Suite à ces dénonciations, une base humanitaire a été installée par la Croix-Rouge dans la zone portuaire pour prendre en charge les migrants dès leur arrivée, avant de les transférer vers le nouveau Centre d’Attention Temporaire pour Étrangers (CATE) pour les démarches relatives à la documentation.

Ensuite, les migrants sont convoyés vers le Centre d’hébergement d’urgence et d’orientation (CAED) qui a une capacité d’accueil de 220 personnes. Le sous-délégué du gouvernement, Javier Salas, a souligné que le gouvernement central « est sensible à la question migratoire », rappelant que Malaga est la porte d’entrée vers l’Europe. « C’est donc une question qui doit être abordée au niveau européen, pour éviter une fois pour toutes les pertes en vies humaines de ces migrants à la recherche d’un avenir meilleur », souligne-t-il.

Sujets associés : Immigration clandestine - Malaga

Aller plus loin

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union...

Des Marocains risquent 20 ans de prison en Algérie

En Algérie, la gendarmerie nationale a réussi à démanteler un réseau de contrebande marocain spécialisé dans l’immigration clandestine et à arrêter 32 personnes dont quatre...

Espagne : baisse notable du flux migratoire après la reprise des relations avec le Maroc

Le Maroc a renforcé les contrôles aux frontières depuis la reprise de ses relations avec l’Espagne, ce qui a permis de réduire considérablement les arrivées de migrants dans la...

Espagne : les flux migratoires ont baissé depuis le changement de position sur le Sahara

Les entrées massives de migrants en Espagne depuis le Maroc ont fortement baissé depuis mars dernier, date à laquelle l’Espagne a exprimé son soutien au plan marocain...

Ces articles devraient vous intéresser :

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.