Reconnaissance du Sahara : le CNI espagnol avait surestimé la réaction algérienne

16 octobre 2022 - 12h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les arrivées de migrants depuis l’Algérie sur les côtes d’Almería, Murcie, Ibiza et Formentera ont chuté de 36 % cette année, contrairement aux alertes des services de renseignement espagnols qui annonçaient une augmentation du flux migratoire depuis ce pays en raison du changement de position de l’Espagne sur le Sahara.

Le changement de position de l’Espagne sur le Sahara a mis fin à la longue crise avec le Maroc, mais en a ouvert une nouvelle avec l’Algérie. Début juin, les autorités algériennes ont suspendu le traité d’amitié, de coopération et de bon voisinage avec l’Espagne, bloquant de fait les échanges commerciaux entre les deux pays. Dans un rapport adressé au gouvernement espagnol, le Centre national de renseignement (CNI) a alerté de l’arrivée massive de migrants (environ 10 000) depuis l’Algérie vers les côtes espagnoles d’Almería, Murcie, Alicante et les îles Baléares (principalement Ibiza et Formentera).

Dans les jours qui ont suivi la rupture du traité d’amitié Algérie-Espagne, plus de 300 migrants algériens et syriens sont arrivés d’Algérie à Almería, Murcie et les îles Baléares. Plusieurs députés du Parti populaire (PP) au Congrès ont adressé des questions parlementaires au gouvernement sur cette alerte du CNI. Les parlementaires voulaient savoir si les moyens déployés dans ces provinces et îles étaient suffisants pour faire face aux flux migratoires en provenance d’Algérie, et si le gouvernement avait prévu des plans de riposte face à une éventuelle arrivée massive de migrants depuis les côtes algériennes.

À lire : Plus de 150 clandestins marocains et algériens interceptés en 24h en Espagne

Dans ses réponses écrites datées du 23 septembre, à laquelle El Confidencial Digital a eu accès, l’Exécutif espagnol a précisé qu’entre le 1ᵉʳ janvier et le 7 septembre, 3 831 migrants sont arrivés par voie maritime à Formentera, Ibiza, Murcie et Almería (hors Alicante) contre 6 001 à la même période de 2021, soit une baisse de 36 % (2 170 migrants de moins). Par province, 2 237 migrants sont arrivés à Almeria contre 3 859 en 2021, 1 372 contre 1 915 l’année dernière à Murcie, 225 contre 222 à Ibiza et 2 contre 0 à Formentera.

Dans une précédente réponse en date du 17 août, le gouvernement a indiqué que 23 197 migrants sont arrivés par voie maritime et 5 532 par voie terrestre du 1ᵉʳ janvier à ce jour, soit 19,3 % de moins qu’à la même période de l’année dernière. Les arrivées par voie maritime vers la péninsule et les îles Baléares ont également chuté de 36,2 %, passant de 13 320 à 8 497. Ces données nationales prennent en compte non seulement les migrants provenant d’Algérie, mais aussi des côtes nord marocaines vers Grenade, Malaga, Cadix et Huelva.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Algérie

Aller plus loin

L’Espagne cherche à reprendre ses relations avec l’Algérie

L’Espagne travaille, dans la discrétion, au rétablissement de ses relations avec l’Algérie, tendues depuis avril après le soutien de Pedro Sanchez au plan marocain d’autonomie...

Assaut de Melilla : la réaction « violente » de la police marocaine envers les migrants dénoncée

Quelques heures après l’assaut de migrants subsahariens à la frontière de Melilla avec le Maroc, plusieurs médias ont publié sur les réseaux sociaux des vidéos montrant des...

Plus de 150 clandestins marocains et algériens interceptés en 24h en Espagne

Plus de 150 immigrants clandestins maghrébins ont été interceptés durant les dernières 24 heures au large des côtes de l’Andalousie. Un total de 155 immigrants algériens et...

Le Maroc fait baisser drastiquement les arrivées de migrants dans les îles Canaries

Le chef de la police des îles Canaries, Rafael Martinez, a assuré mardi que le Maroc a commencé à contrôler « beaucoup plus » le départ des bateaux de fortune qui transportent...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...