Gros prêt de la Banque mondiale pour le Maroc

10 novembre 2019 - 05h24 - Economie - Ecrit par : G.A

C’est une bonne nouvelle pour les municipalités marocaines. Le conseil d’administration de la Banque mondiale vient d’approuver un prêt de 300 millions de dollars en faveur de l’amélioration des performances des municipalités au Maroc.

Selon la Banque Mondiale, « L’objectif de ce programme est un coup de pouce donné aux efforts plus généraux engagés par le Royaume pour améliorer les services urbains et transformer les agglomérations en moteurs de croissance et de création d’emplois »

Ce programme s’étale sur une période de cinq ans allant de 2019 à 2024. Il concerne une centaine des municipalités qui abritent 80% de la population urbaine et la moitié de la population du Maroc.

Il vise essentiellement le développement territorial. Le directeur des opérations pour le Maghreb à la Banque mondiale, Jesko Henschel explique que ce programme essayera de corriger « les lacunes majeures du point de vue de l’efficacité des communes afin de promouvoir un système de gestion urbaine transparent, efficient et redevable capable d’entraîner un développement local durable. Les municipalités marocaines en ont besoin.

Sujets associés : Banque mondiale - Prêt - Développement

Ces articles devraient vous intéresser :

Israël va financer l’institutionnalisation du forum du Néguev

Le bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid a annoncé dimanche l’intention de son gouvernement d’accompagner l’institutionnalisation et le financement du Forum du Néguev, auquel participe le Maroc.

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

La Banque mondiale accorde un prêt pour le Nord-Est du Maroc

Un accord de prêt d’un montant de 236,7 millions d’euros a été signé lundi par la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui et le Directeur du Département Maghreb et Malte au Bureau régional du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord...

Le Maroc a besoin de « tous ses enfants établis à l’étranger », dixit Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a appelé à « la création d’un mécanisme chargé d’accompagner les compétences et les talents marocains à l’étranger, d’appuyer leurs initiatives et leurs projets ». Le message du roi prend en compte les Marocains disséminés dans les...

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

La Banque mondiale alerte sur le risque de « stress hydrique » et de sécheresse au Maroc

Le Maroc est menacé par le « stress hydrique », des déficits pluviométriques réguliers et la sécheresse, a alerté la Banque mondiale qui souligne que ces facteurs auront « à long terme » un impact « grave » sur l’économie du royaume.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Les transferts des MRE ne connaissent pas la crise

À fin juin 2022, les Marocains résidant à l’étranger ont transféré 2,7 MMDH de plus que la même période en 2021, soit une augmentation de 6 %.