Maroc : Malgré la pandémie, les banques participatives se portent bien

3 janvier 2021 - 19h40 - Economie - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

À fin octobre, les banques participatives marocaines ont affiché une progression des encours en financement et de dépôts. C’est la preuve de la résistance du secteur à la crise sanitaire.

L’encours des dépôts a connu une hausse de 20% à fin octobre comparativement au début de l’année, pour atteindre 3,5 milliards de DH, contre un encours de financement en augmentation de 35% à 12,3 milliards de DH. « Les réalisations restent en dessous de nos ambitions par ce contexte particulier, mais nous pouvons déjà nous targuer d’avoir affiché des performances en croissance », se réjouit un banquier.

Cependant, fait observer La Vie éco, ces banques rencontrent encore des difficultés de refinancement. Avec l’imperfection de l’écosystème en ce qui concerne les produits de financement, l’absence d’un marché interbancaire participatif et l’impossibilité de se refinancer auprès de BAM, les banques se replient sur la «  wakala bil istithmar  » et dans une moindre mesure, sur les dépôts d’investissement, avec les premières situées à 4,1 milliards de DH, soit une augmentation de 28%, pendant que les secondes ont atteint 693 MDH, soit plus du double de leur niveau au début de l’année.

En ce qui concerne le gros du financement «  mourabaha  », il est focalisé sur l’immobilier, avec une part de 85%, à plus de 10 milliards de DH, soit une hausse de 33% depuis début 2020. L’encours du financement à la consommation a atteint environ 941 MDH et celui à l’équipement, 774 MDH. Ce n’est pas un cas propre au Maroc. Cette situation existe dans tous les pays disposant des banques participatives, avec « le financement «  mourabaha immobilier  » qui s’accapare un poids important du financement global », a indiqué Youssef Baghdadi, président du directoire de Bank Assafa.

De plus, l’absence persistante de l’assurance «  Takaful  », constitue un frein pour l’accès à la banque participative et les textes de loi sont toujours au point mort. Toutefois, quatre compagnies d’assurance et une autre de réassurance, ont déjà déposé leur dossier d’agrément auprès de l’ACAPS. Même si cette année n’est pas au-delà des attentes, les banquiers gardent espoir. L’offre devrait être plus complète avec les produits «  Moucharaka  » et «  Moudaraba  », mais aussi avec l’assurance «  Takaful  ».

Sujets associés : Croissance économique - Banques - Prêt - Bank Al-Maghrib (BAM) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

COVID-19 et secteur bancaire : les nouvelles mesures de Bank Al-Maghrib

Bank Al-Maghrib adopte de nouvelles mesures pour soutenir l’économie et le système bancaire du royaume. L’annonce a été faite le dimanche dernier.

Banque Populaire s’en sort bien malgré la crise du Covid-19

Au 1er semestre 2020, le produit net bancaire du groupe BCP s’est amélioré de 13,9% à 10 milliards de dirhams. C’est ce que révèlent ses résultats...

La BMCI lance son organisme de placement collectif immobilier

L’agrément accordé par l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) au projet de règlement de gestion de la SPI – RFA « Cleo Pierre » a permis à la Banque marocaine pour le...

Maroc : bonnes performances pour les banques « halal »

Les financements participatifs se maintiennent en forme à fin août. L’encours accordé marque une progression de 54,9 % par rapport aux huit premiers mois de l’année dernière, se...

Nous vous recommandons

Croissance économique

Douze Marocains dans le top 100 des meilleurs chefs d’entreprise d’Afrique

Pour la 9ᵉ année consécutive, Choiseul a établi le Top 100 des meilleurs jeunes chefs d’entreprises d’Afrique. Et comme on pouvait s’y attendre, le Maroc à lui seul s’en sort avec 12 chefs d’entreprises dans ce...

La récession au Maroc sera bien pire que prévu en 2020

Alors que le Centre marocain de conjoncture (CMC) tablait sur une contraction de la croissance nationale de −3,2% en 2020, elle devrait s’établir à −6,2%.

Maroc : les ventes de voitures neuves repartent à la hausse

Le marché automobile au Maroc retrouve enfin son air d’avant-crise. En mars 2021, 16 717 véhicules neufs ont été commercialisés, soit une hausse de 18,46 % par rapport à février 2021.

Ceuta et Melilla ne peuvent pas vivre sans le Maroc

Ceuta et Melilla « ne peuvent pas vivre en tournant le dos au Maroc », ont assuré jeudi Kissy Chandiramani (PP) et Dunia Almansouri (CPM), annonçant une métamorphose de la frontière à sa réouverture.

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.

Banques

L’étrange disparition de 370 000 DH d’une agence bancaire à Settat

Les éléments de la Gendarmerie royale mènent une enquête pour identifier et interpeller les personnes qui ont dérobé 370 000 DH en argent liquide à une agence bancaire à Ras El Ain Chaouia près de Settat.

Attijariwafa bank élue « Banque la plus sûre en Afrique en 2021 »

Attijariwafa bank vient de décocher pour la 2ᵉ année consécutive, le prix de la « Banque la plus sûre en Afrique », décerné par le magazine américain Global Finance. Cette nouvelle distinction vient s’ajouter aux prix de la « Meilleure banque d’investissement...

Maroc : la mort programmée des guichets bancaires

Entre 2019 et 2020, soit en un an, le Maroc a perdu 45 guichets bancaires. C’est la preuve que ces installations physiques perdent de plus en plus leur importance dans le paysage bancaire marocain, au profit des services...

Les banques marocaines rappelées à l’ordre

Suite aux "manquements observés dans les règles d’hygiène devant les guichets bancaires, le wali de la région de Souss-Massa, Ahmed Hajji a, dans une correspondance, rappelé aux directeurs régionaux des banques les rôles qui sont les leur dans la lutte...

Le retard de l’immunité collective impacte la croissance marocaine

La situation économique des six pays de la région MENA, a été au cœur du dernier rapport de l’Agence S&P Ratings publié le 7 septembre. Ces pays, dont le Maroc, peinent à renouer avec la croissance, en raison de la pandémie due au...

Prêt

Agriculture : la BAD accorde un prêt de 1,2MMDH au Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé la signature d’un nouvel accord de prêt pour le financement d’un programme agricole, portant sur un montant de 1,2 milliard de DH.

Maroc : la CCG clôture l’année avec plus de 85000 prêts additionnels

À la fin de l’année, il est probable que la Caisse centrale de garantie (CCG), principal acteur dans le suivi et la facilitation d’accès au financement au Royaume, totalise entre 85 000 et 86 000 prêts additionnels. C’est l’estimation faite par le...

Sale temps pour les banques marocaines : 5,3 milliards de DH d’impayés en quatre mois

Depuis quelques mois, les banquiers marocains sont préoccupés par la hausse des impayés, surtout dans le rang des entreprises. Les impayés ont atteint 5,3 milliards de DH au cours des quatre derniers mois, depuis la fin des moratoires sur les...

Le Maroc rembourse par anticipation le FMI

Le 21 décembre, le Maroc a décidé de rembourser à l’avance, une partie du tirage réalisé sur la Ligne de précaution et de liquidité en avril dernier. Le ministère des Finances et Bank Al Maghrib ont donné plus de précision sur cette...

Les Marocains désapprouvent les mécanismes d’aide du FMI

Les recommandations du FMI pour la relance de la croissance au Maroc en cette période de crise sanitaire sont vivement critiquées par plusieurs hauts fonctionnaires. Au nombre de ces personnalités, le Haut-commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi et...

Bank Al-Maghrib (BAM)

Économie verte : les recommandations de Bank Al-Maghrib

Bank Al-Maghrib (BAM) vient de faire quelques recommandations pour booster les actions devant conduire à la croissance et le développement de l’économie verte au Maroc.

Maroc : le secteur financier se dote d’un guide anticorruption

Le Maroc veut davantage assainir son espace économique. À cet effet, un nouveau guide pratique anti–corruption adressé aux acteurs du secteur financier a été lancé .

La crise sanitaire aura de graves répercussions sur l’économie marocaine

Le Fonds Monétaire International (FMI), vient de publier au titre de l’article IV de ses statuts, le rapport lié aux consultations de 2020 au Maroc. Ces consultations sont liées aux conséquences économiques de la crise sanitaire liée au Covid-19 et les...

Les prix de l’immobilier au Maroc en légère baisse

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) poursuit sa hausse au quatrième trimestre 2020, après s’être déprécié aux premier et second trimestres 2020. Au T4 2020, l’IPAI a grimpé de 0,6 %, suite à 4,1 % au T3 2020, indique Banque...

Coronavirus au Maroc : les clients paniquent, les banques rassurent

Alors que les clients accourent vers les banques en cette période marquée par la propagation du coronavirus, le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) assure de la continuité du fonctionnement des services bancaires au niveau de toutes les...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Voici le dernier bilan du coronavirus au Maroc

L’épidémie du covid-19 ne cesse de progresser au Maroc, portant à 708, le nombre de personnes testées positives.

Covid-19 : la rentrée scolaire face au défi de la recrudescence de la maladie

Prévue le vendredi 10 septembre, la rentrée scolaire intervient dans un contexte marqué par la recrudescence du Covid-19. La situation fait l’objet de grande préoccupation au ministère de l’Éducation nationale, conscient des difficultés de la formation en...

Le Maroc interdit le journal papier

Le ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports suspend à partir de ce dimanche 22 mars 2020 jusqu’à nouvel ordre, les différentes publications du Maroc imprimées aux formats magazine, tabloïd…

L’Allemagne retire le Maroc de sa liste des pays à haut risque

L’Allemagne vient de retirer le Maroc et une vingtaine d’autres pays de sa liste des pays à haut risque de Covid-19.

Coronavirus au Maroc : 170 personnes décédées depuis le 2 mars

Le dernier bilan d’infection au covid-19 au Maroc fait état de 4 423 cas confirmés, après le recensement, ce jeudi à 16 h 00, de 102 nouvelles contaminations.